Aller au contenu principal

Stage Agricole, la plateforme qui fait le lien entre agriculteurs et étudiants

D’un côté, les exploitants souhaitent partager leurs connaissances ; de l’autre, les étudiants n’attendent qu’une chose : apprendre. Créée en 2017, Stage Agricole est une plateforme qui met en relation les maîtres de stage ou d’apprentissage et les candidats par région en fonction de leurs attentes respectives.

Stage et apprentissage en agriculture
Aujourd’hui, la plateforme Stage Agricole compte environ 1 500 annonces.
© Stage Agricole

L’école est finie ! Il est maintenant temps de commencer son stage pour l’été ou finaliser son contrat d’alternance pour l’année à venir. Les démarches pour trouver la perle rare sont souvent difficiles.

Étudiant(e), je cherche un stage ou une alternance

De la 3e aux études d’ingénieurs, en passant par les BTS ACSE, production végétales ou animales, tous les étudiants à la recherche d’un stage ou d’un apprentissage peuvent s’inscrire gratuitement. Le syndicat agricole Jeunes Agriculteurs recense, par région, les exploitations et les entreprises du milieu agricole prêtes à accueillir des étudiants. Il suffit de remplir un formulaire en ligne et d’y joindre un CV. Stage Agricole propose un large éventail de structures agricoles afin de répondre aux attentes les plus précises des candidats : petite, moyenne ou grande exploitation, polyculture-élevage, horticulture, élevage équin, apiculture, … il y en a pour tous les goûts.

Le profil recherché par les agriculteurs 

Du côté des agriculteurs, Jeunes Agriculteurs recense l’ensemble des candidatures correspondantes au profil recherché. La plateforme est ouverte à tous les agriculteurs quelle que soit leur orientation technico-économique ou mode de production. Il suffit de renseigner les informations générales de la structure d’accueil mais aussi : les horaires de travail, la période disponible, le niveau d’étude requis, la possibilité d’héberger sur place ou non, les missions du stagiaire ou de l’apprenti, …

Prise de contact

Lorsque le candidat trouve une annonce répondant à sa recherche mais aussi correspondant à son profil, il peut contacter l’agriculteur à l’aide des coordonnées disponibles sur le profil de l’exploitation. Petit conseil : en général, les agriculteurs préfèrent avoir un contact direct avec l’étudiant plutôt qu’un intermédiaire. Suite à ce premier échange, l’agriculteur peut demander une lettre de motivation puis convenir d’un entretien. Une visite des lieux et une journée d’essai peuvent également être proposées. Si l’annonce est pourvue, il est possible de la retirer.

A lire aussi dans l'Action agricole picarde  : Ils ont trouvé un stagiaire/apprenti grâce à Stage Agricole. Retour sur l'expérience d'Elie Vermersch dans la Somme qui, grâce à la plateforme, a recruté Eloïse pour un stage dans son élevage laitier.

A lire aussi : Un plan de relance pour aider les entreprises à recruter des apprentis

Les plus lus

« Au nom de la Terre » : pendant le tournage, le robot de traite a continué à tourner
Le temps du tournage du film « Au nom de la Terre », sorti il y a un an, la ferme de la Touche, à Saint-Pierre-sur Orthe en…
Le kernza, une céréale pérenne, « modèle et prometteuse » pour diversifier les systèmes
C’est une nouvelle culture qui pourrait diversifier les systèmes. Le kernza est une céréale pérenne. Elle fait l’objet de…
Les agriculteurs méthaniseurs en colère contre la baisse annoncée des tarifs
Le nouveau cadre tarifaire de l’énergie issue de la méthanisation « défavoriserait fortement les sites agricoles de petite et…
Bien-être animal : un groupe Facebook s'attaque au RIP pour les animaux d'Hugo Clément
Franck Reynier est l’initiateur du groupe Facebook « Unis pour la ruralité » qui dit « Non au Rip » sur les animaux. Il a accepté…
« Le RIP pour les animaux s’essouffle » observe Jean-Baptiste Moreau, éleveur et député
Jean-Baptiste Moreau est agriculteur dans la Creuse et député. Il se prononce contre le projet de référendum sur les animaux…
Vital Concept sur le Tour de France : certains coureurs « deviendront sans doute agriculteurs »
Patrice Etienne, à la tête de l’entreprise de fourniture agricole Vital-Concept, a décidé de s’engager il y a trois ans dans le…
Publicité