Aller au contenu principal

Sécheresse : Marc Fesneau annonce un coup de pouce pour l’élevage au Space

Le ministre de l’Agriculture a acté l’aménagement des règles du fonds de calamité agricole pour venir en aide aux polyculteurs éleveurs touchés par la sécheresse.

Marc Fesneau, ministre de l'Agriculture et de la Souveraineté alimentaire, au Space le 13 septembre 2022.
© Nathalie Marchand

Lors de l’inauguration du Space, à Rennes, Marc Fesneau a annoncé ce jour la mise en œuvre du plan visant à aider les agriculteurs touchés par la sécheresse, en particulier les éleveurs.

Comme annoncé le 23 août, le ministre de l’Agriculture et de la Souveraineté alimentaire, a informé avoir écrit aux préfets pour leur livrer les instructions concernant les exonérations de taxe sur le foncier non-bâti (dégrèvement opéré après détermination d’un taux de perte par zone géographique et par production sous forme d’une diminution de la taxe proportionnelle à la perte estimée) et de cotisations sociales (dans le cadre d’une enveloppe annuelle de 30 millions d’euros).

Des mesures visant à aider notamment les éleveurs pour acheter les fourrages cet hiver.

Un taux minimal de pertes abaissé

Marc Fesneau a également annoncé une mesure demandée depuis plusieurs semaines par la FNSEA. Le fonds de calamité agricole, actif pour la dernière année avant la mise en application de la réforme de la gestion des risques climatiques, verra le taux minimal de pertes de produit brut d’exploitation pour obtenir des indemnisations abaissé de 13% à 11%. Ce qui permettra de toucher davantage les polyculteurs éleveurs.

En terme d’agenda, « il faut attendre octobre et la fin du processus végétal pour évaluer les dégâts ; l’idée étant d’aller au plus vite pour rassurer les éleveurs en leur disant qu’ils auront la trésorerie pour passer l’hiver », a indiqué le ministre de l'Agriculture.

« Si on trouve des dispositifs complémentera, on les appliquera » a promis le ministre devant les représentants agricoles.
 

Un calendrier resserré selon la FNSEA

« Cet abaissement du taux est extrêmement important », a estimé Christiane Lambert, présidente de la FNSEA, lors d’une conférence de presse sur le Space. Un dispositif qui selon elle avait déjà été mis en place il y a trois ans. En revanche le syndicat majoritaire agricole n’a pour l’heure pas obtenu sa deuxième demande; à savoir que le taux d’indemnisation soit réévalué de 28% à 30% pour le fonds de calamités agricoles.

« La gravité de la sécheresse oblige à des mesures », a souligné la présidente de la FNSEA, précisant que de premières estimations évaluaient les pertes liées à la sécheresse à 2 milliards d’euros pour les agriculteurs.

Le comité national de gestion des risques agricoles se réunira au plus vite en octobre, a assuré la présidente du syndicat majoritaire agricole, « avec des premiers versements en décembre, c’est l’engagement du ministre », a-t-elle assuré. Pour les exploitations assurées, les experts auraient déjà réalisé les constatations sur les prairies.

Il faut sauver le soldat élevage

« Il faut sauver le soldat élevage qui est en danger », a-t-elle insisté et d’appeler à actionner tous les leviers pour aider les éleveurs face aux problèmes de trésorerie. « L’Etat mais aussi d'autres acteurs comme les coopératives doivent être des facilitateurs de trésorerie », a-t-elle insisté.

Les plus lus

Il est « urgent » de s’occuper de l’agriculture alerte Jean-Marc Jancovici
Dans un message posté sur Linkedin, Jean-Marc Jancovici réagit à un article des Echos relatant la visite d’Emmanuel Macron aux…
méthanisation concurrence élevage fourrage
La méthanisation concurrence-t-elle l’élevage ? L’exemple breton
La méthanisation risque-t-elle de concurrencer l’approvisionnement des élevages ? Le débat reprend à l’occasion de cet été 2022…
investissement photovoltaïque agriculture
Investissements : optimiste pour 2022, le Crédit agricole exprime des « incertitudes » pour 2023
La première banque de l’agriculture a accordé un montant record de prêts en 2021 au monde agricole et annonce un bon premier…
Arnaud Gaillaut, président des Jeunes agriculteurs, et Emmanuel Macron à Terres de Jim.
Pacte d’orientation et d’avenir pour l’agriculture : les 4 annonces d’Emmanuel Macron
A Terres de Jim dans le Loiret, le président de la République a annoncé les grandes pistes sur lesquelles il compte travailler…
méthaniseur agricole
Energies renouvelables : revalorisation du tarif d’achat du biométhane
Afin d’accroître la production de biométhane en France, le gouvernement publie deux textes visant à revaloriser le tarif d’achat…
Jean Jouzel Giec changement climatique agriculture
« Changement climatique : les agriculteurs doivent faire partie des solutions », selon Jean Jouzel
Entretien avec Jean Jouzel, climatologue, ex vice-président scientifique du Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution…
Publicité