Aller au contenu principal

Sécheresse : Marc Fesneau annonce un coup de pouce pour l’élevage au Space

Le ministre de l’Agriculture a acté l’aménagement des règles du fonds de calamité agricole pour venir en aide aux polyculteurs éleveurs touchés par la sécheresse.

Marc Fesneau, ministre de l'Agriculture et de la Souveraineté alimentaire, au Space le 13 septembre 2022.
© Nathalie Marchand

Lors de l’inauguration du Space, à Rennes, Marc Fesneau a annoncé ce jour la mise en œuvre du plan visant à aider les agriculteurs touchés par la sécheresse, en particulier les éleveurs.

Comme annoncé le 23 août, le ministre de l’Agriculture et de la Souveraineté alimentaire, a informé avoir écrit aux préfets pour leur livrer les instructions concernant les exonérations de taxe sur le foncier non-bâti (dégrèvement opéré après détermination d’un taux de perte par zone géographique et par production sous forme d’une diminution de la taxe proportionnelle à la perte estimée) et de cotisations sociales (dans le cadre d’une enveloppe annuelle de 30 millions d’euros).

Des mesures visant à aider notamment les éleveurs pour acheter les fourrages cet hiver.

Un taux minimal de pertes abaissé

Marc Fesneau a également annoncé une mesure demandée depuis plusieurs semaines par la FNSEA. Le fonds de calamité agricole, actif pour la dernière année avant la mise en application de la réforme de la gestion des risques climatiques, verra le taux minimal de pertes de produit brut d’exploitation pour obtenir des indemnisations abaissé de 13% à 11%. Ce qui permettra de toucher davantage les polyculteurs éleveurs.

En terme d’agenda, « il faut attendre octobre et la fin du processus végétal pour évaluer les dégâts ; l’idée étant d’aller au plus vite pour rassurer les éleveurs en leur disant qu’ils auront la trésorerie pour passer l’hiver », a indiqué le ministre de l'Agriculture.

« Si on trouve des dispositifs complémentera, on les appliquera » a promis le ministre devant les représentants agricoles.
 

Un calendrier resserré selon la FNSEA

« Cet abaissement du taux est extrêmement important », a estimé Christiane Lambert, présidente de la FNSEA, lors d’une conférence de presse sur le Space. Un dispositif qui selon elle avait déjà été mis en place il y a trois ans. En revanche le syndicat majoritaire agricole n’a pour l’heure pas obtenu sa deuxième demande; à savoir que le taux d’indemnisation soit réévalué de 28% à 30% pour le fonds de calamités agricoles.

« La gravité de la sécheresse oblige à des mesures », a souligné la présidente de la FNSEA, précisant que de premières estimations évaluaient les pertes liées à la sécheresse à 2 milliards d’euros pour les agriculteurs.

Le comité national de gestion des risques agricoles se réunira au plus vite en octobre, a assuré la présidente du syndicat majoritaire agricole, « avec des premiers versements en décembre, c’est l’engagement du ministre », a-t-elle assuré. Pour les exploitations assurées, les experts auraient déjà réalisé les constatations sur les prairies.

Il faut sauver le soldat élevage

« Il faut sauver le soldat élevage qui est en danger », a-t-elle insisté et d’appeler à actionner tous les leviers pour aider les éleveurs face aux problèmes de trésorerie. « L’Etat mais aussi d'autres acteurs comme les coopératives doivent être des facilitateurs de trésorerie », a-t-elle insisté.

Les plus lus

Ce qui change pour les agriculteurs depuis le 1er janvier 2023
Tour d’horizon des nouvelles dispositions sociales, fiscales et nouveaux règlements qui s’imposent aux agriculteurs, ou tout du…
Agriculteur en retraite
Réforme des retraites : quels changements pour les agriculteurs ?
Le projet présenté par Elisabeth Borne n’entraine pas la disparition du régime agricole mais aura des conséquences sur la…
exploitation agricoles et ligne électrique
Prix de l’électricité bloqué à 280 euros/MWh : les agriculteurs éligibles doivent vite renvoyer leur formulaire
Un bouclier tarifaire est instauré pour les TPE ne bénéficiant pas de tarif de vente réglementé. Les agriculteurs peuvent y être…
Paysage de ampagne française vue du ciel
Politique agricole commune : tout savoir sur la nouvelle PAC
Le 1er janvier 2023 entre en application une nouvelle Politique agricole commune. Reussir.fr vous en dit plus sur ses…
Salon de l'agriculture, hall des animaux, porte de Versailles
Salon international de l’agriculture 2023, mode d’emploi
Le Salon de l’agriculture se tiendra du 25 février au 5 mars 2023, porte de Versailles à Paris. « L’agriculture : le vivant au…
Ovalie, vache égérie du salon de l'agriculture 2023, et ses deux veaux
La vache Ovalie ne viendra pas seule au salon de l’agriculture 2023
L’égérie du prochain Salon international de l’agriculture a donné naissance début janvier à des jumelles. Ses éleveurs se…
Publicité