Aller au contenu principal

Social
Revalorisation de la retraite complémentaire et de l’indemnité maladie pour les agriculteurs

Le journal officiel du 30 décembre entérine une légère revalorisation du point de la retraite complémentaire et des indemnités journalières Amexa et Atexa touchées par les non-salariés agricoles.

calculatrice
La valeur du point de retraite complémentaire passe à 0,3475 euro en 2022, contre 0,3438 euro en 2021.
© Pixabay

Deux décrets parus le 30 décembre au Journal officiel revalorisent légèrement la valeur du point de retraite complémentaire et les indemnités journalières touchées par les non-salariés agricoles en cas de maladie ou d’accident.

Le décret n° 2021-1896 du 29 décembre 2021 paru au journal officiel le 30 décembre revalorise ainsi légèrement la « valeur de service du point de retraite du régime de retraite complémentaire obligatoire pour l’année 2022 ».

La valeur du point passe ainsi à 0,3475 euro en 2022, contre 0,3438 euro en 2021 et 0,3425 euro en 2020. Soit une croissance de 1,08% sur un an et de 1,46% par rapport à 2020.

Au même Journal officiel du 30 décembre, le décret n°2021-1897 du 29 décembre 2021 revalorise à compter du 1er janvier 2022 les indemnités journalières versées en cas de maladie ou d’accident de la vie privée (Amexa) et en cas d’accident du travail ou de maladie professionnelle des non-salariés agricoles (Atexa).

Le montant de l’indemnité journalière est calculé en retenant une fraction du gain forfaitaire annuel (GFA) fixé par arrêté. Le décret porte ainsi cette indemnité journalière de 60 à 63% de 1/365 du GFA pour les 28 premiers jours d’arrêt de travail (soit 22,55 euros par jour contre 21,48 euros précédemment) et de 80 à 84% de 1/365 du GFA pour l’indemnité fixée à compter du 29e jour d’arrêt de travail (soit 30,07 euros par jour contre 28,64 euros précédemment).

Pour rappel, selon l’arrêté du 1er avril 2021, le gain forfaitaire annuel est fixé, pour la période du 1er avril 2021 au 31 mars 2022, à 13 066,95 euros.

Les plus lus

Des néoruraux perdent face à un éleveur bio dans les Yvelines
L’éditrice Odile Jacob et d’autres habitant d’Adainville défendus par Corinne Lepage viennent de voir leur recours contre l’…
salon de l'agriculture
Le salon de l’agriculture 2022 se tiendra, les premières contraintes se dessinent
Gouvernement, organisateurs et agriculteurs ont affiché cette semaine leur forte volonté de voir se tenir le salon de l’…
feuille de cannabis
CBD : que dit l’arrêté du 30 décembre sur la récolte de fleur et de feuille de chanvre
Le gouvernement vient d’autoriser la culture des fleurs et des feuilles de chanvre en France mais avec de nombreuses conditions…
Salon de l'agriculture
« Il faut essayer de tenir le salon de l’agriculture 2022 coûte que coûte »
Réuni hier en conseil d’administration, le Ceneca reste sur sa position de maintenir le salon de l’agriculture 2022 aux dates…
Agriculture bio
Jusqu’à 5% d’exploitations converties auraient quitté le bio en 2021
Pour l’heure 2300 exploitations converties auraient arrêté le bio en 2021, selon des chiffres provisoires de l’Agence bio révélés…
Andréa Catherine : « Je veux montrer qu’une agricultrice sait faire autant qu’un homme »
A 23 ans, Andréa Catherine ne doute plus : elle sera agricultrice. Actuellement salariée dans une exploitation, elle a prévu de…
Publicité