Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

MESSAGE ABONNES IMPORTANT

Afin d'être sûr de recevoir nos futures publications quelle que soit l’évolution de la situation sanitaire, activez votre compte numérique au plus vite en complétant vos informations.

J’active mon compte numérique

Innovation
Remise des prix pour le concours Agreenstartup

Remise du premier prix du concours Agreenstartup au SIA en présence de Didier Guillaume, ministre de l'Agriculture et d'Axelle Lemaire, ex-secrétaire d'Etat au numérique.
© Thierry Michel

La 6è édition d’Agreenstartup, un concours de projets innovants organisé par les Chambres d’agriculture, a délivré son palmarès ce dimanche 23 février au Salon international de l’agriculture sur le stand de la Ferme Digitale.

Le premier prix est allé à « Gr’N un grain de folie » porté par Farah Arrar. Il s’agit de produire des jus de fruits et de légumes frais auxquels on a ajouté des graines de basilic. Si le basilic est exploité de bien des façons différentes aujourd’hui, rien n’existe vraiment concernant sa graine en France alors qu’au niveau mondial, elle arrive en deuxième position des graines les plus vendues sur le marché des graines émergentes. La graine de basilic, outre une expérience gustative différente, apporte aussi un effet de satiété, ce qui peut la positionner aussi bien sur le segment des nouvelles boissons que des encas sains. Son développement en France pourrait lancer une nouvelle filière de production au sein de la famille des plantes à parfum, médicinales, aromatiques et industrielles. Farah Arrar recherche des partenaires agricoles et des financements pour des unités de fabrication.

Le second prix a récompensé GreenDoz, un projet porté par Sabine Andria, qui propose des farines déshydratées bio de légumes, colorées naturellement pour fabriquer des produits gourmands, en local et riches nutritivement parlant. Le résultat ? Des madeleines aux épinards, des cookies à la betterave… Les produits sont déjà disponibles dans 150 magasins en France.

3è marche du podium pour Veragrow d’Alexandre Bocage qui récupère le digestat des lombrics pour le transformer en biostimulant agricole liquide permettant la diminution d’utilisation d’intrants d’origine chimique de façon significative.

Enfin, un prix coup de cœur a été remis à Laurent Viet, de LVR2, qui travaille sur le prototypage d’un bras robot permettant le désherbage des céréales et des grandes cultures. Le porteur de projet souhaite faire évoluer son projet dans le monde de l’open source et recherche des partenaires en robotique, en visionique…

Thierry Michel

Les plus lus

[Néo-ruraux] Aménagement routier : les engins agricoles ne passent plus
Les moissonneuses-batteuses, les ensileuses ou les tracteurs avec combiné de semis ne peuvent plus circuler dans ce village,…
Les agriculteurs ont besoin de bras pour continuer à nourrir la population
La filière agricole se mobilise pour subvenir aux besoins alimentaires de la population. Mais la crise du Covid-19 entraîne une…
[Coronavirus] Et si la crise sanitaire changeait le regard des Français sur le monde paysan
Les Français se ruent dans les commerces alimentaires. La peur de manquer leur rappelle que le premier maillon de la chaîne de…
député européen parlement jérémy decerle agriculteur agriculture politique
[Tribune] Jérémy Decerle : "Ah, tiens, l’agriculture est un secteur stratégique"
Avec la crise du coronavirus, la place de l'agriculture et de l'agroalimentaire redevient centrale. Jérémy Decerle, député…
Coronavirus : quelles conséquences et quelles pertes pour l'agriculture et l'agroalimentaire ?
L’économie mondiale vit à l’heure du coronavirus et le marché des matières premières agricoles est dans la turbulence. Les…
Le ministre de l’Agriculture appelle ceux qui n’ont plus d’activité à rejoindre les rangs de l’agriculture
C’est un appel que lance le ministre de l’Agriculture ce 24 mars. En raison de la crise du coronavirus, l'agriculture manque de…
Publicité