Aller au contenu principal

Réduire l’utilisation des pesticides : le Parlement européen rejette le règlement SUR

Les députés européens ont rejeté la proposition de réglementation de la Commission européenne qui prévoyait au départ de réduire de moitié l’usage des pesticides d’ici à 2030 en Europe.

Traitement herbicide sur du colza avec un pulvérisateur
© Christian Gloria

Le Parlement européen a rejeté le 22 novembre la proposition de la Commission européenne relative à l’utilisation durable des produits phytopharmaceutiques, dit règlement SUR. À la suite d’un débat qui s’est tenu le mardi 21 novembre, 299 députés ont voté mercredi en plénière pour rejeter la proposition de la Commission telle qu’amendée, 207 députés l'ont soutenue et 121 se sont abstenus.

Lire aussi : Pesticides : le rejet du règlement SUR ne change pas Ecophyto 2030

Un texte amendé par la droite puis rejeté par la gauche

Lors de l’examen du texte, les eurodéputés de droite et d’extrême droite ont adopté des amendements alternatifs soumis par la commission de l’Agriculture qui, notamment, reportaient à 2035 l’atteinte des objectifs de réductions des pesticides et limitaient les contraintes dans les zones sensibles. Les députés Verts, la Gauche, une partie des socio-démocrates et des centristes ont donc décidé de ne pas donner leur aval à ce texte qu’ils ont jugé beaucoup trop affaibli.

Lire aussi : Règlement pesticides : les eurodéputés de la commission Environnement proposent un renforcement du texte européen      
 

La balle est dans le camp des ministres de l’agriculture européens

Suite à ce rejet, la rapporteure du texte, la Verte autrichienne Sarah Wiener, a demandé son renvoi en commission de l’Environnement pour reprendre le travail mais cette demande a été rejetée par les députés de droite et d’extrême droite. 

La balle est donc désormais entre les mains des ministres de l'Agriculture de l'UE qui vont devoir décider s'ils poursuivent l'examen du règlement en vue de soumettre leur position au Parlement européen pour une seconde lecture. Ils devraient en discuter lors de leur réunion du 11 décembre à Bruxelles. La Commission européenne pourrait aussi choisir de retirer sa proposition en vue d’en présenter une nouvelle, soulignent confrères d’Agra Presse.

Pour rappel, ce règlement SUR proposé par la Commission européenne le 22 juin 2022 et qui visait à réduire la consommation des pesticides de 50% d’ici 2030 en Europe constituait un élément phare du Pacte vert pour l’Europe.

Lire aussi : Réduction des pesticides : que propose la Commission européenne ?

Il faut en finir avec des textes idéalistes, commente Christiane Lambert

Christiane Lambert, présidente du Copa-Cogeca, a réagi sur X (ex-twitter) en affirmant qu’après de rejet du texte, « le dialogue stratégique voulu par la présidente Von Der Leyen [était] urgent pour écouter ceux qui subissent les directives » et qu’il « fallait en finir avec des textes idéalistes, top/down, déconnectés des réalités qui mettent en danger la souveraineté alimentaire ».

 

L’AGPB et la CGB se félicitent du rejet du règlement SUR

« Le rejet du règlement SUR par le Parlement européen est une victoire pour l’agriculture européenne » ont pour leur part réagi Les nouveaux céréaliers (AGPB) sur X, voyant dans ce rejet « une reconnaissance des réalités du terrain vécues par les agriculteurs face aux dogmatismes hors-sol ». Et l’organisation d’appeler « la France à faire preuve du même réalisme dans les mois à venir ».

La France doit faire preuve du même réalisme

De son côté la Confédération générale de la betterave (CGB) a salué le rejet du règlement SUR, remerciant « les eurodéputés qui ont su écouter le terrain et les agriculteurs ». Et d’inciter également la France à arrêter « les surtranspositions ».

Un point de vue exprimé également par la FNSEA sur X ce jeudi 23 novembre.  
 

Les plus lus

« Il va falloir démondialiser l’agriculture » selon Jean-Marc Jancovici

Face aux défis qui attendent l’agriculture, une forme de protectionnisme sera nécessaire selon l’ingénieur consultant en…

Arnaud Rousseau, président de la FNSEA, dans un de ses champs à Trocy-en-Multien, en Seine-et-Marne.
Arnaud Rousseau répond aux critiques avant le Salon de l’agriculture

A quelques jours de l’ouverture du Salon de l’agriculture et après le fort mouvement de contestation agricole, le président de…

Bérénice Walton devant ses vaches Bazadaises
Agriculture et climat : quatre familles d’agriculteurs à l’honneur sur M6

La chaîne M6 diffuse ce dimanche 11 février en prime time un documentaire de Zone interdite coproduit par Edouard Bergeon et…

Jean-Marc Jancovici, ce lundi 5 février sur RTL.
« Produire plus propre et moins cher : une équation impossible pour les agriculteurs » selon Jean-Marc Jancovici

Le spécialiste de l’énergie Jean-Marc Jancovici a réagi ce matin sur RTL à la colère des agriculteurs et aux mesures prises…

David Forge, agriculteur, sur son exploitation agricole en Touraine.
Ce qui bloque l’agriculture française, selon le céréalier David Forge

L’agriculteur tourangeau David Forge explique sur sa chaîne youtube pourquoi il est de plus en plus dur de dégager un revenu…

Paysage agricole au printemps avec des haies
Gérer les haies : pourquoi est-ce un tel casse-tête pour les agriculteurs ?

Pour montrer à quel point leur travail est compliqué par la réglementation française et européenne, les agriculteurs qui se…

Publicité