Aller au contenu principal

Trois modes de distribution de l’aliment à la station porcine de Romillé

La station de Romillé augmente son potentiel expérimental en installant trois modalités de distribution de l’aliment : sec, soupe et bouillie.

Les cases de huit porcs permettent de tester des aliments avec une puissance statistique optimale. © Ifip
Les cases de huit porcs permettent de tester des aliments avec une puissance statistique optimale.
© Ifip

Avec la construction du bâtiment neuf, la station dispose désormais de trois salles d’engraissement supplémentaires strictement identiques de 96 places. Elles sont composées de petites cases de huit porcs alimentés à sec. Le nombre de porcs par case résulte d’un compromis entre l’obligation d’élever les porcs en groupe pour se conformer à une situation normale d’élevage, tout en disposant de suffisamment de répétitions pour estimer correctement l’indice de consommation. Cette conception de salle, déjà présente sur la station, permet de tester différents types d’aliments avec une puissance statistique optimale et ce, toujours dans de bonnes conditions expérimentales. La station est désormais configurée pour comparer facilement jusqu’à quatre traitements expérimentaux à partir d’animaux contemporains. De plus, la diversité des modes de distribution d’aliments permet de proposer un panel large d’expérimentations, dans le domaine de l’alimentation animale notamment.

Le nouveau bâtiment est complété par deux salles de 144 places en soupe (12 cases de 12 porcs). Elles sont équipées d’auges simples de 4,40 m. Cela représente une vraie plus-value pour la station dans la mesure où il s’agit d’une configuration proche des situations rencontrées sur le terrain tout en permettant la distribution d’aliments différents à chacune des cases. L’aliment est acheminé à sec. L’eau est introduite juste avant la descente par une électrovanne pour l’humidifier. Ainsi, ce dispositif de distribution permet de tester diverses présentations de l’aliment allant de la bouillie jusqu’à la soupe.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir porc.

Les plus lus

Les éleveurs qui obtiennent les portée les plus lourdes au sevrage sont aussi ceux qui font le moins appel aux portées adoptives ou au sevrage précoce. © D. Poilvet
Comment sevrer un maximum de porcelets par les truies
Une étude terrain réalisée par la firme génétique Danbred décrypte le savoir-faire des éleveurs qui font très peu appel au…
Les chinois repeuplent leurs élevages de porcs avec de la génétique française suite à l'épidémie de peste porcine africaine

La société de génétique porcine française Nucleus a exporté ce dimanche 8 novembre 2 000 reproducteurs (Large White by Nucléus…

Un groupe d'éleveurs se mobilise pour l’arrêt de la castration des porcelets

"Oui aux mâles entiers, non à la généralisation de la castration sous anesthésie". Tel est le mot d’ordre d’un groupe…

Le vaccin circovirus est administré par voie intradermique à l'entrée des porcelets en nurserie à 21 jours.  © A. Puybasset
L’impact de la vaccination circovirus mesuré à la SCEA Caux porcs
À la maternité collective SCEA Caux porcs, une étude de suivi portant sur 14 000 porcs jusqu’à l’abattage a démontré l’intérêt…
Pour les besoins de l'essai, les porcs ont été alimentés dans des stations individuelles à la station Ifip de Romillé. © Y. Rousselière
Une alimentation de précision réduit les impacts des rejets des élevages de porcs sur l’environnement
La réduction de l’azote consommé par les porcs permise par une alimentation de précision multiphase limite l’impact des rejets…
Instaurer et maintenir de bonnes relations au sein d’une équipe demande une attention permanente. © Chambre d'agriculture de ...
Les clés pour fidéliser ses salariés porcins
Avoir en permanence une équipe de salariés compétents et motivés est le rêve de tous les employeurs. Cela demande de bonnes…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Version numérique de la revue Réussir Porc
2 ans d'archives numériques
Accès à l’intégralité du site
Newsletter Filière Porcine
Newsletter COT’Hebdo Porc (tendances et cotations de la semaine)