Aller au contenu principal

Faire bon usage de la granulation des aliments porcins

L’Ifip a mené une série d’essais pour préciser le mode d’emploi optimal de la granulation des aliments. Il démontre notamment l’intérêt d’une granulation à basse température.

Les conditions de la granulation peuvent faire varier la valeur nutritionnelle des aliments et les résultats techniques. © Tecaliman
Les conditions de la granulation peuvent faire varier la valeur nutritionnelle des aliments et les résultats techniques.
© Tecaliman

Les matières premières réagissent différemment à la granulation. Les valeurs nutritionnelles de certaines sont améliorées. Pour d’autres, il n’y a pas de modification par rapport aux valeurs sous forme de farine. L’utilisation digestive tant de l’azote que de l’énergie est donc potentiellement améliorée par la granulation, notamment pour le blé, le son de blé et le pois. Mais il est crucial de contrôler la température lors de la granulation, car une température trop importante peut annuler l’intérêt même de la granulation.

On a pour usage de considérer que la granulation permet une amélioration de l’indice de consommation de l’ordre de 5 % en phase d’engraissement. Néanmoins, les données de la bibliographie sont particulièrement éparses dans ce domaine, parfois anciennes également. Dans la majorité des cas, les conditions de granulation des aliments ne sont généralement pas décrites.

L’IC et le GMQ améliorés de 5 %

Un premier essai réalisé à la station Ifip de Romillé, en Ille-et-Vilaine, a permis de confirmer cette amélioration de l’indice et de la vitesse de croissance de 5 % pour une granulation à basse température (45 °C au niveau du préparateur) sur des porcs mâles castrés. Les matières premières ont réagi plutôt favorablement à la granulation (mesures de digestibilité effectuées par l’Inrae). Par contre l’amélioration de performances disparaît avec le granulé haute température (70 °C au niveau du préparateur).

0,3 MJ d’énergie nette épargnée

Un second essai démontre qu’un régime granulé à basse température présente des performances au moins équivalentes aux autres régimes caractérisés par un niveau énergétique plus élevé permis par l’incorporation d’huile de soja, et des matières premières réagissant moins à la granulation (maïs et remoulage). Cet essai laisse supposer que la réduction de température à la granulation permet de compenser un écart de 0,3 MJ EN/kg. D’autre part, on observe également que la composition des carcasses est plutôt favorable à ce régime basse température.

Repères

L’étude présentée a été réalisée dans le cadre du programme SOS Protein mené par les régions Bretagne et Pays de Loire, dont l’objectif est d’améliorer l’autonomie protéique des productions bovines, porcines et avicoles. Elle est le fruit de la collaboration entre différents partenaires dont des fabricants d’aliments, des firmes services, l’Inrae, Tecaliman et l’Ifip.

Traitement thermique et forces mécaniques

La granulation associe un traitement thermique et mécanique de l’aliment. De la vapeur d’eau est ajoutée à l’aliment en amont de la presse de granulation selon une durée et à une température définies par le fabricant. On peut considérer que la température demandée varie de 50 à 90 °C et que la durée de ce traitement est de l’ordre de quelques dizaines de secondes. Dans la presse proprement dite, des forces mécaniques de friction et de cisaillement sont en jeu et conduisent également à un second traitement thermique.

Mes conseils

Didier Gaudré, Ifip-Institut du porc

L’effet améliorateur de la granulation peut être supprimé si la température s’accroît. Ce qui milite pour un meilleur contrôle de ce paramètre en conditions de fabrication, bien que cet accroissement permette d’augmenter le débit de production des granulés lors de la fabrication d’aliment.
La granulation ainsi maîtrisée permet de compenser un écart de 0,3 MJ/kg d’équivalent en énergie nette.
Nos observations sur les carcasses suggèrent des modifications de la valeur nutritionnelle des aliments liées à la granulation qu’il sera nécessaire de préciser dans des travaux ultérieurs.

Schéma de fonctionnement d’une presse à granuler

 

Schéma de fonctionnement d’une presse à granuler © Tecaliman

Source : Tecaliman.
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir porc.

Les plus lus

Les éleveurs qui obtiennent les portée les plus lourdes au sevrage sont aussi ceux qui font le moins appel aux portées adoptives ou au sevrage précoce. © D. Poilvet
Comment sevrer un maximum de porcelets par les truies
Une étude terrain réalisée par la firme génétique Danbred décrypte le savoir-faire des éleveurs qui font très peu appel au…
Les chinois repeuplent leurs élevages de porcs avec de la génétique française suite à l'épidémie de peste porcine africaine

La société de génétique porcine française Nucleus a exporté ce dimanche 8 novembre 2 000 reproducteurs (Large White by Nucléus…

Un groupe d'éleveurs se mobilise pour l’arrêt de la castration des porcelets

"Oui aux mâles entiers, non à la généralisation de la castration sous anesthésie". Tel est le mot d’ordre d’un groupe…

Le vaccin circovirus est administré par voie intradermique à l'entrée des porcelets en nurserie à 21 jours.  © A. Puybasset
L’impact de la vaccination circovirus mesuré à la SCEA Caux porcs
À la maternité collective SCEA Caux porcs, une étude de suivi portant sur 14 000 porcs jusqu’à l’abattage a démontré l’intérêt…
Pour les besoins de l'essai, les porcs ont été alimentés dans des stations individuelles à la station Ifip de Romillé. © Y. Rousselière
Une alimentation de précision réduit les impacts des rejets des élevages de porcs sur l’environnement
La réduction de l’azote consommé par les porcs permise par une alimentation de précision multiphase limite l’impact des rejets…
Instaurer et maintenir de bonnes relations au sein d’une équipe demande une attention permanente. © Chambre d'agriculture de ...
Les clés pour fidéliser ses salariés porcins
Avoir en permanence une équipe de salariés compétents et motivés est le rêve de tous les employeurs. Cela demande de bonnes…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Version numérique de la revue Réussir Porc
2 ans d'archives numériques
Accès à l’intégralité du site
Newsletter Filière Porcine
Newsletter COT’Hebdo Porc (tendances et cotations de la semaine)