Aller au contenu principal

« Avec le réseau EPP, nous pouvons échanger sans filtres entre éleveurs de porcs»

Sébastien Homo, est président de EPP France. European Pig Producers (EPP) est une association dont le but est de créer un réseau d’éleveurs de porcs à l’échelle de l’Europe. Elle organise du 29 au 31 mai 2024 un congrès à Nantes.

Sébastien Homo, président de EPP France : « Toutes ces découvertes consolident notre réflexion professionnelle et nous permettent d’avancer plus sereinement. »
Sébastien Homo, président de EPP France : « Toutes ces découvertes consolident notre réflexion professionnelle et nous permettent d’avancer plus sereinement. »
© D. Poilvet

Pourquoi avez-vous adhéré à EPP ?

Sébastien Homo - Avec ma femme, Pascaline, nous avons souhaité nous ouvrir à d’autres systèmes de production et aller chercher les informations là où elles se trouvent. Avec l’EPP, nous avons la liberté de tout voir, d’échanger sans filtres et sur tous les sujets avec d’autres producteurs de porcs européens. Ces échanges sont notamment l’occasion de découvrir les contraintes des uns et des autres que nous n’avons pas encore, mais qui risquent d’arriver en France, telles que la prise en compte des émissions de gaz à effet de serre ou l’arrêt de la coupe des queues. Toutes ces découvertes consolident notre réflexion professionnelle et nous permettent d’avancer plus sereinement.

 

 

 
« Avec le réseau EPP, nous pouvons échanger sans filtres entre éleveurs de porcs»

Quels sont les faits qui vous ont marqué lors de vos rencontres ?

S.H. - Les Néerlandais nous ont impressionnés. Ce sont des entrepreneurs. Quelles que soient les contraintes, ils continuent d’investir, dans leur pays comme à l’étranger. De manière générale, nous avons rencontré beaucoup de producteurs passionnés venant de tous pays, y compris non européens. 

Lire aussi : « Aux Pays-Bas, le porc bien-être trace sa route »

Ces échanges nous ont aussi fait prendre conscience que la plupart des pays ont les mêmes problèmes en matière de pyramide des âges, de difficulté de recrutement des salariés, d’environnement… Nous nous sommes aussi rendu compte que notre modèle familial d’élevage français adossé au foncier est robuste et qu’il tient la route. Nous n’avons pas à avoir de complexes face aux autres modèles de production européens.

Pourquoi faut-il assister au congrès EPP de Nantes ?

S.H. - Ce congrès se déroule tous les ans dans différents pays de l’Union européenne. Cette année, sa localisation à Nantes est l’occasion unique pour les éleveurs français de découvrir cette association et rencontrer ses membres qui viendront d’une quinzaine de pays différents. Le programme des interventions et des visites d’entreprises a été élaboré autour du thème « Comment engager le consommateur ».

Lire aussi : Recul général de la consommation de porc

 À l’issue de ces trois jours, je pense que chaque participant aura pris conscience qu’il existe des solutions pour continuer d’être éleveur demain.

Pour découvrir le programme et s’inscrire, flashez sur le QR code
 
« Avec le réseau EPP, nous pouvons échanger sans filtres entre éleveurs de porcs»
Contacts :
Sébastien Homo – sebastien.homo@gmail.com – 06 85 27 85 85
Paul Créach – paul.creach@ceva.com – 06 32 62 91 95

Les plus lus

Thierry Dauger, Mathieu Pouteix (au centre), avec  Philippe Chanteloube, directeur de Cirhyo. « Le choix de l’agrandissement assure un système durable dans le temps. »
« Nous avons rénové et agrandi notre atelier porcin pour anticiper l’avenir »

Dans la Creuse, les associés du Gaec Le Breuil ont investi dans la rénovation et l’agrandissement de leur atelier porcin afin…

porcs bio sur paille
Porc mâle entier : comment minimiser le risque d'odeurs en engraissement sur paille?

Le projet Farinelli établit des recommandations pour l’élevage de porcs mâles entiers en bâtiments alternatifs afin de…

Les porcelets préfèrent la luzerne à un matériau manipulable
La luzerne limite la caudophagie chez les porcelets

La distribution d’une balle de luzerne déshydratée dans un râtelier à des porcelets en post-sevrage est un moyen efficace pour…

réglage de la ventilation dans un bâtiment porc
Moins d’ammoniac dans des salles d’engraissement de porc avec une température plus froide

Une étude, menée par l’Ifip, montre que réduire la température ambiante à 16 ou 18 °C permet de baisser les émissions d’…

(archives)
Installations en élevage : Le porc attire toujours des jeunes

Les statistiques publiées par la Mutualité sociale agricole (MSA) pour l’année 2022 révèlent une stabilité des installations d…

Les porcs mâles entiers sont plus actifs et par conséquent plus agressifs aussi. Des moyens existent pour réduire cette agressivité.
Comment réduire l’agressivité des porcs mâles entiers

Les mâles entiers sont significativement plus actifs que les mâles castrés et les femelles en élevages conventionnels comme en…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Version numérique de la revue Réussir Porc
2 ans d'archives numériques
Accès à l’intégralité du site
Newsletter Filière Porcine
Newsletter COT’Hebdo Porc (tendances et cotations de la semaine)