Aller au contenu principal

Plan protéines : quels agroéquipements éligibles à la deuxième enveloppe de 20 millions d’euros ?

Après le succès du premier, un deuxième appel à projets pour l’aide aux investissements en matériels et agroéquipements dans le cadre du plan protéines va être lancé le 17 mai. 20 millions d’euros lui sont alloués. Les modalités sont désormais connues.

Coupe flexible
© John Deere

Le 28 avril, FranceAgriMer a adopté la création d’un deuxième appel à projets pour l’aide aux investissements en matériels et agroéquipements dans le cadre du plan protéines, après le (trop ?) grand succès du premier appel à projets. Une nouvelle enveloppe de 20 millions d’euros est disponible. La téléprocédure sera ouverte le 17 mai et d’ores et ranceAgriMer vient d’en préciser les modalités.

Lire aussi : Plan protéines : nouvelle enveloppe de 20 millions d’euros pour aider les agriculteurs à s’équiper

Les investissements éligibles correspondent aux matériels pour la culture, la récolte des espèces riches en protéines, le séchage des graines d’oléoprotéagineux ainsi que le stockage sur l’exploitation.

La liste des investissements éligibles est la suivante :

  • Coupe flex à vis sans fin

  • Coupe flexible et/ou à tapis pour moissonneuse batteuse

  • Coupes russes pour tournesol

  • Equipements de coupe de type Coupe Moresil

  • Extension de coupes pour colza

  • Matériel de tri

  • Matériel de trituration dont presses

  • Plateaux de coupes à tournesol avec rabatteurs

  • Rallonges de coupes

  • Toaster mobile

  • Toaster

  • Trieurs

  • Unité de triage des semences de protéagineux

  • Semoir de précision pneumatique pour semis de soja

Lire aussi : Plan protéines : les cinq points à savoir pour bien remplir sa demande d'aide aux agroéquipements

La note de service de FranceAgriMer précise que ne sont pas éligibles : le matériel d’occasion, la main d’œuvre, les options et accessoires, les investissements déjà financés dans le cadre d’autres dispositifs, ou encore les matériels et équipements nécessaires pour la transformation des légumineuses fourragères et des protéagineux. Ces derniers matériels doivent faire l’objet d’une demande dans le cadre du dispositif investissements aval protéines.

Lire aussi : Plan protéines : les aides à l’équipement victimes de leur succès

Le taux d’aide est fixé à 40% du coût hors taxe des investissements matériels éligibles. Ce taux étant majoré de 10 points pour les demandes portées par les entreprises pour lesquelles de nouveaux installés ou de jeunes agriculteurs détiennent au moins 20% du capital social. Pour les demandes portées par un organisme situé dans les Dom, le taux de base est majoré à 75% dans tous les cas.

Le plafond des dépenses éligibles est fixé à 40 000 euros hors taxe par demande. Pour les Cuma, ce plafond est fixé à 150 000 euros hors taxe.  

FranceAgriMer précise que ce deuxième guichet agroéquipement du plan protéines végétales sera ouvert le 17 mai prochain. Constituez vos dossiers !

 

Les plus lus

Photovoltaïque
Photovoltaïque : grosse inquiétude chez les agriculteurs face au projet de révision rétroactive des tarifs
Le gouvernement a mis en consultation le 2 juin un projet de révision tarifaire photovoltaïque qui menace de faillite plus de 500…
accident
Agriculteurs et accidents de la route : quels sont les comportements dangereux ?
En 2021, Assurance prévention a mené une enquête auprès des conducteurs de véhicules agricoles. Les chiffres qui s'en dégagent…
Lucie Lucas
La comédienne Lucie Lucas se met à nu pour défendre l'agriculture bio
Installée depuis 2019 en Bretagne dans une ferme en permaculture et engagée dans une liste aux régionales menée par Daniel Cueff…
Wazoo
« Boire un canon c’est sauver un vigneron », la chanson à boire de l’été ?
Après son album Agriculteurs paru en 2020, le groupe de folk festif auvergnat sort une chanson de soutien aux vignerons touchés…
Ouverture prochaine du marché français du cannabidiol et autres extraits de chanvre
Après de très nombreuses réunions entre les différentes administrations impliquées et l’UIVEC, la France va autoriser l’…
Eté
[Météo] Fort risque de sécheresse cet été sur une grande partie de la France
La situation des nappes risque de s’aggraver dans les semaines qui viennent dans plusieurs régions alors que l’été s’annonce plus…
Publicité