Aller au contenu principal

Plan protéines : nouvelle enveloppe de 20 millions d’euros pour aider les agriculteurs à s’équiper

Après le succès du premier, un deuxième appel à projets pour l’aide aux investissements en matériels et agroéquipements dans le cadre du plan protéines va être lancé le 17 mai. 20 millions d’euros lui sont alloués.

Protéines
© JC Gutner

Ce jour FranceAgriMer a voté le lancement d’un deuxième appel à projets pour l’aide aux investissements en matériels et agroéquipements dans le cadre du plan protéines. Doté de 120 millions d’euros et s’inscrivant dans le volet agricole du plan de relance, ce plan vise à réduire la dépendance de la France aux importations de protéines, à améliorer l’autonomie alimentaire des élevages français et à augmenter la production de protéines végétales pour l’alimentation humaine, rappelle le cabinet du ministre de l’Agriculture. L’un de ses objectifs est de doubler la surface de légumineuses d’ici à 2030 pour passer de 4% de la surface agricole utile française à 8% avec un sous-objectif de +40% des surfaces d’ici à 2022.

Lire : Plan protéines : les aides à l’équipement victimes de leur succès

Lancé en janvier, le premier appel à projets dédié à l’aide à l’équipement avait été victime de son succès avec 4000 dossiers de demandes de subventions enregistrés en 48 heures pour une somme cumulée de 63 millions d’euros, bien au-delà des 20 millions d’euros prévus.

Des réponses positives ont pu être apportées à 1160 dossiers, selon le cabinet de Julien Denormandie.

[Mise à jour] Plan protéines : quels agroéquipements éligibles pour la deuxième enveloppe de 20 millions d'euros ?

La téléprocédure pour un nouvel appel à projets doté de 20 millions d’euros à nouveau sera ouvert le 17 mai. La liste des matériels et équipements éligibles sera bientôt publiée. « Il sera ouvert aux demandeurs du premier guichet qui n’avaient pas pu accéder à l’aide », explique-t-on rue de Varenne. Ce deuxième appel à projets ciblera les équipements et matériels destinés à la culture, la récolte et le séchage des oléoprotéagineux mais aussi les sursemis de légumineuses fourragères.

Lire aussi : Plan protéines : les cinq points à savoir pour bien remplir sa demande d'aide aux agroéquipements

« Plus tard dans l’année on se laisse la possibilité de rattraper les dossiers auxquels on n’aura pas pu donner satisfaction sous la forme d’un appel à projets dédié. On prendra les projets les plus performants de manière à remplir les objectifs de surface », avance le cabinet du ministre de l’Agriculture.

A l'occasion de ce conseil d'administration, le ministre a également proposé une enveloppe de 2 millions d'euros dédiée aux sursemis.

Lire aussi : Colère légitime d'un exclu du plan protéines

Le plan protéines comprend aussi une enveloppe de 50 millions d’euros dédiée à la structuration des filières protéines. 90 dossiers ont déjà été déposés, représentant trois quart de l’enveloppe. L’instruction de 40 d’entre eux devrait bientôt être finalisée, avec l’annonce imminente des premiers lauréats.

Lire aussi : Protéines végétales en nutrition animale : vers plus d'autonomie en France

Lire aussi : 10 millions d’euros pour aider les jeunes agriculteurs à faire leur bilan carbone

Les plus lus

Le meilleur de l'humour des agriculteurs sur les réseaux sociaux
L'humour agricole est une vieille tradition qui a trouvé sa place sur les réseaux sociaux. Autodérision, humour vache, absurde,…
Sophie Renaud, Miss France agricole 2021 : « On voit qu’il y a des femmes en agriculture grâce à Instagram »
Sophie Renaud s’est installée sur la ferme familiale en 2016. Elle communique beaucoup pour défendre son métier et la place des…
Preview image for the video "😱 18 BATTEUSES DANS 1 PARCELLE - Dernières moissons à l'ETA GABARD".
18 batteuses dans une parcelle, qui est derrière la vidéo qui fait le buzz ?
Mise en ligne vendredi 29 juillet sur Youtube, la vidéo cumule les vues. Elle est signée Honoré Sarrazin, jeune vidéaste et futur…
L’agriculture bio tire le marché des produits phytos vers le haut
Les ventes de produits phytopharmaceutiques aux distributeurs pour l’année 2021 ont augmenté. C'est l'agriculture bio qui a…
Benoît Le Baube de la ferme de Cagnolle répond à la vidéo du Parisien sur le maraîcher de Marcoussis Marc Mascetti.
[Video] Faire pousser des légumes sans eau ? La ferme de Cagnolle répond au maraîcher de Marcoussis
Alors que la France traverse une sécheresse historique, une vidéo du Parisien sur Marc Mascetti, maraîcher à Marcoussis,…
Production de fourrages : quel sera l’impact du changement climatique en 2070 ?
Le changement climatique s’accélère et l’agriculture est directement impactée. Quid des années futures avec le réchauffement…
Publicité