Aller au contenu principal

Anne et Luc Pellissier, Gaec des Sonnailles, à Ancelle, dans les Hautes-Alpes, 1 050 mères
« Ne plus subir le cours de l’agneau avec la vente directe »

La famille Pellissier commercialise 1 200 agneau par an en vente directe. Une activité débutée en 2008 qui a très vite trouvé sa clientèle.
La famille Pellissier commercialise 1 200 agneau par an en vente directe. Une activité débutée en 2008 qui a très vite trouvé sa clientèle.
© La ferme des sonnailles

« Nous commercialisons 1 200 agneaux par an en vente directe, avec quatre périodes d’agnelage. Nous avons débuté en 2008 pour ne plus subir les cours de l’agneau imposés par les acheteurs. La transition s’est faite sur deux ans, beaucoup plus rapidement que ce que nous pensions. Nous avons la chance d’être sur une zone touristique avec une forte fréquentation en hiver, et en été. En intersaison, nous avons développé les livraisons pour nous adapter à la fréquentation. Nous faisons aussi bien du colis d’agneau ou demi-agneau que du détail. Toutes les commandes sont conditionnées sous vide et pour les clients de passage au magasin à la ferme, en non emballé.

En complément du magasin à la ferme, nous travaillons six mois de l’année avec un magasin de producteurs dans lequel nous assurons une permanence de quatre demi-journées par an. Nous avons également une petite clientèle de clients restaurateurs locaux.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Pâtre.

Les plus lus

"On avait tous un paysan dans la famille"
"On avait tous un paysan dans la famille"
Victorine Alisse a mené une vraie enquête de cœur pour retrouver et photographier une vingtaine d’ancien(ne)s paysan(ne)s. Forte…
Le choix du chien de conduite doit s'effectuer suivant plusieurs critères. Les qualités au travail des deux parents est un incontournable.
Les cinq questions à se poser avant d’acheter un border collie
L’Association française du border collie a été créée en 1979 dans le but d’assurer la promotion et la sélection du border collie…
Sur le site de Laqueuille en Auvergne, les équipes de l'Inrae ont remarqué que les brebis appréciaient les buissons de genêts. Cela a permis d'ouvrir le milieu et facilité le passage des bovins.
Une gestion optimisée de l’herbe avec vaches et moutons
Les brebis trient, les vaches mangent à peu près tout et la valorisation des parcelles n’en est que meilleure. La complémentarité…
Les 120 meilleurs Border Collie  d’Europe en compétition en Vendée
Du 25 au 28 août 2022 aura lieu le Championnat d’Europe de chiens de troupeau, où 18 nations présenteront huit de leurs meilleurs…
Bien que les brebis pâturent toute l’année, Fabien Letort ne vermifuge jamais systématiquement. Les pertes sont très limitées (1 à 3%).
Fabien Letort élève 220 brebis sans bâtiment et sans foin
À Pornic, en Loire-Atlantique, Fabien Letort élève 220 brebis Landes de Bretagne en bio en valorisant 82 hectares d’espaces…
Outre les vérifications physiques (mâchoires, testicules pour les mâles), l'acheteur doit vérifier que tous les papiers du chiot sont en règle.
Cinq conseils pour bien choisir son chiot Border Collie
    Antoine Brimboeuf, éleveur ovin et président de AFBC © DR  Une fois défini le type de chien de conduite dont vous avez…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 93€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir Pâtre
Consultez les revues Réussir Pâtre au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter Réussir Pâtre