Aller au contenu principal

Effrayées par un drone, 14 brebis se tuent en se jetant dans un ravin

En Isère, un drone survolant un troupeau ovin à basse altitude a entrainé la panique du troupeau et le saut mortel de plusieurs bêtes dans un ravin. Le berger ne décolère pas et appelle à un renforcement de la législation. 

Le bruit des hélices du drone frôlant les animaux a affolé le troupeau dont une partie est tombé de la falaise
Le bruit des hélices du drone frôlant les animaux a affolé le troupeau dont une partie est tombé de la falaise
© DR

« Le drone a tué plus de brebis que le loup ! », raconte le berger Félix Portello au Parisien qui relate une tragique histoire arrivée cet été. Le berger de 31 ans gardait 1 500 brebis à Villard-Reculas, en Isère, lorsqu’un drone piloté par un touriste survole son troupeau à plusieurs reprises. « Il le poussait vers la falaise ! Je vois que les brebis s'affolent, courent dans tous les sens, je fais des grands gestes, je crie, mais l'appareil revient et revient encore ! », raconte le berger à France Bleu Isère. Effrayées, une quinzaine de brebis tombent dans le précipice. Le berger localise le pilote d’une vingtaine d’années qui portait un casque de réalité virtuelle. « Il se croyait sans doute dans un jeu vidéo mais il jouait avec des êtres vivants ! »

Le ton monte et le berger se sentant agressé casse l’engin volant. Le pilote a porté plainte et le berger risque 400 euros d’amende pour destruction de matériel. Félix Portello passera devant le procureur début novembre. Occupé avec son troupeau, lui a attendu de redescendre d’alpage pour porter plainte. Une situation qui révolte aussi certains internautes.

C’est le berger qui risque 400 euros d’amende !

Ecœuré, le berger appelle les pouvoirs publics à interdire les vols au-dessus des zones où paissent les troupeaux. Installé dans une zone touristique, le berger a déjà tenté de sensibiliser les touristes, randonneurs et VTT à la réalité du pastoralisme part des affichettes. « Je ne reviendrai pas garder l'été prochain dans cet alpage, confie-t-il, amer, à France Bleu Isère. C'est dommage, cela faisait 40 ans que l'éleveur à qui appartient le troupeau et pour lequel je travaille vient ici ! »

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Pâtre.

Les plus lus

La carte permet de moduler sa recherche selon le pas de temps souhaité, le type de prédateurs et de victimes, la fiabilité de la source, le type de données (attaque, meute, indice de présence).
Une carte des prédateurs collaborative et en temps réel
La lutte contre les prédateurs passe par le recensement précis des attaques, leurs contextes et le partage le plus large possible…
L’usine Sanders de Saint-Gérand, dans le Morbihan, est l’un des six sites de trituration du groupe avec Bretteville (50), Oleosyn Bio à Thouars (79), Chalon-sur-Saône (71), Boulazac (24) et Sojalim à Vic-en-Bigorre (65).
Sanders se prépare à accompagner le développement de la protéine végétale française
Sanders, le leader français de la nutrition animale, fait face à une pénurie mondiale de soja non OGM. En six mois, l’entreprise…
L'enrubannage permet de faire son stock de fourrage dès le printemps.
L’enrubannage en ovin expliqué par le Ciirpo
L’enrubannage peut, dans certains systèmes fourragers, être une solution pour faire du stock au printemps qui sera distribué en…
La rencontre d'une ourse suitée est le cas le plus dangereux car elle peut avoir des réactions imprévisibles si elle sent du danger pour ses petits.
Ces bergers qui ont croisé l’ours
Durant l’été 2020, deux bergers ont été confrontés directement à des ours qui passaient à proximité de leurs troupeaux. La…
Les dernières attaques ont fait une quinzaine de victimes et une trentaine d'animaux disparus.
« Le troupeau est descendu d’alpage plus tôt que prévu à cause du loup »
« Nous devions faire la descente d’alpage le 4 octobre. Seulement, nous avons subi deux attaques de loups sur le troupeau fin…
François Bouclet, 25 ans, utilise un quad, outil indispensable pour réaliser les clôtures sur les parcelles de couverts.
« Ma troupe pâture chez les voisins plus de six mois par an »
À Louches dans le Pas-de-Calais, François Bouclet s’est installé en janvier 2020 sur la ferme familiale. Il a fait évoluer l’…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 93€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir Pâtre
Consultez les revues Réussir Pâtre au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter Réussir Pâtre