Aller au contenu principal

Paiement des aides MAEC et bio : la FNSEA menace de se remobiliser

Si les aides PAC liées aux MAEC et au bio ne sont pas payées aux agriculteurs d’ici le 15 juin, la FNSEA et les Jeunes agriculteurs menacent d’appeler à nouveau leurs réseaux à se mobiliser dans la rue.

 

Mobilisation agricole début 2024
© FNSEA Ile-de-France

La FNSEA et les Jeunes agriculteurs appelleront leurs réseaux à la mobilisation à partir du 17 juin s’ils n’observent pas une régularisation de tous les versements des MAEC et des aides à l'agriculture biologique de la PAC d'ici le 15 juin, annoncent les deux syndicats dans un communiqué du 7 juin. 
 

Maec et aides bio : la moitié des aides toujours attendues

Les agriculteurs engagés dans la MAEC (Mesures Agroenvironnementales et Climatiques) de la PAC, ou en Agriculture Biologique attendent toujours plus de la moitié des montants de leurs aides, selon les syndicats qui dénoncent fermement « des promesses non-tenues ».

Un quart d’agriculteurs engagés concernés

Selon les deux syndicats, ces aides « devaient être versées le 15 mars 2024 ». « Trois mois après, pour près d’un quart des agriculteurs engagés dans ces démarches environnementales, les versements, pourtant dus, ne sont toujours pas versés », affirment-ils soulignant une situation « d’autant moins admissible » que « l’agriculture biologique traverse actuellement une crise économique majeur qui nécessite toute la diligence et l’attention du gouvernement ». 

Le sujet était parmi les motifs de mobilisation en début d’année. La FNSEA et les Jeunes Agriculteurs rappellent avoir déjà appelé le gouvernement à « respecter ses engagements » en régularisant l’intégralité des aides. « Ce dernier s’était engagé pour la date du 15 juin », assurent les deux syndicats..

Interrogé par Agra presse sur un éventuel engagement du gouvernement à verser les aides bio et les Maec avant le 15 juin, le cabinet du ministre de l'Agriculture Marc Fesneau indique n'avoir « jamais communiqué sur cette date ». Les communications gouvernementales connues portaient sur un versement des aides autour du mois de juin.

Lire aussi : Aides MAEC : des agriculteurs bio bretons mettent l’Etat en demeure

La colère gronde dans les services instructeurs de la PAC

Les deux syndicats expriment leur colère : « Il est incompréhensible que les agriculteurs français, qui ont effectué il y a un an déjà toutes les déclarations nécessaires en temps et en heure, soient mis dans des situations de trésorerie intenables. » Et posent donc un ultimatum au 15 juin.

Un ultimatum qui intervient alors que la colère gronde au sein des services instructeurs de la Pac. Les conditions de travail des services d’économie agricole (SEA) des DDT et Daaf (préfectures) étaient au centre du Conseil social d’administration (CSA) Forêt Agriculture du 14 mai. La veille, le SEA de la DDT d’Isère s’était mis en grève, et les équipes d’autres départements l’envisageraient également, selon la CFDT, selon nos confrères d’Agra Presse.

Les plus lus

Paysage agricole
Quel prix des terres agricoles en 2023 ?

Après deux années de progression, le marché foncier agricole s’est stabilisé en 2023 avec des surfaces en baisse mais une…

Terres agricoles et bâtiments d’élevage en Bretagne
Comment évolue le prix des terres agricoles en Bretagne ?

Le prix moyen des terres agricoles en Bretagne reste assez stable en 2023. Une stabilité à laquelle participe la Safer…

Homme votant pour les élections européennes
Elections européennes : pour qui les agriculteurs vont-ils voter ?

Une enquête réalisée par le Cevipof et l’Agro Toulouse avec le groupe Réussir éclaire sur les intentions de vote des…

Parlement européen
Résultats aux élections européennes : quelles conséquences pour l’agriculture ?

Les résultats des élections européennes en France et dans les autres pays européens sont tombés. Quel impact pour les…

  Arnaud Gaillot, président des Jeunes agriculteurs, devant son troupeau de montbéliardes.
Confidences d’Arnaud Gaillot au terme d’un mandat intense à la tête des Jeunes agriculteurs

Arnaud Gaillot, président des Jeunes agriculteurs, a accepté de nous recevoir plus de deux heures sur son exploitation…

projet 270 000 désert algérie
270 000 vaches en plein désert : le projet fou qatari pour produire du lait en Algérie

L’Algérie vient de signer avec le Qatar un accord pour l’implantation d’une ferme gigantesque qui accueillera 270 000…

Publicité