Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

[Covid-19]
Muguet - La fleur du 1er mai devient symboliquement la fleur du bien pour les horticulteurs français

Le muguet est prêt chez les horticulteurs français et le ministre de l’Agriculture Didier Guillaume appelle à l’acheter massivement… ou à l’offrir généreusement.  

Malgré la fermeture des fleuristes, le ministre de l'Agriculture Didier Guillaume a appelé, sur Europe 1 le 21 avril, à ce que « symboliquement, 100% du muguet français soit vendu la semaine du 1er mai. C'est possible ! » Evoquant le précédant de la campagne menée pour l'agneau de Pâques, il appelle à « faire pareil pour la semaine du 1er mai, évidemment dans le cadre des mesures sanitaires, de la distanciation sociale ». Ni fleuristes ouverts pour l’occasion, ni vendeurs à la sauvette. Pourtant il l’assure : « c’est possible ! ». Et d'ajouter : « On peut dédier ce muguet aux soignants et aux personnes dans les Ehpad ». Pour Patrice Verron, conseiller technique muguet au sein du centre départemental de développement maraîcher (CDDM en Loire-Atlantique), au 15 avril, les commandes de muguet enregistrées étaient en baisse de 30 % en provenance de la grande distribution, qui écoule habituellement 50 % des volumes.

Lire aussi « Une partie du muguet 2020 pourrait rester au champ » dans l’Action agricole picarde

« Les fleurs du bien – Du muguet pour nos aînés »

Le muguet représente entre 30 et 80 % du chiffre d’affaires de certains petits horticulteurs, a rapporté Hélène Taquet, horticultrice, fondatrice du Collectif Fleur Française, sur France Inter ce 22 avril. « Il est essentiel de les soutenir », a-t-elle assuré en annonçant la mise en place de l’opération « Les fleurs du bien », qui consiste à offrir du muguet aux personnes âgées en Ehpad (Etablissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes) et au personnel soignant qui d’occupe d’elles. Les dons se font via la plateforme de financement participatif Kiss Kiss Bank Bank.

Pour 30 €, 3 pots de muguet seront offerts aux aînés et 3 pots au personnel qui les encadre. Les fleurs pourront ensuite être repiquées dans les jardins. Les 6000 premières préventes vont permettre de fleurir 80 établissements. « Un super bon début en une semaine » annoncent les organisateurs. Mais rien qu’en Ile-de-France, 75 000 pots sont prêts pour le 1er mai 2020.

Crise du coronavirus oblige, il sera donc possible d’acheter du muguet en restant confiné. Eh oui, Mr Canteloup, sans rire, on peut le faire ! Et même si on n'en profite pas directement, ces petits brins de bonheur sentiront bon.

Les plus lus

jean baptiste moreau agriculture député LREM agriculture macron
Jean-Baptiste Moreau, député : "Le localisme ne sauvera pas l’agriculture française"
Dans une tribune publiée sur le site du journal L’Opinion, le député accuse la grande distribution de ne pas avoir joué le jeu…
[Coronavirus] Le Space n’aura pas lieu en 2020 – Le salon des productions animales annulé en raison de la crise
C’est un coup dur pour les organisateurs du salon et l’ensemble de la profession agricole : le Space, Salon international des…
Le Sommet de l’élevage maintenu en 2020, du 7 au 9 octobre
Amélioration en vue sur le front du Covid-19 et bonne nouvelle pour les éleveurs : le Sommet de l’élevage est maintenu en 2020.…
Une molécule dérivée de la sciure de bois devient intermédiaire chimique pour la production d’antiviraux
De la sciure de bois aux antiviraux, il y a une succession de procédés chimiques. Une molécule d’origine australienne transformée…
[Covid-19] Le confinement a donné envie aux Français d’élever leurs poules pondeuses
Le confinement a donné aux particuliers possédant un jardin d’élever leurs poules et de manger leurs œufs « maison ». Depuis le…
[Covid-19] « Comment bâtir un système alimentaire résilient ? » - Des étudiants de SupAgro Montpellier répondent dans une vidéo
Comment garantir notre capacité à assurer une alimentation adaptée à nos besoins, même quand surviennent des événements imprévus…
Publicité