Aller au contenu principal

Moisson 2021 : machines embourbées, 34% du blé pas encore moissonné, le moral des agriculteurs atteint

La pluie quotidienne, sur nombre de régions françaises, perturbe la moisson 2021. Les agriculteurs peinent à finir, voire à débuter, la récolte des céréales. Alors que l’inquiétude sur la qualité des blés croît le moral des agriculteurs diminue selon Christiane Lambert présidente de la FNSEA.

Difficile reprise de la moisson de l'orge de printemps dans l'Oise, selon l'Earl Loisel.
Difficile reprise de la moisson de l'orge de printemps dans l'Oise, selon l'Earl Loisel.
© @Earl_Loisel

« 47% du blé n’est pas encore moissonné alors qu’au 26 juillet d’habitude la moisson est finie. Les agriculteurs sont extrêmement inquiets », a déclaré Christiane Lambert, présidente de la FNSEA, ce matin sur France inter, citant les chiffres de FranceAgriMer au 26 juillet 2021. « Dans certaines régions, la moisson n’a pas commencé, car il pleut tous les jours et il faut 3 à 5 jours de sec pour commencer », a-t-elle poursuivi.

Lire : Moisson 2021 : le prix du blé en route pour le record de 2007 ?

Evoquant des difficultés au quotidien pour les agriculteurs lors de cette moisson 2021, « machines embourbées », moissonneuses batteuses à l’arrêt une heure après leur sortie, la présidente du FNSEA a estimé que le moral des agriculteurs était atteint dans certaines régions. « La qualité des blés qui va être récoltée nous inquiète », a-t-elle alerté au micro de France Inter.

Selon le dernier bulletin Céré’Obs de FranceAgriMer, les surfaces de blé tendre récoltées évoluent de 47%, au 26 juillet, à 66% au 2 août 2021. Avec une forte disparité selon les régions. Ce taux tombe à 34% en Bretagne, 29% en Hauts-de-France et 28% en Normandie.

Lire aussi : Moisson 2021 : bons rendements en blé, et une qualité qui limite la casse

L’an dernier à la même date 97% des surfaces en blé tendre en France avaient été récoltées.

Derniers chiffres de la moisson 2021 selon FranceAgriMer - Céré'Obs

En orge de printemps, les surfaces sont à 68% récoltées en France contre 79% au 2 août 2020.

Retard de 14 jours par rapport à l'an dernier

A ce stade, la moisson 2021 de blé tendre est ainsi en retard de 11 jours sur la moyenne de 5 ans et de 14 jours sur celle de l’année dernière.

Sur les réseaux sociaux, les agriculteurs se désespèrent d’en finir avec cette période de moisson.

Tous les regards se tournent vers des prévisions météorologiques plus clémentes pour la fin de semaine.

Lire aussi : Moissons 2021 : premières impressions mitigées et craintes pour la suite

Lire aussi : Moisson 2021 : vers une récolte abondante et historiquement tardive

 

Les plus lus

Jeune et agriculture
Les jeunes ont une opinion bien tranchée sur l’agriculture
Les 18-35 ans ont une image moins positive de l’agriculture que l’ensemble de la population française et attendent qu’elle joue…
Sanglier ville capture écran reportage TV
Quand les sangliers arrivent en ville, Christiane Lambert pointe « la protection des espèces »
A Rome, les sangliers se promènent dans les rues la nuit et se nourrissent des détritus des poubelles. Un phénomène lié à une « …
Xavier Niel nomme un « Paysan-directeur » à la tête de la ferme d’Hectar
Christophe Naudin, 39 ans, devra gérer la ferme pilote de 250 hectares en polyculture de céréales et élevage bovin en « …
L’Aspa : une allocation pour ceux qui disposent de peu de ressources pour leur retraite
L’Aspa, l’Allocation de solidarité aux personnes âgées est prévue pour permettre aux personnes disposant d’une faible retraite de…
Assemblée nationale
[Mise à jour] Egalim 2 définitivement adoptée : quels changements pour les agriculteurs ?
La loi Egalim 2 est définitivement adoptée après l'ultime vote du Sénat jeudi 14 octobre au soir. Retour sur ses principales…
Différents labels de qualité
Forte offensive d’UFC-Que Choisir, Greenpeace et WWF France contre les labels alimentaires
Une révision de la gouvernance de l’INAO, et des soutiens apportés aux signes de qualité, mentions réglementées et labels…
Publicité