Aller au contenu principal

[VIDEO] MiiMOSA : une collecte de 18 000 € pour acheter 15 vaches

Le 6 juillet 2014, une tempête s’abat sur l’exploitation de Ludovic Marty. Le jeune agriculteur vient juste de reprendre la ferme familiale. En quelques minutes, il perd ses récoltes de blé, de maïs ou de luzerne. Les toits de ses bâtiments sont arrachés. Au bord du gouffre financier, il lance donc une collecte sur la plateforme MiiMOSA. Le succès est au rendez-vous avec 18 000 € récoltés.

Ludovic Marty est éleveur de veau sous la mère, à Revel en Haute-Garonne. La tempête du 6 juillet 2014 ravage son exploitation. Trop localisé, le phénomène météorologique ne permet pas un classement en catastrophe naturelle.  Déjà lourdement endetté, le jeune agriculteur tente sa chance avec MiiMOSA et crée sa page Facebook. En février 2017, il profite du salon de l’agriculture. « C’est un évènement médiatique qui permet de parler de nous », souligne le jeune installé. Son histoire séduit la presse locale, elle-même reprise par des médias nationaux.  France 3, RTL se déplacent sur son exploitation. La cagnotte décolle et dépasse ses espérances. « Les dons stagnaient. Puis avec lle reportage radio, j’ai récolté 2 000 euros en moins de trois heures ». Ses donateurs sont issus de toute la France. Certains ont reçu un panier garni en contrepartie, d’autres ont préféré donner un nom à un veau. Beaucoup sont venus rencontrer Ludovic et visiter sa ferme.

 

Les différentes offres de MiiMOSA

MiiMOSA est une plateforme crowdfunding, spécialisée dans le monde agricole et agroalimentaire. C’est le leader du financement participatif dans ce domaine.   Depuis 4 ans, différentes offres sont proposées. Il y a d’abord le don avec contrepartie. Un agriculteur peut lever jusqu’à 70 000 €. MiiMOSA propose également le prêt participatif. L’investissement des citoyen peut alors être rémunéré jusqu’à 3.5 ou 4 %.  Une nouvelle offre, MiiMOSA transition, est proposée. La capacité d’investissement grimpe jusqu’à un million d’euros, avec la participation d’entreprises française dans le financement de la transition agroalimentaire, agricole et énergétique.

 

Lire aussi :

Une financement participatif qui à la cote

Sur MiiMOSA : 80 % des projets sont financés contre 20 % sur plateforme classique

Les plus lus

Quel que soit le scénario envisagé, tous les secteurs connaîtront une diminution de leur production oscillant entre 5 et 15%, l’élevage étant le secteur le plus durement touché, selon l'étude.
Agriculture en Europe : les prédictions funestes d’une étude cachée
L’étude du centre commun de recherche européen, sortie sans aucune promotion en plein été, fait couler de l’encre en cette…
Océane Future agricultrice : « Il y a beaucoup trop de préjugés sur les femmes en agriculture »
A 19 ans, Océane est agricultrice et active depuis déjà 5 ans sur les réseaux sociaux. Elle se destinait à ce métier depuis…
Eric Piolle, actuel maire de Grenoble, et candidat aux primaires écologistes souhaite que la filière de l’élevage se transforme pour aller davantage vers des fermes de petites tailles.
Eric Piolle : « Je propose de créer 25 000 fermes communales et agroécologiques »
Eric Piolle, actuel maire de la ville de Grenoble, se présente aux primaires écologistes (premier tour du 16 au 19 septembre…
Stéphane Le Foll
Stéphane Le Foll : « le seul problème du monde agricole c'est de penser qu’il faut produire plus »
Ex-ministre de l’Agriculture et actuel maire du Mans, Stéphane Le Foll a annoncé se présenter à une primaire socialiste qu’il…
Le prix de la coque d'un bâtiment d'élevage aurait augmenté de 31% depuis 2018.
La flambée des prix des matériaux de construction leste les coûts de l’élevage
Bois, acier, isolants, tôles… Les matériaux de construction voient leurs prix s’envoler depuis l’automne dernier et cela pèse sur…
Macron et jeunes agriculteurs
Jeunes agriculteurs : Emmanuel Macron met Océane, 19 ans, à l’honneur
Le président de la République, en déplacement à la foire agricole des Terres de Jim, en a profité pour saluer le dynamisme des…
Publicité