Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

MESSAGE ABONNES IMPORTANT

Afin d'être sûr de recevoir nos futures publications quelle que soit l’évolution de la situation sanitaire, activez votre compte numérique au plus vite en complétant vos informations.

J’active mon compte numérique

[VIDEO] MiiMOSA : une collecte de 18 000 € pour acheter 15 vaches

Le 6 juillet 2014, une tempête s’abat sur l’exploitation de Ludovic Marty. Le jeune agriculteur vient juste de reprendre la ferme familiale. En quelques minutes, il perd ses récoltes de blé, de maïs ou de luzerne. Les toits de ses bâtiments sont arrachés. Au bord du gouffre financier, il lance donc une collecte sur la plateforme MiiMOSA. Le succès est au rendez-vous avec 18 000 € récoltés.

Ludovic Marty est éleveur de veau sous la mère, à Revel en Haute-Garonne. La tempête du 6 juillet 2014 ravage son exploitation. Trop localisé, le phénomène météorologique ne permet pas un classement en catastrophe naturelle.  Déjà lourdement endetté, le jeune agriculteur tente sa chance avec MiiMOSA et crée sa page Facebook. En février 2017, il profite du salon de l’agriculture. « C’est un évènement médiatique qui permet de parler de nous », souligne le jeune installé. Son histoire séduit la presse locale, elle-même reprise par des médias nationaux.  France 3, RTL se déplacent sur son exploitation. La cagnotte décolle et dépasse ses espérances. « Les dons stagnaient. Puis avec lle reportage radio, j’ai récolté 2 000 euros en moins de trois heures ». Ses donateurs sont issus de toute la France. Certains ont reçu un panier garni en contrepartie, d’autres ont préféré donner un nom à un veau. Beaucoup sont venus rencontrer Ludovic et visiter sa ferme.

 

Les différentes offres de MiiMOSA

MiiMOSA est une plateforme crowdfunding, spécialisée dans le monde agricole et agroalimentaire. C’est le leader du financement participatif dans ce domaine.   Depuis 4 ans, différentes offres sont proposées. Il y a d’abord le don avec contrepartie. Un agriculteur peut lever jusqu’à 70 000 €. MiiMOSA propose également le prêt participatif. L’investissement des citoyen peut alors être rémunéré jusqu’à 3.5 ou 4 %.  Une nouvelle offre, MiiMOSA transition, est proposée. La capacité d’investissement grimpe jusqu’à un million d’euros, avec la participation d’entreprises française dans le financement de la transition agroalimentaire, agricole et énergétique.

 

Lire aussi :

Une financement participatif qui à la cote

Sur MiiMOSA : 80 % des projets sont financés contre 20 % sur plateforme classique

Les plus lus

[Néo-ruraux] Aménagement routier : les engins agricoles ne passent plus
Les moissonneuses-batteuses, les ensileuses ou les tracteurs avec combiné de semis ne peuvent plus circuler dans ce village,…
Maladie du pois : un début de solution contre l’aphanomyces
Grandes Cultures
Sur pois de printemps, l’aphanomyces est une maladie du sol qui donne du fil à retordre aux pathologistes et généticiens. Des…
Assemblée générale de la FNB : vifs échanges sur la coopération
Bovins Viande
La coopération déçoit certains de ses fidèles adhérents. De vifs débats ont eu lieu à ce sujet à l’occasion de la dernière…
L’Assemblée nationale accueille une vache limousine et des lycéens agricoles
Cinq jeunes du lycée agricole des Vaseix, basé à Limoges, ont été reçus par Richard Ferrand, président de l’Assemblée nationale.…
Les agriculteurs ont besoin de bras pour continuer à nourrir la population
La filière agricole se mobilise pour subvenir aux besoins alimentaires de la population. Mais la crise du Covid-19 entraîne une…
[Coronavirus] Et si la crise sanitaire changeait le regard des Français sur le monde paysan
Les Français se ruent dans les commerces alimentaires. La peur de manquer leur rappelle que le premier maillon de la chaîne de…
Publicité