Aller au contenu principal

Portail Réussir: le média dédié à l'agriculture, l'agroalimentaire et l'alimentation.

E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

[VIDEO] MiiMOSA : une collecte de 18 000 € pour acheter 15 vaches

Le 6 juillet 2014, une tempête s’abat sur l’exploitation de Ludovic Marty. Le jeune agriculteur vient juste de reprendre la ferme familiale. En quelques minutes, il perd ses récoltes de blé, de maïs ou de luzerne. Les toits de ses bâtiments sont arrachés. Au bord du gouffre financier, il lance donc une collecte sur la plateforme MiiMOSA. Le succès est au rendez-vous avec 18 000 € récoltés.

Ludovic Marty est éleveur de veau sous la mère, à Revel en Haute-Garonne. La tempête du 6 juillet 2014 ravage son exploitation. Trop localisé, le phénomène météorologique ne permet pas un classement en catastrophe naturelle.  Déjà lourdement endetté, le jeune agriculteur tente sa chance avec MiiMOSA et crée sa page Facebook. En février 2017, il profite du salon de l’agriculture. « C’est un évènement médiatique qui permet de parler de nous », souligne le jeune installé. Son histoire séduit la presse locale, elle-même reprise par des médias nationaux.  France 3, RTL se déplacent sur son exploitation. La cagnotte décolle et dépasse ses espérances. « Les dons stagnaient. Puis avec lle reportage radio, j’ai récolté 2 000 euros en moins de trois heures ». Ses donateurs sont issus de toute la France. Certains ont reçu un panier garni en contrepartie, d’autres ont préféré donner un nom à un veau. Beaucoup sont venus rencontrer Ludovic et visiter sa ferme.

 

Les différentes offres de MiiMOSA

MiiMOSA est une plateforme crowdfunding, spécialisée dans le monde agricole et agroalimentaire. C’est le leader du financement participatif dans ce domaine.   Depuis 4 ans, différentes offres sont proposées. Il y a d’abord le don avec contrepartie. Un agriculteur peut lever jusqu’à 70 000 €. MiiMOSA propose également le prêt participatif. L’investissement des citoyen peut alors être rémunéré jusqu’à 3.5 ou 4 %.  Une nouvelle offre, MiiMOSA transition, est proposée. La capacité d’investissement grimpe jusqu’à un million d’euros, avec la participation d’entreprises française dans le financement de la transition agroalimentaire, agricole et énergétique.

 

Lire aussi :

Une financement participatif qui à la cote

Sur MiiMOSA : 80 % des projets sont financés contre 20 % sur plateforme classique

Les plus lus

Kverneland - Le cultivateur à dents Enduro travaille à toutes les profondeurs.
Machinisme
Le groupe Kverneland, qui célèbre cette année ses 140 ans, lance le cultivateur à dents polyvalent Enduro à l’occasion du salon…
L’agent Michel Perrard repris par Adrien et Maxime Jouenne
Machinisme
Les nouveaux propriétaires des Ets Michel Perrard (Manche) souhaitent pérenniser la relation de proximité entretenue avec les…
Vignette
Après l’émotion des incendies de moisson, la réflexion
Les moissons 2019 resteront dans les mémoires comme celles des incendies. A situation de crise, mesure extrême : le 25 juillet…
Vignette
Un projet de ferme en aquaponie pour réhabiliter une friche industrielle près du port de Strasbourg
9000 m2 de serres chauffées par une centrale à biomasse pour produire en aquaponie 130 tonnes de productions végétales et 60…
Vignette
Les élus des chambres d'agriculture disent non à la réduction drastique de leur budget
Face à la perspective d’une réduction des budgets des chambres d’agriculture consécutive à la diminution envisagée de la taxe…
Vignette
Les eaux usées traitées ne sont pas assez réutilisées en agriculture
« 94 % des agriculteurs utilisant des boues d’épuration comme fertilisant ont augmenté leur rendement ». Ce chiffre est fourni…
Publicité