Aller au contenu principal

Méthanisation : un projet de décret précise les obligations de certificats de production de biogaz

L'avenir du marché des certificats de production de biogaz se précise avec un projet de décret fixant les niveaux obligatoires de restitution pour les fournisseurs de gaz naturel. Une perspective de financement pour les nouvelles unités de méthanisation.

Méthaniseur en injection en Vendée
© C. Pruilh

Le ministère de la Transition écologique a soumis à consultation publique, du 1er novembre au 21 novembre inclus, un projet de décret relatif à l’obligation de restitution de certificats de production de biogaz (CPB).

 

Qu’est-ce que le dispositif de certificat de production de biogaz ?

Créé par la loi Climat et Résilience du 22 août 2021, le dispositif des certificats de production de biogaz (CPB) impose aux fournisseurs de gaz naturel, qui doivent intégrer une part de biométhane dans le gaz naturel, une obligation de restitution à l’Etat de certificats correspondant à une production de biogaz sans soutien public. Les fournisseurs de gaz nature (Engie, TotalEnergie….) doivent soit produire eux-mêmes du biométhane soit en acheter à des producteurs méthaniers. Pour chaque mégawattheure (MWh) injecté dans le réseau, un certificat est exigé et 1 MWh de biogaz produit et injecté dans le réseau équivaut à 1 CPB. 

Voir tous nos articles sur la méthanisation

 

Un complément de revenu pour les producteurs de biométhane

Les producteurs de biogaz commercialisent indépendamment la molécule de biogaz et les certificats de production de biogaz (CPB). « Ceci permet ainsi aux producteurs de biogaz de disposer d’un revenu associé à la commercialisation des certificats de production de biogaz, venant s’ajouter au revenu de la vente physique du biogaz », souligne le ministère de la Transition écologique. 

Voir aussi : Biométhane : comment est-il produit ?

 

Quel niveau d’obligation de restitution pour les fournisseurs de gaz naturel ?

Le décret n° 2022-640 du 25 avril 2022 relatif au dispositif de certificats de production de biogaz a précisé une partie des modalités d’application du dispositif.

Le projet de décret en consultation permet de finaliser les points nécessaires à la mise en œuvre des certificats de production de biogaz en définissant, en particulier, le niveau de l’obligation de restitution de certificats de production de biogaz et l’assiette des consommations de gaz naturel assujetties.

Le niveau de l’obligation de restitution lié à l’obligation d’introduction de biométhane dans le gaz naturel est le suivant : 

  • 1,2 TWh de biométhane en 2026 

  • 5 TWh de biométhane en 2027   
     
  • 10,4 TWh de biométhane en 2028  
     

Le projet de décret fixe aussi l’assiette des consommations de gaz naturel assujetties

Le coût des CPB sera intégré par les fournisseurs et sera donc porté par les consommateurs de gaz naturel de l’assiette d’obligation. Le surcoût des CPB, par rapport à une absence d’obligation de restitution, est estimé à 5% du coût de fourniture en 2028 et a vocation à croître selon la trajectoire qui sera adoptée au-delà de 2028. 
 

Tous les producteurs de biométhane ne pourront pas en bénéficier

Pour rappel ce dispositif de revenu complémentaire avec la vente de CPB n’est pas accessible à tous les producteurs de biométhane. Les installations qui injectent d’ores et déjà ne pourront pas y prétendre. Celles qui sont en projet ou en construction devront faire un choix entre ce dispositif et le tarif d’achat réglementé. Il faudra par ailleurs que les unités de méthanisation respectent des critères de durabilité et de réduction des émissions de gaz à effet de serre.

Lire aussi : Biogaz : le projet de nouveau décret sur les certificats de production satisfait la filière 

Les plus lus

« Il va falloir démondialiser l’agriculture » selon Jean-Marc Jancovici

Face aux défis qui attendent l’agriculture, une forme de protectionnisme sera nécessaire selon l’ingénieur consultant en…

Arnaud Rousseau, président de la FNSEA, dans un de ses champs à Trocy-en-Multien, en Seine-et-Marne.
Arnaud Rousseau répond aux critiques avant le Salon de l’agriculture

A quelques jours de l’ouverture du Salon de l’agriculture et après le fort mouvement de contestation agricole, le président de…

Bérénice Walton devant ses vaches Bazadaises
Agriculture et climat : quatre familles d’agriculteurs à l’honneur sur M6

La chaîne M6 diffuse ce dimanche 11 février en prime time un documentaire de Zone interdite coproduit par Edouard Bergeon et…

Jean-Marc Jancovici, ce lundi 5 février sur RTL.
« Produire plus propre et moins cher : une équation impossible pour les agriculteurs » selon Jean-Marc Jancovici

Le spécialiste de l’énergie Jean-Marc Jancovici a réagi ce matin sur RTL à la colère des agriculteurs et aux mesures prises…

David Forge, agriculteur, sur son exploitation agricole en Touraine.
Ce qui bloque l’agriculture française, selon le céréalier David Forge

L’agriculteur tourangeau David Forge explique sur sa chaîne youtube pourquoi il est de plus en plus dur de dégager un revenu…

Paysage agricole au printemps avec des haies
Gérer les haies : pourquoi est-ce un tel casse-tête pour les agriculteurs ?

Pour montrer à quel point leur travail est compliqué par la réglementation française et européenne, les agriculteurs qui se…

Publicité