Aller au contenu principal

Portail Réussir: le média dédié à l'agriculture, l'agroalimentaire et l'alimentation.

E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

Céréales
Mac Lesggy défend les variétés récentes de blé et se méfie du « c'était mieux avant »

Variétés anciennes ou variétés récentes. Quelles sont les meilleurs blés ? Une chronique de Fanny Agostini présentée dans la matinale d'Europe 1 relance le débat sur les réseaux sociaux. Pour Mac Lesggy, les anciens blés ne sont pas systématiquement plus nourrissants. Aucune base scientifique ne permet de le dire.

Graines de Khorasan ou Kamut.
© heinz tschanz-hofmann / flickr

On ne le présente plus : Mac Lesggy est un animateur bien connu de M 6 pour son émission E = M6. Un homme de télé qui vibre au son des petits écrans puisqu’il confond Maxime Switek, son homologue de l’émission C à vous sur France 5 avec Matthieu Belliard, animateur sur Europe 1. Cela arrive à tout le monde et Maxime Switek ne lui en tient pas grief. L'animateur de France 5 a gentiment répondu sur Twitter à l’animateur de France 6 : « Je me demande bien ce que je viens faire là-dedans. »

Réponse : rien. Puisqu’en réalité, la remarque de Mac Lesggy portait sur une séquence de la matinale d’Europe 1, présentée par Matthieu Belliard, @MA2TBE2L. Depuis la rentrée, Fanny Agostini, que l’on a pu voir à la météo sur BMF TV ou à Thalassa sur France 3 et désormais reconvertie en agricultrice à Boisset en Haute-Loire, présente chaque jour son rendez-vous à la ferme. Et ce 2 septembre, elle a décidé de parler d’un blé cultivé il y a 6000 ans au nord de l’Iran.

Les petites graines retrouvées dans la tombe d’un pharaon portent le nom de Khorasan ou de Kamut. Au siècle dernier, elles ont été multipliées par un Américain du Montana et elles sont de nouveau cultivées aujourd’hui. Fanny Agostini est convaincue que ce blé présente des qualités supérieures aux blés contemporains car il serait plus riche en protéine et moins riche en gluten.

Des affirmations qui ne reposent « sur aucune base scientifique » répond Mac Lesggy dans son Tweet. L’ingénieur agronome devenu spécialiste de la vulgarisation scientifique sur les écrans, n’est pas un adepte du « c’était mieux avant ». Le débat est relancé sur les réseaux sociaux.

Les plus lus

Vignette
Le suicide des agriculteurs, réalité dans la vie et sur les écrans
La profession agricole est la plus touchée par le phénomène dramatique du suicide. Un fléau contre lequel des mesures de…
Vignette
Julia Landrieu interprète sa version agri de « Balance ton quoi »
Des cheveux longs blonds et une voix douce, comme la chanteuse Angèle. Alors pourquoi ne pas se lancer ? Sur Twitter, Julia…
Vignette
Trois poulaillers incendiés dans l'Orne et l'ombre des activistes anti-élevage
Ils étaient vides, heureusement. Trois poulaillers ont été incendiés dans la nuit du 16 au 17 septembre et les inscriptions…
Vignette
Sophie-Elodie, maraîchère candidate à « L’Amour est dans le pré »
Karine Le Marchand a rechaussé ses bottes et « L’Amour est dans le pré » est reparti pour un tour. Le très médiatique show…
Vignette
L’attrait pour les médecines alternatives rend nécessaire une évolution du cadre réglementaire
Les médecines alternatives en santé animale séduisent de plus en plus vétérinaires et éleveurs. Les formations se développent.…
Vignette
Cognac - Un marché basé sur l’export qui continue à progresser
Le cognac est un produit haut de gamme qui fait le prestige de la France… à l’étranger. 98 % du spiritueux charentais est vendu…
Publicité