Aller au contenu principal

Maraîchage bio intensif : Cultive lève 400 000 euros

En 2022 est né Cultive, un projet visant à apporter une agriculture de proximité dont l’ambition est d’installer 300 fermes en France d’ici 2031. Le projet va pouvoir se développer grâce à une récente levée de fonds de 400 000 euros.

« Remplacer l’agriculture de masse par une masse d’agriculteurs » tel est le mantra que partagent les deux créateurs du projet : Vanessa Correa, une ingénieure environnementale ayant plus de quinze ans d’expérience dans l’agroécologie et Baptiste Saulnier, un ancien sportif de haut niveau devenu restaurateur puis reconverti dans le maraîchage bio-intensif aux côtés de Jean Martin Fortier, un des pionniers en la matière, qui est le parrain de Cultive.

Lire aussi : Maraîchage bio intensif : comment Cultive veut déployer la méthode de Jean-Martin Fortier en France

 

Méthode bio intensive

Les initiateurs de Cultive expliquent vouloir proposer des fermes agroécologiques en polyculture élevage sur une petite surface, conçues pour être économiquement viables avec des rendements de l’ordre de 60 à 70 tonnes de légumes/hectare grâce à la méthode bio intensive. Des fermes « socialement justes avec des employés aux 35 h lissées sur l’année pour respecter l’équilibre pro/perso » et « écologiquement positives avec une gestion vertueuse et maîtrisée de l’eau, de l’énergie, de la biodiversité et des écosystèmes… ».

Lire aussi : Comment améliorer la viabilité des microfermes maraîchères ?

Cultive propose des formations

Pour ce faire, Cultive propose un parcours métier agricole inédit à destination des maraîchers, des paysans, des porteurs de projets issus ou non du monde agricole qui partagent cette même vision du monde. Le réseau Cultive propose de former, outiller, installer et accompagner tous les maraîchers désireux d’exercer dans des « fermes bio, à taille humaine, et rentables ».

Lire aussi : Edouard Bergeon poursuit son engagement paysan à travers Cultive, un film et sa chaîne tv


En France et à l’étranger

Depuis sa création, Cultive accompagne donc  plusieurs projets de fermes maraîchères en France mais aussi à l’étranger qu’il s’agisse de lancement et conception de fermes ou d’optimisation des méthodes de production en place. Après une première levée de fonds de 100 000 euros à sa création, Cultive souhaite accélérer son déploiement, et vient de clôturer une deuxième levée de 400 000 euros effectuée auprès de six investisseurs indépendants (business angels, family office) issus d’horizons divers. 

 

Ouverture d’un centre de formation et d’une ferme pilote

Ces fonds seront utilisés pour l’ingénierie et le développement du projet et le lancement d’un centre formation puisqu’en 2024, Cultive ambitionne en effet d’ouvrir son campus de formation. Adossé à une ferme pilote, il accueillera la première promotion de formation pour outiller les porteurs de projets qui souhaitent s’installer avec les compétences théoriques mais aussi pratiques indispensables pour entreprendre une activité maraichère pérenne. Ces fonds serviront aussi à la première phase des travaux de la ferme pilote et la mise en place et le développement de la boîte à outils et de la méthode Cultive.

 

300 fermes d’ici 2031

Le réseau compte se déployer et ouvrir 300 fermes en France à l’horizon 2031 à l’heure où plus 100 000 fermes ont disparu ces 10 dernières années en France et où la situation est encore plus préoccupante chez les maraîchers puisque l’on estime que 70 % d’entre eux ne passent pas le cap des cinq ans, faute d’un modèle économique robuste, rappellent Vanessa Correa et Bruno Saulnier.

Lire aussi : Ce célèbre youtubeur a radicalement changé sa vision de l’agriculture

Les plus lus

« Il va falloir démondialiser l’agriculture » selon Jean-Marc Jancovici

Face aux défis qui attendent l’agriculture, une forme de protectionnisme sera nécessaire selon l’ingénieur consultant en…

Arnaud Rousseau, président de la FNSEA, dans un de ses champs à Trocy-en-Multien, en Seine-et-Marne.
Arnaud Rousseau répond aux critiques avant le Salon de l’agriculture

A quelques jours de l’ouverture du Salon de l’agriculture et après le fort mouvement de contestation agricole, le président de…

Bérénice Walton devant ses vaches Bazadaises
Agriculture et climat : quatre familles d’agriculteurs à l’honneur sur M6

La chaîne M6 diffuse ce dimanche 11 février en prime time un documentaire de Zone interdite coproduit par Edouard Bergeon et…

Jean-Marc Jancovici, ce lundi 5 février sur RTL.
« Produire plus propre et moins cher : une équation impossible pour les agriculteurs » selon Jean-Marc Jancovici

Le spécialiste de l’énergie Jean-Marc Jancovici a réagi ce matin sur RTL à la colère des agriculteurs et aux mesures prises…

David Forge, agriculteur, sur son exploitation agricole en Touraine.
Ce qui bloque l’agriculture française, selon le céréalier David Forge

L’agriculteur tourangeau David Forge explique sur sa chaîne youtube pourquoi il est de plus en plus dur de dégager un revenu…

Agnès Pannier-Runacher devant un pupitre
Que vient faire Agnès Pannier-Runacher au ministère de l’Agriculture ?

Habituée des dossiers épineux, l’ex-ministre de la Transition énergétique vient en renfort de Marc Fesneau comme ministre…

Publicité