Aller au contenu principal

Manifestation prévue contre les bassines en marge du congrès de la FNSEA à Niort

Plusieurs collectifs et organisations dont la Confédération paysanne appellent à manifester le 22 septembre à Niort, en plein congrès de la FNSEA, contre le développement des retenues d’eau.

Le chantier de la première bassine de la Sèvre Niortaise à Mauzé-sur-le-Mignon a commencé.
Le chantier de la première bassine de la Sèvre Niortaise à Mauzé-sur-le-Mignon a commencé.
© Capture d'écran d'une vidéo du collectif Bassines non merci !

A l’occasion du congrès national de la FNSEA, qui se tient du 21 au 23 septembre à Niort en Deux-Sèvres, la Confédération paysanne des Deux-Sèvres et plus généralement le collectif Bassines non merci ! lancent une manifestation contre le démarrage de chantier des bassines.

« Lundi 6 septembre, alors que nous manifestions la veille à Saint-Sauvant (86), les premières tranchées ont été creusées à Mauzé-sur-le-Mignon, où doit être implantée une des 16 bassines de la Sèvre Niortaise », s’étonnait la Confédération paysanne le 9 septembre dernier dans un communiqué. Et ce « alors que le protocole définissant les engagements agroécologiques des agriculteurs bénéficiaires n’est même pas validé », reprochait le syndicat minoritaire agricole.

Lire : Stockage de l’eau : le parcours du combattant pour créer des bassines

Un début de chantier contesté intervenant quelques jours à peine après que le cas du projet de territoire pour la gestion de l’eau (PGTE) Sèvre Niortaise-Mignon ait été mis en avant lors du lancement du troisième chantier du Varenne de l’eau.

Estimant que « l’implantation des bassines » risque d’assécher le territoire en Poitou-Charentes, la Confédération paysanne déclare craindre que ce chantier de Mauzé-sur-le-Mignon « ne fasse jurisprudence pour le plan de la FNSEA de construire 1000 bassines partout sur le sol français ».

La manifestation doit prendre la forme d’un « grand banquet paysan le mercredi 22 septembre place de la Brèche à Niort à midi.

Les plus lus

Quel que soit le scénario envisagé, tous les secteurs connaîtront une diminution de leur production oscillant entre 5 et 15%, l’élevage étant le secteur le plus durement touché, selon l'étude.
Agriculture en Europe : les prédictions funestes d’une étude cachée
L’étude du centre commun de recherche européen, sortie sans aucune promotion en plein été, fait couler de l’encre en cette…
Océane Future agricultrice : « Il y a beaucoup trop de préjugés sur les femmes en agriculture »
A 19 ans, Océane est agricultrice et active depuis déjà 5 ans sur les réseaux sociaux. Elle se destinait à ce métier depuis…
Eric Piolle, actuel maire de Grenoble, et candidat aux primaires écologistes souhaite que la filière de l’élevage se transforme pour aller davantage vers des fermes de petites tailles.
Eric Piolle : « Je propose de créer 25 000 fermes communales et agroécologiques »
Eric Piolle, actuel maire de la ville de Grenoble, se présente aux primaires écologistes (premier tour du 16 au 19 septembre…
Stéphane Le Foll
Stéphane Le Foll : « le seul problème du monde agricole c'est de penser qu’il faut produire plus »
Ex-ministre de l’Agriculture et actuel maire du Mans, Stéphane Le Foll a annoncé se présenter à une primaire socialiste qu’il…
Le prix de la coque d'un bâtiment d'élevage aurait augmenté de 31% depuis 2018.
La flambée des prix des matériaux de construction leste les coûts de l’élevage
Bois, acier, isolants, tôles… Les matériaux de construction voient leurs prix s’envoler depuis l’automne dernier et cela pèse sur…
Macron et jeunes agriculteurs
Jeunes agriculteurs : Emmanuel Macron met Océane, 19 ans, à l’honneur
Le président de la République, en déplacement à la foire agricole des Terres de Jim, en a profité pour saluer le dynamisme des…
Publicité