Aller au contenu principal

Manger-Français, un nouveau site de vente en ligne en direct des producteurs

Manger-Français est en ligne depuis le 23 mars. La plateforme propose aux producteurs de créer leur boutique numérique pour proposer leurs produits à la vente.

En pleine crise sanitaire du coronavirus et à l’heure de « rester chez soi », les solutions d’achat en ligne sont une alternative qui s’offre aux producteurs et aux consommateurs.

La plateforme Manger-Français était en cours de réalisation. « Nous avons accéléré sa finition », annonce André Belliot, son fondateur. Le site est opérationnel depuis le 23. Développé par une équipe de défenseurs des circuits courts et d’experts en marketing digital, le projet était en développement depuis trois ans.

La plateforme propose à chaque producteur de créer sa boutique en ligne pour proposer ses produits à la vente. Pour les aider, André Belliot et son équipe assurent une prise en charge totale. De la création de la boutique à l'accompagnement, la conception se fait soit par support téléphonique ou par visioconférence pour les plus connectés. Sans oublier les supports de communication. « Nous nous occupons de tout », assurent les dirigeants du site. « La seule chose où nous n’intervenons pas, ce sont les envois de colis ». Pour cet aspect logistique, l’entreprise est associée à la start-up Sendobox. Et les envois de produits frais sont également assurés.

Actuellement, les producteurs qui le souhaitent s’organisent à l’échelle du canton. « Ceux qui sont équipés pour livrer se proposent de livrer pour tous leurs collègues. La livraison est ainsi organisée pour des bassins de population. Les habitants de ce bassin peuvent commander en ligne et se faire livrer par le service improvisé par les producteurs du secteur eux-mêmes  », précise André Belliot.

Les plus lus

[Covid-19] Agriculteurs : téléchargez l'attestation obligatoire au-delà de 10 km et pendant les horaires du couvre-feu
Pendant le confinement, les agriculteurs continuent à travailler. Pour les déplacements au-delà de 10 km ou pendant les horaires…
Roué de coups pour des odeurs d’épandage - L’agresseur de l’agriculteur sarthois a été condamné
Philippe Royer, agriculteur à Saint-Aignan dans la Sarthe, s’est fait rouer de coups par un riverain habitant de sa commune. Au…
Lettre à Elise Lucet : « Nous paysans » le contre-exemple de la méthode Cash Investigation ?
Le documentaire « Nous paysans », diffusé sur France 2, a été globalement apprécié par le monde agricole. Le journal « l’…
Emilie Faucheron
Vignes, fruits, betteraves anéantis par le gel : des agriculteurs témoignent
La gorge nouée, émus, des vignerons, arboriculteurs et betteraviers témoignent sur les réseaux sociaux des dégâts considérables…
Gel
Une deuxième vague de froid, plus humide, attendue après le pire gel qu’ait connu l’agriculture française depuis 1950
Les agriculteurs français viennent de vivre un épisode de gel catastrophique et doivent se préparer au retour d'un froid, moins…
Religieuses et agricultrices : elles recherchent 700 000 € !
Dans le Gers, une communauté de moniales cisterciennes est installée depuis 1949 à l’abbaye de Boulaur. Le site abrite une…
Publicité