Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

MESSAGE ABONNES IMPORTANT

Afin d'être sûr de recevoir nos futures publications quelle que soit l’évolution de la situation sanitaire, activez votre compte numérique au plus vite en complétant vos informations.

J’active mon compte numérique

Manger-Français, un nouveau site de vente en ligne en direct des producteurs

Manger-Français est en ligne depuis le 23 mars. La plateforme propose aux producteurs de créer leur boutique numérique pour proposer leurs produits à la vente.

En pleine crise sanitaire du coronavirus et à l’heure de « rester chez soi », les solutions d’achat en ligne sont une alternative qui s’offre aux producteurs et aux consommateurs.

La plateforme Manger-Français était en cours de réalisation. « Nous avons accéléré sa finition », annonce André Belliot, son fondateur. Le site est opérationnel depuis le 23. Développé par une équipe de défenseurs des circuits courts et d’experts en marketing digital, le projet était en développement depuis trois ans.

La plateforme propose à chaque producteur de créer sa boutique en ligne pour proposer ses produits à la vente. Pour les aider, André Belliot et son équipe assurent une prise en charge totale. De la création de la boutique à l'accompagnement, la conception se fait soit par support téléphonique ou par visioconférence pour les plus connectés. Sans oublier les supports de communication. « Nous nous occupons de tout », assurent les dirigeants du site. « La seule chose où nous n’intervenons pas, ce sont les envois de colis ». Pour cet aspect logistique, l’entreprise est associée à la start-up Sendobox. Et les envois de produits frais sont également assurés.

Actuellement, les producteurs qui le souhaitent s’organisent à l’échelle du canton. « Ceux qui sont équipés pour livrer se proposent de livrer pour tous leurs collègues. La livraison est ainsi organisée pour des bassins de population. Les habitants de ce bassin peuvent commander en ligne et se faire livrer par le service improvisé par les producteurs du secteur eux-mêmes  », précise André Belliot.

Les plus lus

[Néo-ruraux] Aménagement routier : les engins agricoles ne passent plus
Les moissonneuses-batteuses, les ensileuses ou les tracteurs avec combiné de semis ne peuvent plus circuler dans ce village,…
[Covid-19] Les meilleurs tuto pour fabriquer facilement un masque à la maison
En tissu, en papier. Ecran buccal et nasal, écran facial couvrant 100% du visage. Les idées de masques alternatifs à fabriquer…
Les agriculteurs ont besoin de bras pour continuer à nourrir la population
La filière agricole se mobilise pour subvenir aux besoins alimentaires de la population. Mais la crise du Covid-19 entraîne une…
[Coronavirus] Et si la crise sanitaire changeait le regard des Français sur le monde paysan
Les Français se ruent dans les commerces alimentaires. La peur de manquer leur rappelle que le premier maillon de la chaîne de…
[Covid-19] Masque : un écran facial à fabriquer soi-même pour se protéger et protéger les autres
Le masque facial constitue une solution barrière à la diffusion du virus. Prenant exemple sur les Asiatiques, nous devons…
député européen parlement jérémy decerle agriculteur agriculture politique
[Tribune] Jérémy Decerle : "Ah, tiens, l’agriculture est un secteur stratégique"
Avec la crise du coronavirus, la place de l'agriculture et de l'agroalimentaire redevient centrale. Jérémy Decerle, député…
Publicité