Aller au contenu principal

Lutte contre les rats taupiers : l'autorisation du Ratron GW prolongée en mai

Face au fléau des rats taupiers qui touchent notamment le Massif central, la dérogation pour autoriser le Ratron GW est prolongée jusqu’à fin mai.

Rat taupier
L’utilisation du Ratron GW reste restreinte aux territoires faisant notamment l'objet d'un plan d'action régional Campagnols
© Réussir SA

Jusqu'ici autorisé à titre dérogatoire au seul mois d'avril, dans le cadre de la lutte contre les rats taupiers (encore appelés campagnols de prairie), le Ratron GW - un rodenticide à base de phosphure de zinc - pourra être utilisé également durant ce mois de mai, selon nos confrères d’Agrafil qui citent un communiqué du 30 avril de la Coordination rurale.

Lire aussi : Le campagnol terrestre dévaste le massif central

Le syndicat minoritaire agricole qui en avait fait la demande auprès de la direction générale de l’alimentation (DGAL) se félicite de cette décision.

L’utilisation du Ratron GW reste restreinte aux territoires faisant notamment l'objet d'un plan d'action régional Campagnols. Les appâts à base de Ratron GW doivent prendre le relai de leurs prédécesseurs Super Caïd à la bromadiolone, interdits depuis décembre 2020.

Lire aussi : L’utilisation de la charrue possible pour le Ratron GW sous conditions

La Chambre d’agriculture du Cantal rappelle que la dose maximale est de 2 kilos/ha/an sans dépasser 15 grammes maximum d’appâts par mètre de raie. Le seuil de traitement est fixé à 30 % d’infestation (comptage à réaliser sur les parcelles à traiter pour évaluer la présence de campagnol terrestre).

Une déclaration préalable et un bilan de chantier sont à transmettre au préalable à la Draaf.

Les départements réputés les plus touchés sont notamment le Cantal, la Haute-Loire et le Puy-de-Dôme.

Lire aussi : Rats taupiers : la charrue-taupe autorisée du 1er au 30 avril

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les plus lus

Il est « urgent » de s’occuper de l’agriculture alerte Jean-Marc Jancovici
Dans un message posté sur Linkedin, Jean-Marc Jancovici réagit à un article des Echos relatant la visite d’Emmanuel Macron aux…
investissement photovoltaïque agriculture
Investissements : optimiste pour 2022, le Crédit agricole exprime des « incertitudes » pour 2023
La première banque de l’agriculture a accordé un montant record de prêts en 2021 au monde agricole et annonce un bon premier…
méthanisation concurrence élevage fourrage
La méthanisation concurrence-t-elle l’élevage ? L’exemple breton
La méthanisation risque-t-elle de concurrencer l’approvisionnement des élevages ? Le débat reprend à l’occasion de cet été 2022…
Arnaud Gaillaut, président des Jeunes agriculteurs, et Emmanuel Macron à Terres de Jim.
Pacte d’orientation et d’avenir pour l’agriculture : les 4 annonces d’Emmanuel Macron
A Terres de Jim dans le Loiret, le président de la République a annoncé les grandes pistes sur lesquelles il compte travailler…
Jean Jouzel Giec changement climatique agriculture
« Changement climatique : les agriculteurs doivent faire partie des solutions », selon Jean Jouzel
Entretien avec Jean Jouzel, climatologue, ex vice-président scientifique du Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution…
estives Lozère sécheresse
Sécheresse – décapitalisation : « coopératives et négociants voient arriver beaucoup d’animaux depuis deux semaines »
La présidente de la Chambre d’agriculture de Lozère exprime sa crainte de voir la décapitalisation des bovins viande s’amplifier…
Publicité