Aller au contenu principal

Les exploitations françaises en progression de 50 % en un an pour la certification HVE

Le nombre d’exploitations certifiées HVE enregistre une augmentation de plus de 50% entre juillet 2019 et juillet 2020. Viticulture, arboriculture et maraîchage sont en tête des filières pour l’adoption de cette reconnaissance. Mais les exploitations d’élevage y accèdent également avec un nombre de certifications en forte progression. Au 1er juillet 2020, 1,35 % de la SAU française était certifié HVE.  

© Yuri Kalinin (RU) / Biodiversity International / flickr

En février 2020, La Dépêche Le petit Meunier titrait « La certification HVE s’installe » et consacrait tout un dossier à ce sujet. Quelques mois après, l’information se confirme. A l’issue de la réunion de la Commission nationale de la certification environnementale (CNCE) qui s’est déroulée le 20 novembre 2020, le ministère de l’Agriculture a communiqué le chiffre des exploitations certifiées HVE, c'est à dire haute valeur environnementale (certification environnementale de niveau 3), au premier juillet 2020 : 8218, contre 5400 il y a un an, soit une hausse d'environ 52%.

Voir aussi dossier « La certification HVE s’installe » dans La Dépêche Le petit Meunier.

Lire aussi « Les députés ont validé le crédit d’impôt Haute valeur environnementale » dans Réussir Vigne.

La viticulture en tête

Avec près de 6669 exploitations, contre 4532 précédemment, la viticulture reste largement majoritaire dans le total. « Il y a deux filières végétales qui sortent du lot, ce sont le maraîchage et l’arboriculture », souligne Laurent Brault, responsable de l’association HVE Développement. Dans ces filières, le nombre d’exploitations certifiées a augmenté de plus de 60% sur un an, atteignant respectivement 340 et 644, contre 132 et 391 auparavant. En grandes cultures, l’augmentation est également sensible, avec un nombre de certifiés passant de 262 à 411.

Lire aussi « Plus de 8200 exploitations désormais certifiées HVE » dans Les Marché

« L’autre conclusion, c’est que le fait d’être éleveur n’est plus un frein pour obtenir la certification », se réjouit Laurent Brault. Le nombre d’exploitations d’élevage toutes filières confondues aurait ainsi doublé en un an, augmentant de 134 à 261 exploitations. Nouveauté du rapport, le ministère a également calculé la surface correspondante : près de 366 325 hectares de la Surface agricole utile (SAU) française, soit 1,35 % de la SAU (surface agricole utilisée)  étaient certifiés HVE au premier juillet 2020.

Lire aussi « Le Gaec Moulins de Kerrolet est l’une des premières exploitations laitières certifiées HVE » dans Réussir Lait

Lire aussi « Vivescia renforce son activité HVE » dans La Dépêche le Petit Meunier

 

Les plus lus

[Agribashing] Un clip de l'éleveur Bruno Cardot pour défendre l'agriculture
Bruno Cardot, agriculteur dans l’Aisne a mis en ligne fin décembre une parodie de la chanson de Manau : La tribu de Dana. Une…
Déneigement des routes par les agriculteurs : 10 points clés pour se lancer en toute sécurité
Pour un agriculteur, déneiger les routes ne s’improvise pas. Il faut avoir signé une convention avec la collectivité. Le…
[VIDEO] Reussir Agra : nos vœux pour l'Agriculture et l'Alimentation française en 2021

C'est en équipe que nous avançons...

 

C'est en équipe que nous répondons présents chaque année pour…

Des S en 2021 : pourquoi des noms d’animaux à la lettre de l’année ?
Le système instaurant une lettre différente tous les ans pour le choix du nom des animaux est ancien. Il date de 1926 et a été…
Un téléphérique à lait sur le fil : un appel aux dons est lancé
A Blois-sur-Seille, dans le Jura, les habitants sont décidés à réhabiliter un téléphérique à lait construit au 19e siècle et qui…
Plus de 400 cas en 8 ans - En Loire-Atlantique, des éleveurs accusent les éoliennes de tuer leurs bovins
En Loire-Atlantique, à Puceul, ce sont plus de 400 cas de morts de bovins qui sont à déplorer en 8 ans sur la ferme de la famille…
Publicité