Aller au contenu principal

Agriculture biologique
Les aides à la conversion bio maintenues à 5 ans pour atteindre l’Ambition bio de 15 % en 2022

La France ambitionne de devenir le premier pays bio d'Europe. Pour y parvenir, l'objectif est de passer de 6,5 % des surfaces agricoles aujourd'hui à 15 % en 2022.

© Stéphane Leitenberger (archives)

« Macron favorable à une aide à la conversion de 3 au lieu de 5 ans ». C’est ce qu’annonçait Terra le 11 mars en parlant du passage à l’agriculture biologique pour les agriculteurs auparavant dits conventionnels. Mais le 12 mars, le ministère de l’Agriculture, sur son site alim’agri, assurait que « les aides à la conversion pour l’agriculture biologique sont et resteront versées sur une durée de 5 ans ». Dont acte. Fin de la polémique. Rue de Varenne, on rappelle que « l’accompagnement des agriculteurs qui prennent le risque de passer en agriculture biologique est essentiel pour garantir son développement ». Et d’insister sur le programme Ambition bio qui vise, en France, les 15 % de surface agricole utile en bio en 2022 contre 6,5 % aujourd’hui.

Au niveau européen, les surfaces ont progressé de 70 % en 10 ans, note Le Sillon pour représenter actuellement 7 % du total de l’agriculture de l’UE.

Le bio se développe, le bio s’organise

Les Amap, Associations pour le maintien d’une agriculture paysanne, travaillent actuellement à la création d’un outil fédérateurs pour les circuits courts. BioToutCourt, c’est son nom, est une plateforme web qui va faciliter l’organisation du travail au quotidien en apportant souplesse visibilité et gain de temps. Un appui logistique et informatique pour faciliter la tâche aux opérateurs « tout en préservant et encourageant la qualité du lien social et humain » voulue par le réseau des Amap.

Pour en savoir plus, voir la vidéo " BioToutCourt, qu'est-ce que c'est ?"

Les plus lus

Il est « urgent » de s’occuper de l’agriculture alerte Jean-Marc Jancovici
Dans un message posté sur Linkedin, Jean-Marc Jancovici réagit à un article des Echos relatant la visite d’Emmanuel Macron aux…
méthanisation concurrence élevage fourrage
La méthanisation concurrence-t-elle l’élevage ? L’exemple breton
La méthanisation risque-t-elle de concurrencer l’approvisionnement des élevages ? Le débat reprend à l’occasion de cet été 2022…
investissement photovoltaïque agriculture
Investissements : optimiste pour 2022, le Crédit agricole exprime des « incertitudes » pour 2023
La première banque de l’agriculture a accordé un montant record de prêts en 2021 au monde agricole et annonce un bon premier…
méthaniseur agricole
Energies renouvelables : revalorisation du tarif d’achat du biométhane
Afin d’accroître la production de biométhane en France, le gouvernement publie deux textes visant à revaloriser le tarif d’achat…
Arnaud Gaillaut, président des Jeunes agriculteurs, et Emmanuel Macron à Terres de Jim.
Pacte d’orientation et d’avenir pour l’agriculture : les 4 annonces d’Emmanuel Macron
A Terres de Jim dans le Loiret, le président de la République a annoncé les grandes pistes sur lesquelles il compte travailler…
Jean Jouzel Giec changement climatique agriculture
« Changement climatique : les agriculteurs doivent faire partie des solutions », selon Jean Jouzel
Entretien avec Jean Jouzel, climatologue, ex vice-président scientifique du Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution…
Publicité