Aller au contenu principal

Agriculture biologique
Les aides à la conversion bio maintenues à 5 ans pour atteindre l’Ambition bio de 15 % en 2022

La France ambitionne de devenir le premier pays bio d'Europe. Pour y parvenir, l'objectif est de passer de 6,5 % des surfaces agricoles aujourd'hui à 15 % en 2022.

© Stéphane Leitenberger (archives)

« Macron favorable à une aide à la conversion de 3 au lieu de 5 ans ». C’est ce qu’annonçait Terra le 11 mars en parlant du passage à l’agriculture biologique pour les agriculteurs auparavant dits conventionnels. Mais le 12 mars, le ministère de l’Agriculture, sur son site alim’agri, assurait que « les aides à la conversion pour l’agriculture biologique sont et resteront versées sur une durée de 5 ans ». Dont acte. Fin de la polémique. Rue de Varenne, on rappelle que « l’accompagnement des agriculteurs qui prennent le risque de passer en agriculture biologique est essentiel pour garantir son développement ». Et d’insister sur le programme Ambition bio qui vise, en France, les 15 % de surface agricole utile en bio en 2022 contre 6,5 % aujourd’hui.

Au niveau européen, les surfaces ont progressé de 70 % en 10 ans, note Le Sillon pour représenter actuellement 7 % du total de l’agriculture de l’UE.

Le bio se développe, le bio s’organise

Les Amap, Associations pour le maintien d’une agriculture paysanne, travaillent actuellement à la création d’un outil fédérateurs pour les circuits courts. BioToutCourt, c’est son nom, est une plateforme web qui va faciliter l’organisation du travail au quotidien en apportant souplesse visibilité et gain de temps. Un appui logistique et informatique pour faciliter la tâche aux opérateurs « tout en préservant et encourageant la qualité du lien social et humain » voulue par le réseau des Amap.

Pour en savoir plus, voir la vidéo " BioToutCourt, qu'est-ce que c'est ?"

Les plus lus

Ce qui va changer pour les agriculteurs à partir du 1er janvier 2022
Alors que la fin de l’année 2021 approche à grands pas, tour d’horizon des nouvelles dispositions sociales et nouveaux règlements…
Des néoruraux perdent face à un éleveur bio dans les Yvelines
L’éditrice Odile Jacob et d’autres habitant d’Adainville défendus par Corinne Lepage viennent de voir leur recours contre l’…
salon de l'agriculture
Le salon de l’agriculture 2022 se tiendra, les premières contraintes se dessinent
Gouvernement, organisateurs et agriculteurs ont affiché cette semaine leur forte volonté de voir se tenir le salon de l’…
feuille de cannabis
CBD : que dit l’arrêté du 30 décembre sur la récolte de fleur et de feuille de chanvre
Le gouvernement vient d’autoriser la culture des fleurs et des feuilles de chanvre en France mais avec de nombreuses conditions…
Salon de l'agriculture
« Il faut essayer de tenir le salon de l’agriculture 2022 coûte que coûte »
Réuni hier en conseil d’administration, le Ceneca reste sur sa position de maintenir le salon de l’agriculture 2022 aux dates…
Andréa Catherine : « Je veux montrer qu’une agricultrice sait faire autant qu’un homme »
A 23 ans, Andréa Catherine ne doute plus : elle sera agricultrice. Actuellement salariée dans une exploitation, elle a prévu de…
Publicité