Aller au contenu principal

Portail Réussir: le média dédié à l'agriculture, l'agroalimentaire et l'alimentation.

E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

Arboriculture fruitière
Abeilles : louez votre rûche pour polliniser pommiers et poiriers

En matière de pollinisation de vergers, les abeilles s’avèrent plus efficaces que le vent. D’où l’idée de louer leurs  services. Dans les vergers de la Blottière, dans le Maine-et-Loire, 70 ruches et plus d’un million d’abeilles se chargent de féconder les fleurs de pommiers et poiriers.

Dans les vergers de pommes et de poires, la pollinisation est réalisée majoritairement par le vent qui se charge de déposer le pollen d’une fleur sur le pistil d’une autre fleur. Ainsi, grâce à ce que l’on appelle l’anémogamie, peut s’opérer une fécondation croisée, qui favorise le brassage génétique.

Pour mettre encore plus de chances de son côté, une autre technique est possible : l’entomogamie. Avec ce mode de pollinisation, c’est un insecte qui se charge de la pollinisation.

La revue l’Anjou agricole a rencontré un producteur qui a recours à cette méthode. Depuis 2018, le groupe La Blottière loue les services de petits insectes friands de pollen. Le producteur de pommes et poires a passé un contrat avec l’apiculteur Famille Mary pour « embaucher » plus d’un million d’abeilles domestiques. Dans le journal départemental, Camille Marques, responsable catégorie fruits chez l'apiculteur, précise : « Nous avons avec eux un contrat de location, conforme aux exigences de biodiversité et de collaboration locale édictées par la charte Demain La Terre, dont nous sommes signataires ».

L’avantage est une meilleure pollinisation. « Ce mode de reproduction garantit la présence de pépins dans toutes les loges, en pommes comme en poire », informe le journal. « Les fruits grossissent mieux et sont plus homogènes en taille », constate Arnaud Bergougnoux, conseiller technique du producteur de fruits. Une « surpollinisation » qui permet  « d’assurer un objectif final autour des 150 fruits par arbre », affirme le technicien.

Les plus lus

Vignette
Le suicide des agriculteurs, réalité dans la vie et sur les écrans
La profession agricole est la plus touchée par le phénomène dramatique du suicide. Un fléau contre lequel des mesures de…
Vignette
Julia Landrieu interprète sa version agri de « Balance ton quoi »
Des cheveux longs blonds et une voix douce, comme la chanteuse Angèle. Alors pourquoi ne pas se lancer ? Sur Twitter, Julia…
Vignette
Trois poulaillers incendiés dans l'Orne et l'ombre des activistes anti-élevage
Ils étaient vides, heureusement. Trois poulaillers ont été incendiés dans la nuit du 16 au 17 septembre et les inscriptions…
Vignette
Sophie-Elodie, maraîchère candidate à « L’Amour est dans le pré »
Karine Le Marchand a rechaussé ses bottes et « L’Amour est dans le pré » est reparti pour un tour. Le très médiatique show…
Kverneland - Le cultivateur à dents Enduro travaille à toutes les profondeurs.
Machinisme
Le groupe Kverneland, qui célèbre cette année ses 140 ans, lance le cultivateur à dents polyvalent Enduro à l’occasion du salon…
Vignette
L'autoconsommation photovoltaïque est rentable en particulier en élevages laitier et porcin

Avec les hausses du prix de l’électricité, autoconsommer l’énergie photovoltaïque permet de plus en plus de réaliser des…

Publicité