Aller au contenu principal

Portail Réussir: le média dédié à l'agriculture, l'agroalimentaire et l'alimentation.

E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

Culture oléagineuse
Le soja à la conquête de la Normandie ?

Il y a bien des vignes du côté de Saint-Pierre sur Dives. Alors pourquoi pas du soja dans le Calvados ? Opération test cette année avec 10 ha semés. Récolte prévue en septembre. Ensuite, ce sont les vaches qui diront ce qu’elles en pensent.

© Bernard Aumailley

Du soja dans la plaine de Caen. Voilà qui est assez inhabituel et c’est pour le moment un test. Un petit hectare vient d’être semé à Creuilly-sur-Seulles, chez une éleveuse membre de l’organisation de producteurs Danone Les 3 Vallées, rapporte l’Agriculteur normand. Les semis devraient suivre chez les 9 autres membres de l’OP qui ont accepté de jouer le jeu. La moisson est prévue en septembre, « selon la météo ». Car « le problème va être de récolter le soja sec », précise le journal départemental. Une fois les dix hectares récoltés, les graines seront toastées pour être plus digestibles par les vaches. L’idée est de ne pas passer par les usines de trituration. « Nous visons l’autonomie protéique à la ferme », souligne Damien Lecuir, président de l’organisation de producteurs, qui vise pour cette première tentative « 20 à 30 quintaux de rendement ».

« La récolte sera distribuée à deux lots de Prim’Holstein, dans deux élevages en système robot de traite », détaille le journal. « Grâce au robot, nous aurons des résultats par vache et non à l’échelle de la salle de traite », complète Camille Guérin, chef de secteur lait chez Danone. Virginie Sartorio, l’agricultrice pionnière, rêve déjà d’un essai concluant et de l’étape suivante pour le soja. « On pourrait, à l’avenir, le valoriser auprès du consommateur ». Et de mettre en avant les atouts de ce soja local : « production garantie sans OGM, démarche bas carbone ». Ne reste plus qu’à espérer 140 jours d’ensoleillement pour que la culture arrive à maturité…

CarteSoja

« En forte progression en France, le soja non-OGM a vu ses surfaces exploser en 10 ans, passant de 21 800 ha en 2008 à 154 000 ha en 2018 », analyse le Gnis, le Groupement national interprofessionnel des semences et plants.  « La France est le 2ème producteur européen derrière l’Italie avec une production de soja qui a atteint un niveau record de 420 000 tonnes en 2017, » précise l’organisme. Jusqu’ici, la plante oléagineuse est cultivée surtout dans le Sud-Ouest et dans l’Est. Mais la Normandie est prête à se mettre sur les rangs.

Les plus lus

Vignette
Limagrain répond aux accusations de Cash Investigation
A chaque nouveau numéro, son lot de démentis et de protestations. L’émission Cash Investigation s’est installée dans le paysage…
Vignette
De la betterave à l’herbe des talus : la reconversion d’un entrepreneur de travaux agricoles du Calvados
Pour anticiper une éventuelle fin de la production de betteraves dans le Calvados, Maurice Philippe, entrepreneur de travaux…
Vignette
Nagui et L214 découvrent les vaches à hublot : le monde agricole réagit
L214 a publié une vidéo de vaches équipées de canules. Les images ont été tournées dans un centre de recherches privées de…
Vignette
Cash Investigation : revue de tweets autour des blés et des tomates
Sur twitter, des agri-twittos, mais aussi Limagrains ou le GNIS, tentent de réagir pendant la diffusion de Cash Investigation.
Vignette
Michel Serres sur France Inter : Il faut conserver les « pères nourriciers » comme un « trésor national »
Michel Serres observe l’évolution de notre monde : celle de la population paysanne et celle de notre économie qu’il juge « …
Vignette
Phénomène étrange en Alsace - le crop circle ou l'art de dessiner dans les champs de blé
On connaissait les ronds dans l’eau chantés par Françoise Hardy. Cette fois, il s’agit de ronds dans le blé. Une prouesse…
Publicité