Aller au contenu principal

Le recours au Ratron contre le rat taupier autorisé jusqu’au 12 décembre

Le ministère de l’Agriculture vient d’autoriser l’application mécanique du Ratron GW jusqu’au 12 décembre pour lutter contre le campagnol terrestre (ou rat taupier) qui dévaste le Massif central.

Les agriculteurs se situant dans les territoires dotés d’un plan d’action régional campagnols pourront appliquer du Ratron GW à l’aide d’une charrue-taupe à soc creux jusqu'au 12 décembre.
Les agriculteurs se situant dans les territoires dotés d’un plan d’action régional campagnols pourront appliquer du Ratron GW à l’aide d’une charrue-taupe à soc creux jusqu'au 12 décembre.
© Christian Gloria (Reussir SA)

Pour lutter contre le rat taupier, qui fait des dégâts considérables notamment dans le Massif central, le ministère de l’Agriculture d’autoriser, par dérogation, la mise sur le marché du Ratron GW  - un rodenticide à base de phosphure de zinc- du 15 août au 12 décembre 2021.

Pour aller plus loin : [Ravageur] Endiguer le fléau du campagnol des champs

Les agriculteurs se situant dans les territoires dotés d’un plan d’action régional campagnols pourront donc appliquer ce produit à l’aide d’une charrue-taupe à soc creux, qui permet de créer une galerie artificielle et d’y déposer l’appât, durant la fin de l’été et l’automne.

Cette dérogation avait été demandée par la Coordination rurale et le Service interdépartemental pour l’animation du Massif central.

« Dans la continuité de nos travaux et après avoir obtenu une dérogation au printemps, il était important que les agriculteurs puissent poursuivre leur combat contre le rat taupier cet automne », se félicite Sylvie Bonnet, agricultrice dans le Cantal, qui porte ce sujet pour la Coordination rurale.

Lire : Lutte contre les rats taupiers : l'autorisation du Ratron GW prolongée en mai

Pour rappel, une dérogation avait déjà été obtenue pour le mois de mai dernier. Le ministère de l’Agriculture rappelle toutefois que la dose maximale annuelle reste de 2 kg d’appâts/ha/an. Les quantités déjà appliquées en 2021 sur la parcelle (à la canne ou mécaniquement) doivent ainsi être déduites de cette valeur pour définir la quantité à ne pas dépasser lors de ce nouveau traitement mécanisé. Le ministère rappelle aussi que l’application à la charrue n’est autorisée que si l’indice de présence des campagnols est inférieur à un sur trois.

La Coordination rurale demande que « face aux problèmes de santé publique générés par ces rats », les moyens de prévention et de lutte soient pris en charge, au-delà de l’indemnisation des pertes liées au ravageur.

Lire aussi : le campagnol terrestre dévaste le massif central

Les plus lus

Hugo Clément le 16 novembre sur France Inter.
Antibiotiques : comment Dr Toudou et des éleveurs répondent à Hugo Clément sur Twitter
A la suite de l’émission Sur le Front d’Hugo Clément sur l’usage des antibiotiques dans un élevage de lapin, plusieurs voix se…
Julien Revellat, directeur associé du bureau parisien de McKinsey
Comment McKinsey compte influencer l’évolution de l’agriculture française
Le cabinet de consultants McKinsey a mis en place un simulateur d'agriculture régénératrice hébergé sur le campus Hectar, créé…
niveau des nappes phréatiques au 1er novembre 2022
Niveaux des nappes phréatiques toujours bas : le BRGM appelle à limiter les prélèvements en eau
Les pluies du début d’automne n’ont pas compensé les déficits accumulés depuis le début de l’année : les nappes phréatiques…
biodiversité HVE
Certification HVE : tout savoir sur le nouveau cahier des charges
La refonte de la certification Haute valeur environnementale est officielle avec la publication de deux textes au journal…
Alexis Duval, président d'Intact.
Agriculture régénératrice : Alexis Duval lance Intact, start-up valorisant l’amidon de légumineuses
Soutenu par Axéréal, l’ex-président du directoire de Tereos, se lance dans la fabrication bas carbone d’ingrédients à base de…
Eleveur laitier proche de la retraite
La retraite des agriculteurs basée sur les 25 meilleures années à partir de 2026
L’Assemblée nationale a voté ce 1er décembre à l’unanimité un texte permettant de calculer la retraite de base des…
Publicité