Aller au contenu principal

Le ministre de l’agriculture sur France Inter – Pour les fêtes, « consommons local ! »

Julien de Normandie, le ministre de l’agriculture, était l’invité du Grand entretien de la matinale sur France Inter ce 22 décembre. Le premier sujet abordé a été celui des producteurs en difficulté en raison de la crise sanitaire. « On a les moyens de les aider » estime-t-il, en privilégiant le local pour les plaisirs de la table.

© Cheick Saidou / agriculture.gouv.fr

Ce 22 décembre, Julien de Normandie, était l’invité de Carine Bécard au micro de France Inter pour le Grand entretien de la matinale à 8 h 20. A la veille des fêtes, le ministre de l’agriculture a évoqué les difficultés rencontrées par les secteurs qui ne sont pas fermés mais qui « dépendent profondément de secteurs qui, eux, sont fermés ». Le foie gras, les volailles festives, les crustacés, le champagne et le vin, la viande avec les pièces nobles de certains animaux et le veau qui sont traditionnellement plus consommés en restauration que dans les foyers… Tous ces secteurs qui réalisent une grosse partie de leur chiffre en fin d’année sont très touchés. C’est pourquoi le ministre assure qu’il y aura des aides supplémentaires aux aides traditionnelles. Pour la filière vin, par exemple, il annonce une aide exceptionnelle de 250 millions d’euros, pour le stockage notamment. « Le soutien de ces filières est ma seule boussole », a-t-il assuré sur France Inter.

« Patriotisme de consommation »

Mais Julien Denormandie invite aussi tous les Français à soutenir les producteurs par leur acte d’achat. Il appelle les consommateurs à faire preuve de « patriotisme » afin d’accompagner les agriculteurs. « Notre pays a des produits d’excellence », assure-t-il. Derrière chaque produit, « il y a des hommes et des femmes qui travaillent. Consommons local ! », a-t-il lancé sur la chaîne de radio. Ce patriotisme de consommation est « nécéssaire ».

 

Les plus lus

[Covid-19] Agriculteurs : téléchargez l'attestation obligatoire au-delà de 10 km et pendant les horaires du couvre-feu
Pendant le confinement, les agriculteurs continuent à travailler. Pour les déplacements au-delà de 10 km ou pendant les horaires…
Emilie Faucheron
Vignes, fruits, betteraves anéantis par le gel : des agriculteurs témoignent
La gorge nouée, émus, des vignerons, arboriculteurs et betteraviers témoignent sur les réseaux sociaux des dégâts considérables…
Antoine Carré, président des Jeunes agriculteurs de Côte d'Or
[Pac - Manifestation à Dijon] Antoine Carré, président des Jeunes agriculteurs de Côte d’Or : « On m’a mis les menottes dans le dos, comme un délinquant »
Antoine Carré, président des Jeunes agriculteurs de Côte d’Or, en Gaec sur une exploitations polyculture élevage (limousines…
Gel
Une deuxième vague de froid, plus humide, attendue après le pire gel qu’ait connu l’agriculture française depuis 1950
Les agriculteurs français viennent de vivre un épisode de gel catastrophique et doivent se préparer au retour d'un froid, moins…
Religieuses et agricultrices : elles recherchent 700 000 € !
Dans le Gers, une communauté de moniales cisterciennes est installée depuis 1949 à l’abbaye de Boulaur. Le site abrite une…
Serge Zaka (ITK)
[Météo] Les records de la vague de chaleur plus graves que l'épisode de gel pour l'agriculture
Sur son temps personnel, le passionné Serge Zaka, docteur en agroclimatologie chez ITK et administrateur de l’association…
Publicité