Aller au contenu principal

Sécheresse
Le Conseil départemental de la Haute-Savoie débloque un million d’euros pour les éleveurs

Dans le département de Haute-Savoie, toutes les filières ont été touchées par la sécheresse qui a sévi cet été. Une aide d’un million d’euros va être débloquée en faveur de l’élevage.

aides
Les éleveurs de la Haute-Savoie vont pouvoir bénéficier d’une aide du Conseil départemental. (Archives)
© Bernard Griffoul

Les éleveurs de Haute-Savoie ont subi de lourdes pertes de productions et notamment de rendement fourrager, en conséquence, le monde agricole a sollicité une aide exceptionnelle de la part du Conseil départemental de la Haute-Savoie.

Martial Saddier, président du Conseil départemental de la Haute-Savoie, et Marie-Louise Donzel-Gonet, vice-présidente déléguée à l'Agriculture, à la forêt et à l'alimentation, viennent d’annoncer une aide exceptionnelle pour les élevages. C’est ainsi une enveloppe d’un million d’euros qui va être débloquée dans le cadre du fonds d’intervention d’urgence en faveur de l’agriculture instauré fin 2021. Ce fonds est destiné à garantir les filières agricoles des accidents climatiques et des crises sanitaires causées par des maladies animales ou par des animaux protégés. Cette aide prend la forme d’un accompagnement des exploitations pour l’achat de fourrages.

Lire aussi : nos articles sur les conséquences de la sécheresse

Un budget doublé en 2023

Le dispositif d'aide à l'achat de fourrages sera mis en place par les banques qui vont procéder à l’ouverture des dossiers sans frais et le Conseil départemental prendra en charge les intérêts à taux zéro. Le coût prévisionnel est estimé entre 150 € et 450 € pour un prêt de 10 000 €, avec une aide plafonnée à 10 000 € par 30 UGB (unités gros bovins). Le département de la Haute-Savoie comptait 93 560 UGB (bovins, ovins et caprins) au 15 juillet 2022. Cette aide correspond à l’amortissement des risques pour l'hiver 2022-2023. Les cas particuliers d’éleveurs seront également pris en compte. Pour les autres filières - viticulture, arboriculture, céréales, caprins -, un état des lieux sera réalisé après les récoltes, notamment pour les filières concernées, en novembre prochain. En 2023, le Conseil départemental de la Haute-Savoie va doubler son budget dédié à l’agriculture et à la forêt qui est de 800 000 euros cette année.

Les plus lus

Hugo Clément le 16 novembre sur France Inter.
Antibiotiques : comment Dr Toudou et des éleveurs répondent à Hugo Clément sur Twitter
A la suite de l’émission Sur le Front d’Hugo Clément sur l’usage des antibiotiques dans un élevage de lapin, plusieurs voix se…
Julien Revellat, directeur associé du bureau parisien de McKinsey
Comment McKinsey compte influencer l’évolution de l’agriculture française
Le cabinet de consultants McKinsey a mis en place un simulateur d'agriculture régénératrice hébergé sur le campus Hectar, créé…
niveau des nappes phréatiques au 1er novembre 2022
Niveaux des nappes phréatiques toujours bas : le BRGM appelle à limiter les prélèvements en eau
Les pluies du début d’automne n’ont pas compensé les déficits accumulés depuis le début de l’année : les nappes phréatiques…
biodiversité HVE
Certification HVE : tout savoir sur le nouveau cahier des charges
La refonte de la certification Haute valeur environnementale est officielle avec la publication de deux textes au journal…
Alexis Duval, président d'Intact.
Agriculture régénératrice : Alexis Duval lance Intact, start-up valorisant l’amidon de légumineuses
Soutenu par Axéréal, l’ex-président du directoire de Tereos, se lance dans la fabrication bas carbone d’ingrédients à base de…
Alexis Le Rossignol, dans la campagne
Alexis Le Rossignol, humoriste France Inter inspiré du bon sens paysan
Auteur d’une chronique humoristique chaque semaine sur France Inter, Alexis Le Rossignol aime à parler du monde rural et nous…
Publicité