Aller au contenu principal

Conversion atelier lait en viande
Une possibilité pour les troupeaux doubles à dominante viande

Le revenu disponible familial peut augmenter si la conjoncture viande est favorable et la main-d´oeuvre réduite.


La spécialisation en élevage allaitant peut être raisonnablement envisagée sur le plan économique dans le cas des troupeaux mixtes (lait et viande) à dominante viande. Les Réseaux d´élevage d´Auvergne et de Lozère, et en particulier Roger Bouchy de la Chambre d´agriculture du Cantal, ont étudié de près la question. En effet, dans ces régions, « les doubles troupeaux représentent le tiers des systèmes laitiers », mais « ceux à dominante lait sont majoritaires (75 %)».
Deux fois moins de travail d´astreinte par UGB allaitant . ©S. Bourgeois

Des conditions de travail parfois difficiles
L´intérêt est d´autant plus palpable chez les éleveurs que « dans les zones de montagne, il y a encore beaucoup de stabulations entravées qui rendent les conditions de travail parfois difficiles », souligne Jean-Luc Reuillon, ingénieur de l´Institut de l´élevage basé dans le Puy-de-Dôme. « Dans ces conditions, le temps de travail d´astreinte est en moyenne deux fois plus important en élevage laitier (60 h/UGB) qu´allaitant (30 h/UGB). » Mais le choix, surtout s´il s´inscrit dans la durée, doit tenir compte de l´impact négatif sur le plan économique. Ce dernier augmente avec le poids initial de la production laitière dans le revenu. Dans les systèmes à dominante viande (70 000 litres de quota maximum, 40 à 50 vaches allaitantes, 70 hectares), il est possible d´abandonner le lait sans trop de répercussions économiques « à condition de réduire la main-d´oeuvre », souligne Jean-Luc Reuillon.

Dans les élevages à dominante lait (plus de 120 000 litres de quota, 30 vaches allaitantes avec au maximum les 2/3 de primées), l´arrêt de la production laitière « peut diviser le revenu par deux ». De fait, selon les simulations réalisées par ces deux Réseaux d´élevage, dans ce cas « la baisse de disponible est importante quelle que soit la conjoncture lait ou viande ». A unité de main-d´oeuvre constante, elle varie entre 32 et 67 % selon la conjoncture viande et lait.
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Lait.

Les plus lus

En août, les abattages de vaches laitières étaient en hausse de +3% par rapport à août 2021.
La décapitalisation laitière s’accélère
Depuis le 1er juillet, et plus nettement au 1er août, le nombre de vaches laitières présentes en élevage…
Baisse de la collecte, hausse des charges... Le prix du lait devrait continuer d'augmenter cette fin d'année.
Le prix du lait poursuit sa hausse
Les perspectives pour la fin d’année 2022 laissent entrevoir une poursuite de la hausse du prix du lait.
manifestation d'agriculteurs devant un tracteur
Les sociétaires Sodiaal du Grand Ouest passent à l'offensive
Très inquiets du prix du lait pratiqué par leur coopérative, des sociétaires Sodiaal de Bretagne et des Pays de la Loire ont…
Les industriels laitiers appréhendent l’hiver
Les industriels laitiers appréhendent l’hiver
« Winter is coming » et les laiteries tremblent avant d’avoir froid. En cause : la hausse du prix de l’énergie et son possible…
Sodiaal annonce des prix du lait en hausse
Le prix du lait conventionnel d'octobre est compris entre 428 et 443 € les mille litres selon les régions et leur saisonnalité du…
Sébastien Goutagny, Florent Cellier et Mickaël Rageys. « La méthanisation s’imbrique complètement dans notre système d’élevage. L’unité collective alimente en gaz 2 000 foyers et une station de bioGNV. »
« Sur notre exploitation laitière, c’est toujours l’économique qui guide nos choix »
Le Gaec de l’Envolée, dans le Rhône, a misé dès le début sur une stratégie volume en intégrant les conditions de travail et la…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière