Aller au contenu principal

Boehringher Ingelheim
Protection rapide et sûre avec Bovalto Respi Intranasal

Le disque bleu facilite et sécurise l'introduction de la canule.
© Boehringher Ingelheim

Le laboratoire complète sa gamme de vaccins respiratoires Bovalto avec un vaccin intranasal qui agit localement au niveau de la porte d'entrée des pathogènes. Bovalto Respi Intranasal assure une protection précoce et rapide contre deux virus: PI3 (Parainfluenza 3) et RS (syncitial). "Les veaux peuvent être vaccinés dès l'âge de 10 jours. La protection  a été démontrée par épreuve virulente 10 jours après vaccination et pendant une durée de trois mois, souligne le laboratoire. Point important démontré : "la protection n'est pas impactée par la présence d'anticorps maternels, il n'y a pas d'interférence comme cela peut être le cas avec des vaccins injectables, en particulier les vivants. "

Ce vaccin est doté d'un système d'application innovant. L'applicateur est constitué d'une canule courte et d'un disque "stoppeur" en silicone qui vient buter sur la narine. Il a été développé grâce à des enquêtes menées auprès de vétérinaires et d'éleveurs. "Il limite le risque de blessure, évite que le veau n'éternue et fasse ressortir le vaccin. Le geste est plus rapide, et l'éleveur peut vacciner seul". Il est proposé en conditionnement de 5 doses.

Les plus lus

Éliane Riou. « Dans notre nouvelle TPA 2x16, nos mettons 1h15 pour traire 140 vaches à deux, hors lavage. Une traite rapide et fluide, sans effort physique, c’est 100 % de plaisir ! »
« Dans une salle de traite, ce sont les détails qui font toute la différence »
Au Gaec de Kermouster, dans le Finistère, les associés ont mûri leur projet pour limiter les efforts physiques à la traite grâce…
Olivier et Béatrice Piron. « Nous privilégions un système très simple avec peu de vaches, pour rester efficaces tout en veillant à l'aspect travail. »
« Avec nos 49 vaches laitières, prévention rime avec efficacité économique »
L’EARL Les chapelles, en Ille-et-Vilaine, se distingue avec un système intensif mêlant maïs toute l’année et herbe pâturée.…
Le choix de griffes plus légères et de tuyaux en silicone soulage les bras et les épaules.
« Rénover la salle de traite pour tenir jusqu’à la retraite ! »
Dans le Finistère, le Gaec du Bois Noir a agrandi et rééquipé sa salle de traite, en vue de réduire la durée et la pénibilité de…
Le Casdar Ergotraite inclut une analyse biomécanique des mouvements par « motion capture ».
Traite : des hauteurs de quais trop souvent inadéquates
La hauteur des planchers mammaires à la traite a un impact important sur la posture du trayeur et le risque de troubles musculo-…
Prix du lait : Sodiaal abandonne son prix B
À partir du 1er avril, le prix B disparaît chez Sodiaal. Un « prix unique » sera mis en place pour l’ensemble de la…
Jean-Noël Landemaine avec Marion, sa compagne, et leur fille Louise. « Notre travail a plus de sens. Il est plus technique et plus passionnant qu’avant. J’apprécie le gain d’autonomie pour l’organisation des chantiers de récolte. » 
« Notre conversion bio avec séchoir à foin répond à nos convictions »
Au Gaec Louverné, en Mayenne. Être en phase avec leurs convictions et les attentes sociétales tout en améliorant l’autonomie de l…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière