Aller au contenu principal

Lait : Actualité agricole et agroalimentaire de la filière lait dédiée aux agriculteurs, éleveurs de vaches laitières.

E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

« Nous distribuons du soja pour ne pas baisser en lait »

Au Gaec de la Hutte, dans la Sarthe, les 70 Prim’Holstein du troupeau tournent au sans-OGM depuis mars 2017. Le correcteur distribué au robot contient du tourteau de soja pour préserver leur niveau de production autour de 10 000 kilos.

« Depuis septembre 2017, en moyenne 23 % de notre référence (700 000 l) est valorisée à 390 euros pour 1 000 litres dans la démarche « C’est qui le patron ? ! ». Le reste partait au prix standard de 335 euros pour 1 000 litres, auxquels s'ajoutaient une prime « sans OGM » de 10 euros pour 1 000 litres versée par notre laiterie. Depuis septembre 2018, la nouvelle démarche Auchan premium va nous permettre de valoriser encore plus de lait à 390 euros. Son cahier des charges est le même que celui de « C’est qui le patron ? ! ", explique Vincent Ménard, associé avec Michel Cuinier. Au final, sur des douze derniers mois, nous avons perçu en moyenne 370 euros pour 1 000 litres de lait livrés."

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Lait.

Les plus lus

Vignette
Canicule : Les vaches n’apprécient pas le stress thermique
La chaleur n’est pas bonne pour les vaches, surtout les hautes productrices. Au-delà de la baisse de l’ingestion et de la…
Vignette
Quels équilibres sur les marchés mondiaux du lait à horizon 2030 ?
L'Union européenne, deuxième zone productrice de lait et exportatrice, devrait progresser plus lentement en collecte à l'avenir…
Vignette
La brumisation, un petit confort supplémentaire
Couplée à une ventilation efficace, la brumisation peut réduire la température de quelques degrés. Mais, l’effet réel des…
Vignette
« Le passage au bio a sauvé mon exploitation robotisée »
Nicolas Roybin a mené sa conversion au bio de main de maître, tout en maintenant la productivité du troupeau et en atteignant son…
Vignette
La France, pas une terre de lait ?

«On est face à un paradoxe français. Nos produits laitiers ne sont pas portés par…

Vignette
Sodiaal attend " du mieux " en 2019
Le plan d’économies et les efforts déployés pour créer de la valeur ajoutée devraient commencer à porter leurs fruits en 2019.
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 8.20€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière