Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

La luzerne enrubannée fait aussi bien que la luzerne déshydratée

Utilisée à hauteur de 15 % dans la ration des vaches laitières, la luzerne enrubannée brins courts assure une production laitière et des taux équivalents aux résultats obtenus avec de la luzerne déshydratée brins longs. Tel est le résultat d’un récent essai publié aux 3R et réalisé au lycée agricole de Fontaines en Saône-et-Loire, sur deux lots de 31 Montbéliardes en phase descendante de lactation pendant deux mois. La ration était composée d’ensilage de maïs (45 %) et d’herbe (7 %), de tourteau de colza (21 %), de blé (6 %) et de maïs (4 %), plus 65 g d’urée ajoutés pendant la seconde moitié de l’essai. La luzerne a été distribuée à hauteur de 15 % de la ration. Elle provenait d’une même parcelle en 3e coupe et a été récoltée dans les mêmes conditions, au stade bourgeonnement, avec une valeur en protéines brutes de 171 g/kg (enrubannage) et 172 g/kg (déshy).

L’efficacité alimentaire semble améliorée avec l’utilisation de la luzerne enrubannée, vu la plus faible ingestion enregistrée (22,8 kg/VL/j pour le lot déshy contre 22,2 kg/VL/j le lot enrubannage). Combinée à un coût de revient plus faible de l’enrubanné, cette meilleure efficacité alimentaire permet de réduire le coût de la ration. Il s’élève à 3,76 €/VL avec la luzerne déshydratée contre 3,30 €/VL avec la luzerne enrubannée. L’état corporel s’est amélioré de 0,4 point pour le lot déshy alors qu’il est resté stable pour le lot enrubannage. Le ratio omega 6/omega 3 mesuré dans le lait n’a pas été impacté.

Les auteurs de l’étude rappellent qu’« il est nécessaire de récolter la luzerne à un stade de maturité précoce assurant un rapport feuilles/tiges élevé ainsi qu’une bonne digestibilité. »

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Vous aimerez aussi

Vignette
Des sorghos pour différents usages
Monocoupes ou multicoupes, avec du grain ou pas, avec caractère BMR ou pas... Arvalis rappelle les différences entre les sorghos…
Vignette
Avez-vous trouvé des solutions pour pallier le manque de paille ?
Cette année, la paille est rare et chère. Beaucoup d’entre vous ont pris les devants pour ne pas être pris au dépourvu et ont…
Vignette
RoboMat valorise les données de votre robot de traite
Développée par Seenergi, cette application utilise des données des robots de la plupart des marques pour optimiser les conseils…
Vignette
" PâturNET nous a aidés à trouver des dates clés pour gérer le pâturage"
Dans le Doubs, Quentin Tournier a testé, comme une vingtaine d'éleveurs, un outil web d'aide à la décision. Il y gagne une…
Vignette
« On n’a pas le droit à l’erreur durant la phase 0 à 2 mois »
Nutritionniste aux États-Unis, Franck Gaudin a fait part de ses préconisations sur l’élevage des veaux lors d’une conférence…
Vignette
Anomalies génétiques, la recherche contre-attaque
Grâce à la génomique, de plus en plus d'anomalies sont détectées. Leur intégration dans l'ISU et la maîtrise du risque lors des…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 8.20€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière