Aller au contenu principal
Font Size

Louxor toujours au sommet avec 237 points d’ISU

Taureau Prim’Holstein issu du schéma d’Evolution, Louxor avait été propulsé directement à la première place du classement sur ISU lors de sa première indexation en avril 2016 avec 237 points. Faute de disponibilités en doses de semences, il a fallu patienter quelques mois avant de pouvoir l’utiliser. Pendant ce laps de temps, il est resté très stable à 237 points d’ISU lors de l’indexation de décembre 2016. Son index lait frôle les 1 000 kg, avec des taux très positifs (TP = 2,5 et un TB à 2,9), une morphologie à + 4, et des fonctionnels également positifs. « Il est leader du classement français et international. Un taureau d’un tel niveau issu d’un schéma français (Iznogoud et Créol Toy dans le pedigree), cela n’était pas arrivé depuis Jocko », précise Rémy Vermès. Il est désormais disponible mais uniquement en sexée et au prix public de 75 euros la dose (55 euros pour les adhérents).

Du choix en taureaux avec profil pour traite robotisée

Si le montage génétique vous intéresse mais que le tarif vous rebute, vous pourrez éventuellement vous rabattre sur son plein-frère. « Locean (204 points d’ISU) a un niveau comparable à Louxor. Il est cependant moins bon en production (747 kg de lait), inclinaison de bassin (- 0,7) et locomotion (+ 0,9) », prévient Rémy Vermès. Il est proposé au prix public de 39 euros et uniquement en semence conventionnelle. Plus généralement, la sortie de décembre a été riche en nouveautés aussi bien chez Evolution que Gènes-Diffusion et Origenplus, avec notamment "du choix en taureaux au profil adapté à la traite robotisée".


 


 

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Lait.

Les plus lus

Le Gaec compte 4 associés, 6 salariés, dont 2 mi-temps, et un apprenti. L’atelier lait emploie 3,5 UTH, la transformation 2,5 UTH et la vente 1,5 UTH.  © V. Bargain
[ Lait bio ] Le Gaec de Rublé veut être autonome à tous les niveaux
Au Gaec de Rublé, en Loire-Atlantique, l’autonomie pour la production, la commercialisation et désormais l’énergie est un point…
Angeline, Thierry et Emmanuel Ciapa. Les trois associés emploient un apprenti et un salarié cinq mois par an. © Ciapa
Être éleveur dans un désert laitier
Être isolé dans une région de grandes cultures pose de nombreuses difficultés : suivis technique et vétérinaire…
Sorgho fourrager sursemé dans une prairie permanente après un travail superficiel du sol au covercrop. Par son effet sur la plisse de la prairie, il permet une meilleure implantation du sursemis prairial réalisé ensuite  à l'automne.  © S. Guibert
Du sorgho sursemé et pâturé pour le creux d’été
Comment rendre les prairies productives pendant les quatre mois d'été? Frédéric Lenglet, dans la Sarthe, a sursemé en juin 2019…
Benjamin Boileau, avec sa fille Lily. Cent hectares autour de la ferme sont pâturables. © V. Bargain
Cinq races pour des croisements trois voies
Le Gaec de Rublé en Loire Atlantique a réalisé un gros travail sur la génétique pour l’adaptation du troupeau au…
La laiterie des Montagnes d’Auzances a créé la beurrerie dans des locaux existants pour fabriquer des petits volumes à forte valeur ajoutée. © LMA
Dans la Creuse : Le beurre de baratte pour sortir du marasme du lait UHT
La laiterie des Montagnes d’Auzances a lancé une fabrication de beure de baratte en partenariat avec Montlait pour pérenniser une…
vaches laitières au pâturage agriculture biologique
La filière laitière bio française dessine son modèle
Pour éviter une crise de confiance, le lait bio doit garder sa longueur d'avance face aux laits différenciés, et montrer ses…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 8.50€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière