Aller au contenu principal

Mise à l´herbe
Les vaches s´adaptent aux conditions difficiles

L´Inra de St Gilles, en Ille-et-Vilaine, a mené un essai sur 75 vaches comparant trois scénarios de mise à l´herbe.


Les vaches laitières semblent capables de s´adapter sans dommages persistants aux perturbations induites par des conditions difficiles de mise à l´herbe. Telle est la conclusion d´un essai mené par l´Inra-St Gilles. Les chercheurs ont mis en place trois scénarios de mise à l´herbe. Le premier scénario dit « recommandé » correspond à une transition de trois semaines avec une diminution régulière de l´apport de maïs et de concentré, et un passage au pâturage jour et nuit en troisième semaine. En pratique, cette transition est parfois difficile à gérer. Suite à une forte croissance de l´herbe, il peut s´avérer nécessaire d´accélerer la mise à l´herbe : c´est le deuxième scénario dit « écourté » qui se caractérise par une transition réduite à 5 jours avec un accès au pâturage la nuit dès le 3ème jour. A l´opposé , des conditions climatiques froides et pluvieuses rendent parfois nécessaire une rentrée en stabulation. C´est le troisième scénario dit « perturbé » similaire au premier les deux premières semaines ; la troisième semaine les animaux rentrent en stabulation et reçoivent uniquement de l´ensilage de maïs.
©J.-M Guernion


Les traitements expérimentaux ont été appliqués durant les 3 premières semaines, puis les animaux ont pâturé ensemble jusqu´au début juillet pour mesurer les arrière-effets. L´essai a été mené avec 75 vaches Prim´holstein en deuxième moitié de lactation (150 jours), à un niveau moyen de production de 30 kg par jour à 40,8 et 31,4. « Finalement, malgré quelques différences durant les trois semaines de transition, les arrière-effets de ces trois scénarios se sont avérés inexistants, constate Luc Delaby. Lors des 8 semaines qui ont suivi, aucune différence significative n´a été mise en évidence sur la production, la composition du lait et le poids vif ».
En revanche, la transition écourtée du scénario 2 a d´abord eu pour effet d´amplifier l´augmentation du TB observée chez les vaches du lot 1, puis s´est traduite par une chute modérée de la production laitière et le maintien d´un TB élevé. A l´inverse, chez les vaches du lot 3, la rentrée à l´étable a permis de tamponner ces effets, mais seulement durant la période de stabulation. A noter qu´aucune tétanie d´herbage n´a été observée alors que les conditions (pluvieuses) étaient favorables.

La morale de l´histoire selon Luc Delaby ? « Mieux vaut s´adapter aux prairies plutôt que de nourrir les vaches. »


(1) présentée lors des Journées 3R en décembre 2002.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Lait.

Les plus lus

Tanguy Pinel et Adeline Fontaine. « Notre objectif de produire 800 000 litres de lait sur une stalle avec un maximum de pâturage est conforté par la flambée des matières premières. »
« Nos vaches produisent 41 kg de lait au robot avec 45 % d’herbe pâturée »
Au Gaec Le Bois Denial, en Ille-et-Vilaine, le niveau d’étable est passé de 9 500 kg à plus de 12 000 kg après le passage au…
De gauche à droite : Audrey Bourolleau, fondatrice d'Hectar, et Julie Renoux, vétérinaire conseil pour la Laiterie des Godets.
Quel modèle propose Hectar à la laiterie des Godets ?
Le projet Hectar, fondé par Audrey Bourolleau et Xavier Niel, a inauguré le 17 mai sa ferme pilote La Laiterie des Godets, conçue…
Si la distribution n'augmente pas significativement les tarifs des produits laitiers, Sodiaal prédit que des "producteurs réorienteront leur activité, entraînant ainsi un risque de pénurie".
Sodiaal alerte sur le risque de pénurie de lait
La première coopérative laitière française appelle la grande distribution à accepter une hausse des tarifs de 15 à 20% pour les…
Le prix Lactalis augmente plus rapidement que celui de ses concurrents ce printemps.
Le prix du lait Lactalis parmi les plus élevés

Après d’importantes…

Le prix des vaches laitières de réforme monte, mais pas le nombre d'abattages
Le prix des vaches laitières de réforme monte, mais pas le nombre d'abattages
Jusque début avril, les éleveurs de vaches laitières ont préféré retenir des vaches pour profiter de la hausse du prix du lait et…
C'est en Belgique, Irlande, Pays-Bas et Allemagne que le prix de mars a le plus augmenté par rapport à mars 2021.
Le prix du lait français à la traîne en Europe

L’observatoire européen des prix du lait

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière