Aller au contenu principal

Au Gaec de l’Érosion, en Haute-Loire
« Le maïs épi sécurise notre exploitation au potentiel limité »

Laurent et Gérard Mirmand achètent du maïs épi pour produire plus de lait que ne le permettrait leur système herbager. Un choix gagnant grâce à une bonne maîtrise technique et à des produits bien valorisés.

Deux passions. L’élevage et la génétique pour l’un. La mécanique et le matériel pour l’autre. Laurent et Gérard Mirmand sont éleveurs au Monastier-sur-Gazeille, en Haute-Loire. Cette complémentarité entre les deux frères ne suffirait pas à faire de cette exploitation laitière de 100 hectares et 45 vaches montbéliardes en production « un système robuste », comme le souligne Claude Roche, conseiller Inosys à la chambre d’agriculture. Ces éleveurds font preuve d’une bonne maîtrise technique et les produits sont bien valorisés. L’exploitation est située à 1 000 mètres d’altitude sur un plateau volcanique aux sols superficiels et caillouteux, peu propices aux cultures. Le parcellaire est groupé mais morcelé par des murettes en pierre. Moins de quinze hectares sont labourables, dont 7 à 8 hectares de céréales et 6,5 hectares de prairies temporaires (luzerne et ray-grass hybride - trèfle violet). Tout le reste est en prairie permanente.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Lait.

Les plus lus

En août, les abattages de vaches laitières étaient en hausse de +3% par rapport à août 2021.
La décapitalisation laitière s’accélère
Depuis le 1er juillet, et plus nettement au 1er août, le nombre de vaches laitières présentes en élevage…
Baisse de la collecte, hausse des charges... Le prix du lait devrait continuer d'augmenter cette fin d'année.
Le prix du lait poursuit sa hausse
Les perspectives pour la fin d’année 2022 laissent entrevoir une poursuite de la hausse du prix du lait.
manifestation d'agriculteurs devant un tracteur
Les sociétaires Sodiaal du Grand Ouest passent à l'offensive
Très inquiets du prix du lait pratiqué par leur coopérative, des sociétaires Sodiaal de Bretagne et des Pays de la Loire ont…
Les industriels laitiers appréhendent l’hiver
Les industriels laitiers appréhendent l’hiver
« Winter is coming » et les laiteries tremblent avant d’avoir froid. En cause : la hausse du prix de l’énergie et son possible…
Sodiaal annonce des prix du lait en hausse
Le prix du lait conventionnel d'octobre est compris entre 428 et 443 € les mille litres selon les régions et leur saisonnalité du…
Sébastien Goutagny, Florent Cellier et Mickaël Rageys. « La méthanisation s’imbrique complètement dans notre système d’élevage. L’unité collective alimente en gaz 2 000 foyers et une station de bioGNV. »
« Sur notre exploitation laitière, c’est toujours l’économique qui guide nos choix »
Le Gaec de l’Envolée, dans le Rhône, a misé dès le début sur une stratégie volume en intégrant les conditions de travail et la…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière