Aller au contenu principal

Lait : Actualité agricole et agroalimentaire de la filière lait dédiée aux agriculteurs, éleveurs de vaches laitières.

E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

Génisses : bien démarrer dans la vie

L’intérêt d’une croissance soutenue pendant les premiers mois de vie de la génisse a été rappelé par un chercheur espagnol lors d’un colloque organisé à Toulouse par la société Philéo (Lesaffre).((((((Lors d’un colloque organisé en juin à Toulouse par la société Philéo (Lesaffre), un chercheur espagnol a rappelé l’intérêt d’une croissance soutenue pendant les premiers mois de vie de la génisse.

Alex Bach, chercheur à l’Irta de Barcelone. « Il faut considérer l’élevage des génisses comme un investissement dans un nouveau produit. »
© B. Griffoul

On sait combien les conditions d’élevage de la génisse, du premier jour de vie jusqu’au vêlage, conditionnent la carrière de la future laitière et son coût de revient. « Les génisses sont plus souvent conduites au feeling que de façon méthodique sur la base de données chiffrées », regrette Alex Bach, chercheur espagnol (Irta Barcelone). Le chercheur fixe l’objectif technique d’un « premier vêlage à 23-24 mois avec un poids de 650 kilos et 137 à 147 centimètres de hauteur au garrot ». Faire vêler des génisses à 28 mois au lieu de 24 mois coûte 10 000 euros de plus par an pour un troupeau de 100 vaches et un renouvellement de 30 %. L’âge moyen au premier vêlage est de 27 mois aux États-Unis et de 25 à 29 mois en Europe. La compilation de nombreux travaux de recherche (métha-analyse) a montré que « chaque 100 grammes de GMQ additionnels pendant les deux premiers mois de vie permettent d’obtenir 225 kilos de lait supplémentaires en première lactation ».

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Lait.

Les plus lus

Vignette
Elevage des veaux au Québec : « Le colostrum, c’est bien plus que des anticorps »
Pour la nutritionniste québécoise Déborah Santschi, le premier repas de colostrum est extrêmement important car il a un impact à…
Le pare-chocs réduit l’accidentologie
Machinisme
Marché confidentiel en France, les pare-chocs frontaux sur tracteur intriguent de plus en plus les agriculteurs.
élevage laitier polonais
La Pologne opère une diversification de ses produits laitiers et de ses clients

Ce qui pourrait contrarier l'essor de la production laitière serait la hausse des coûts. Une hausse liée à la…

contrat
[Prix du lait] La Commission européenne valide les indicateurs économiques de la filière
Le tableau de bord des indicateurs économiques donne un cadre économique de référence pour les négociations commerciales de 2020.
Vignette
Mobilisation collective pour mieux valoriser le lait de montagne
Les deux tiers du lait de montagne sont insuffisamment valorisés, alors que les atouts de la montagne sont en phase avec les…
Mieux gérer la mise à jour des données journalières des automates

Au sein de France conseil élevage, plusieurs projets sont développés pour assurer la collecte, le…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 8.20€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière