Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

Règlement européen
De nouvelles normes pour les dioxines

La Commission européenne a adopté un plan de réduction de la présence de dioxines, furannes et PCB dans les aliments.


Pour aller encore plus loin dans la réduction de l´exposition des populations aux dioxines, furannes et PCB de type dioxine(1), la Commission européenne a adopté une nouvelle législation sur les teneurs maximales autorisées en dioxines dans les aliments. Jusqu´à présent, des seuils existaient pour les dioxines et furannes, mais pas pour les PCB de type dioxine. Les teneurs maximales en dioxines et furannes ont été révisées, mais pour le lait et les produits laitiers, ainsi que la viande et les produits à base de viande de ruminants, rien ne change. La limite est toujours de 3 pg/g de graisse(2). De nouvelles limites maximales ont été fixées pour la somme des dioxines, furannes et PCB de type dioxine. A compter de novembre 2006, tout aliment dans lequel la somme des trois familles de toxiques dépasse les teneurs maximales ne pourra plus être commercialisé au sein de l´Union européenne. Ces seuils sont : 6 pg/g de graisse pour le lait et les produits laitiers ; 4,5 pg/g pour la viande de ruminant.
Des seuils d´intervention
Par ailleurs, pour réduire la présence de dioxines, furannes et PCB dans les aliments, la Commission a adopté une recommandation établissant des seuils d´intervention. « Ces seuils sont fixés à un niveau inférieur aux teneurs maximales autorisées. S´ils sont dépassés, une enquête doit être menée pour déterminer la cause de la présence de dioxines. Après quoi, il convient de prendre des mesures pour limiter ou éliminer cette cause », précise Bruxelles. Concernant le lait et les produits laitiers, ces seuils d´intervention sont de 2 pg/g de graisse pour les dioxines et furannes, et de 2 pg/g de graisse pour les PCB de type dioxine. Pour la viande de ruminant, ils sont de 1,5 et 1. En France, la teneur moyenne en dioxines, furannes dans le lait est de l´ordre de 0,5 pg/g de graisse ; et la teneur en PCB du même ordre.
(1) Les dioxines, furannes et PCB font partie d´un ensemble de toxiques persistants, qui ont des effets cancérigènes.
(2) 1 pg : 1 picogramme équivaut à 1 gramme divisé par 10 puissance 12 (mille milliards).
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Lait.

Les plus lus

Anthony, Christian et Evelyne Ripoche. « Cette technique nous a bluffés. Désormais, à tout moment de la journée, les vaches accèdent exactement à la même composition de ration. » © DR
« Nos vaches ne trient plus grâce au compact feeding »
Le Gaec Ripoche, dans le Maine-et-Loire, ajoute de l’eau à la ration pour obtenir un mélange condensé et homogène. Tel le…
Alain Piet. « Le simple fait d’ajouter de l’eau dans la ration a boosté la production laitière. » © E. Bignon
Compact feeding : "Je ne reviendrai pas en arrière"
Le Gaec du Puits, dans le Maine-et-Loire, converti au compact feeding depuis un an et demi, prépare sa ration en…
Loren Duhameau. « Pour faire ce métier, il faut vraiment être mordu. Il y a des jours où j’ai envie de tout arrêter. Mais tant que j’ai du soutien, ça va. » © J. Pertriaux
« Les femmes ont autant leur place que les hommes ! »
À Caligny dans l’Orne, Loren Duhameau s’est installée en individuel à 25 ans. Une installation précipitée par des circonstances…
Michel Nalet, directeur général relations externes et communication du Groupe Lactalis
Lactalis : "La crise liée au Covid-19 nous fait craindre une baisse de la valorisation du lait à moyen terme"
Michel Nalet, du groupe Lactalis, craint l'effet du gonflement des stocks de poudre, beurre et fromage. Et l'…
Un rail électrifié fixé à al charpente guide la pailleuse. © C. Armager
Bâtiment d’élevage : « La pailleuse suspendue améliore nos conditions de travail »
À la tête d'un troupeau de 85 laitières, les associés du Gaec Amarger, dans le Cantal, ont investi dans une pailleuse suspendue…
L'élevage de 380 vaches de Henning Münster,  380 vaches dans le Schleswig-Holstein. © Élevage Münster
Allemagne : prix du lait à 280 à 300 €/1 000 l dès mai ?
Avril n’est que le début de la crise. En Allemagne, les perspectives de prix du lait à six mois ne sont guère enthousiasmantes.
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 8.50€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière