Aller au contenu principal

Biolait veut se faire repérer

« Il lait là » est le nouveau repère créé par Biolait (1 400 fermes adhérentes) pour que le consommateur identifie facilement les produits laitiers contenant 100% de lait Biolait.

© Biolait

« Il lait là » est le nouveau repère créé par Biolait (1 400 fermes adhérentes), pour être visible dans les rayons et repérable par les consommateurs. Il est mis à disposition des producteurs Biolait qui transforment à la ferme pour l'apposer sur leurs produits, et à disposition des clients de Biolait. Ces derniers peuvent le mettre sur les étiquettes des produits qui sont composés à 100 % avec du lait de Biolait, comme le lait bio Super U, Auchan, Elibio, FaireFrance.

Un vaste plan de communication

Ce logo s'accompagne d'une campagne de communication de grande ampleur. Une campagne média aura lieu à partir d'octobre, en spot publicité TV, sur Youtube. « Nous la relayerons sur les réseaux sociaux. Il y aura des affiches pour les magasins, des fermes ouvertes, des animations en magasin. Cela représente un investissement équivalent à 2 €/1 000 l, ce qui est important pour nous », pointe Ludovic Billard, président du groupement.

Biolait inquiet pour 2022

Le prix du lait Biolait de 2021, toutes qualités et primes confondues, était d’environ 450 €/1000 l en moyenne, « avec des écarts importants selon les stratégies des adhérents. Selon qu’ils aient ou non participé au dispositif de réduction de volume. Selon qu’ils vont ou non chercher la prime à la régularité. Selon qu’ils vont chercher des taux, et les primes à la qualité du lait », souligne Ludovic Billard, président de Biolait (26% de la collecte bio nationale).

Cette moyenne à 450 € pour le prix TPQC est à peu près stable par rapport au prix réel payé moyen de 2020. « C’est un soulagement, car l’an dernier, nous craignions que le prix 2021 soit plus faible. Les volumes déclassés en conventionnel ont heureusement pu être valorisés à un niveau correct, grâce à la bonne tenue du prix spot. »

En 2022, Biolait a décidé de ne plus aider les baisses de production. « Nous avons opté pour un dispositif de pénalité, très simple. Les volumes produits au-delà de la moyenne des deux meilleures années sur les cinq dernières années seront pénalisés de 200 €/1000 l. L’objectif est de dissuader la hausse de production laitière. »

Davantage de déclassement

« Nous estimons qu’il y aura sans doute plus de déclassement en 2022 qu’en 2021, parce qu’il y a des exploitations qui arrivent en fin de conversion à la mi-mai. Or, côté demande, les produits bios ne se placent pas mieux, voire les ventes baissent. Je préfère donc prévenir que le prix du lait TPQC de 2022 risque d’être moins bon que celui de 2021. »

Pour améliorer la situation, Biolait continue sa recherche de nouveaux partenaires, comme avec les chocolats Ethiquable dernièrement, le lait UHT Elibio en 2021, ou avec les Milkshakes de McDonald’s en 2019.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Lait.

Les plus lus

Les betteraves fourragères sont majoritairement mélangées à de la paille, du foin ou de l’ensilage de maïs.
Les éleveurs laitiers sont de plus en plus séduits par la betterave fourragère
La betterave fourragère assure une sécurité alimentaire à l’élevage, tant en volume qu’en valeur nutritionnelle. Quelle que soit…
Dans les conditions climatiques actuelles, de nombreux chantiers de récoltes de maïs commenceront avant le 15 août.
Les récoltes de maïs fourrage ont déjà commencé
Les premiers chantiers d’ensilage de maïs fourrage ont déjà débuté.
En aménageant une ancienne grange en escape game, Romain Soucaze entend attirer un nouveau public sur sa ferme où il vend du lait cru et du beurre.
Un escape game à la ferme
Enfermés dans une ancienne grange, les visiteurs de la ferme « Chez Sancet » découvriront au fil des énigmes la tradition…
La FNPL promet des manifestations si le prix du lait n’augmente pas à la rentrée
Le syndicat met la pression sur les distributeurs : si le prix de la brique de lait n’augmente pas d’ici le 1er
La proximité des exploitations facilite les collaborations entre éleveurs et céréaliers
Contractualisez-vous avec des céréaliers pour sécuriser vos stocks ?
Des synergies sont possibles entre exploitations d’élevage et de grandes cultures. Cette coopération peut notamment vous…
La part de marchés de la marque Candia dans le rayon des lait de consommation s'élève à 17,5% (+0,2%/2020)
Un résultat en hausse pour Sodiaal mais encore loin de ses ambitions
Après une année tout juste à l’équilibre, la coopérative affiche en 2021 un résultat courant de 10 millions d’euros pour un…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière