Aller au contenu principal

Lait : Actualité agricole et agroalimentaire de la filière lait dédiée aux agriculteurs, éleveurs de vaches laitières.

E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

Baisse du nombre de vaches laitières en France et en Allemagne

L'Institut de l'élevage pointe la baisse du cheptel bovin lait en France et en Allemagne en fin d'année 2019. La production laitière, en hausse, est liée à la hausse du rendement laitier.

vaches laitières en logettes
© C. Pruilh

En Allemagne, le cheptel laitier a atteint un niveau historiquement bas à 4,011 millions de têtes. Ce qui correspond à une baisse de -2,2% au 1er novembre 2019 par rapport à 2018. En deux ans, le repli du cheptel est de -4,5%. Cette tendance concerne tous les Länder, notamment les deux premiers en production laitière : la Bavière (-2,3%/2018) et la Basse-Saxe (-2%/2018). Malgré cela, la collecte allemande a rebondi en décembre 2019 (+1%/2018).

Moins de primipares

En France, on comptait 3,66 millions de têtes au 1er décembre 2019 (-1,4%/2018). Ce recul est la conséquence d'un nombre réduit de génisses entrées en production depuis juillet. Les réformes sont moins nombreuses ce qui limite l'érosion. Le rendement laitier moyen est plus élevé. "Le cheptel comportent moins de primipares en proportion. La qualité des fourrages a été meilleure que sur la campagne 2018-2019. Le prix du lait mieux orienté a permis de complémenter davantage les animaux. Cela révèle que les troupeaux français ont des réserves de productivité", explique Gérard You, de l'Institut de l'élevage.

Pour 2020, l'Institut de l'élevage prédit une poursuite de cette tendance baissière en France, malgré la probable amélioration de la conjoncture laitière. "En effet, l'aval de la filière laitière continuera de limiter les volumes afin de préserver la valeur des produits." L'Institut table sur un recul significatif des réformes de vaches laitières (-3%/2019). Mais aussi sur des primipares moins nombreuses, étant donné la baisse du nombre de génisses de renouvellement qui seraient prêtes à entrer en production sur 2020.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Lait.

Les plus lus

La vache en fin de gestation est plus lourde et a besoin de plus de confort. Elle se couche différemment par rapport à une vache en lactation : elle s’allonge plus sur le flanc. © B. Griffoul
Préparation au vêlage : peut mieux faire !
Une enquête dans le Rhône révèle qu’un tiers seulement des élevages préparent les vaches au vêlage en lot jusqu’à leur mise bas,…
« Cohérence, adaptabilité des systèmes, savoir-faire sont des facteurs clés de la réussite économique », affirment les experts des Cerfrance d’Auvergne-Rhône-Alpes. © B. Griffoul
En lait bio, des revenus qui vont du simple au triple
Une étude des Cerfrance d’Auvergne-Rhône-Alpes montre de grandes disparités de performance économique au sein des exploitations…
camion de collecte Biolait
Le prix du lait Biolait à 470,59 €/1000 l sur 2019
Avec le retour sur résultat de Biolait, le prix du lait 2019 moyen perçu par les éleveurs adhérents atteint 470,59 €/1000 l…
logo Sodiaal
Label Bas Carbone : Sodiaal annonce 95 fermes laitières engagées en 2020
En 2020, ces exploitations de la coopérative Sodiaal font partie d'un projet pilote de labellisation de la réduction de leur…
Salon de l'agriculture : En Rouge Flamande, la puissance de Myrtille fait la différence
Au SIA, seize animaux étaient en compétition le 24 février. Myrtille de l'élevage Xavier Cuvillier dans le Pas-de-Calais a été…
Frédéric (à gauche) et Damien Tijs (à droite), éleveurs. « Notre passage au bio ne chamboulera pas notre système mais c’est un nouveau défi. » © E. Bignon
« Du tout herbe au bio, il n’y a plus qu’un pas »
Au Gaec de la Grosse Haie, en Meurthe-et-Moselle, les associés ont bâti un système tout herbe, autonome et économe, qui résiste…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 8.20€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière