Aller au contenu principal

Aptitude lait cru AOP harmonise les stratégies en Normandie

Éloïse Modric, des fromages AOP de Normandie, présente la qualification Aptitude lait cru AOP : une check-list des bonnes pratiques de production de lait cru, commune aux quatre fromages. Sans impact sur le prix du lait.

Éloïse Modric : « La qualification Aptitude lait cru AOP est une démarche volontaire pour les producteurs. »
Éloïse Modric : « La qualification Aptitude lait cru AOP est une démarche volontaire pour les producteurs. »
© J. Pertriaux

Pourquoi et pour qui est née la démarche Aptitude lait cru AOP ?

Éloïse Modric - « En 2021, les quatre organismes de défense et de gestion (ODG) des fromages de Normandie ont défini un socle commun des bonnes pratiques en élevage pour produire du lait cru car, dans la région, chaque laiterie a sa propre charte qualité. Cela doit permettre à la filière de communiquer sur l’engagement des opérateurs autour du lait cru vis-à-vis des pouvoirs publics et des consommateurs. La démarche, volontaire et pédagogique, engage les producteurs de lait cru et les fermiers, et met tout le monde sur un pied d’égalité. »

Que contient la qualification ?

É. M. - « Elle contient quinze pratiques indispensables et douze souhaitables. Sept thèmes sont abordés : traite et tank à lait ; état corporel des animaux ; alimentation des vaches ; qualité de l’eau ; gestion des bâtiments vaches laitières ; gestion des nuisibles ; achat d’animaux. Sur l’eau, un critère qualifiant est que les vaches en lactation n’ont pas accès aux sources d’eaux stagnantes ou aux eaux de gouttières. Un critère souhaitable est que les vaches en lactation n’ont pas accès aux eaux de rivières. »

Quels sont les critères alimentaires ?

É. M. - « En dehors des critères des cahiers des charges, le tri et le retrait des refus une fois par jour est le critère qualifiant. Parmi les critères souhaitables, nous pouvons retenir le délai de six semaines de vide sanitaire entre l’épandage d’effluents et le pâturage des laitières ou la fauche. »

Comment obtenir la qualification Aptitude lait cru ?

É. M. - « La qualification est donnée via la visite de l’élevage, réalisée soit en même temps que le contrôle du cahier des charges AOP par l’ODG, soit pendant le contrôle de la charte qualité de la laiterie. Soit le producteur répond aux critères et il est qualifié, soit il doit reprendre certaines mesures et il sera qualifié quand il aura mis les corrections en place dans un délai de trois mois. Ou bien il ne veut pas entrer dans la démarche. Avec une année de recul et un tiers des éleveurs qui sont entrés dans la démarche, 44 % d’entre eux sont qualifiés directement. Pour la grande majorité des autres, ils ne le sont pas à cause d’un ou deux critères : une analyse d’eau manquante ou un contrôle machine à traire qui n’est pas à jour. L’objectif est que les 450 producteurs de lait cru en Normandie soient engagés dans la démarche en février 2026. »

Les plus lus

Eleveur veau moins de quinze jours niche individuelle
Veaux laitiers : « Je ne connais ni les diarrhées ni les problèmes pulmonaires »

À la SCEA des vertes prairies, en Seine-Maritime, Nicolas Banville concentre ses efforts sur la préparation au vêlage et la…

Pièce de monnaie
Prix du lait : Sodiaal payera 485 €/1 000 l pour 2023 en conventionnel

En conférence de presse le 4 avril, Damien Lacombe, président de Sodiaal, a annoncé 14,4€/1000 litres de ristournes pour les…

Deux stalles de robot de traite GEA
Robot ou salle de traite, les indicateurs à calculer pour bien choisir

Les tensions sur la main-d’œuvre poussent de nombreux éleveurs à sauter le pas des robots de traite. Pourtant le retour sur…

Éleveuse veaux pouponnière
« J’utilise zéro antibiotique pour élever mes veaux laitiers »

Dans les Côtes-d’Armor, le Gaec Restquelen enregistre 3,3 % de mortalité périnatale sur les quatorze derniers mois. Les…

veaux en igloo individuel
Les bons gestes pour des veaux laitiers en pleine forme dès la naissance

Il n’y a pas une seule et unique recette pour élever un veau. Ce qui est sûr, c’est que les premiers jours sont déterminants…

Yohann Barbe, président de la FNPL élu le 8 avril 2024
Yohann Barbe, nouveau président de la FNPL : « Nous ne devons plus perdre ni litre de lait, ni actif pour le produire »

Yohann Barbe, éleveur dans les Vosges, a été élu président de la FNPL le 9 avril. Il livre sa feuille de route à Réussir Lait…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière