Aller au contenu principal

L’affichage de l'origine des viandes en restauration examiné le 11 janvier au Conseil d'État

L’obligation d’afficher l’origine des viandes est en vigueur pour la viande bovine. Le décret visant à étendre cette mesure à toutes les viandes consommées en restauration hors domicile (RHD) va être examiné le 11 janvier au Conseil d'État.

Le texte proposant l’obligation d’affichage de l’origine des viandes en restauration hors domicile (RHD) étendrait à toutes les viandes la mesure déjà en vigueur pour la viande bovine.
© Jean-Charles Gutner (archives)

Le décret sur l'obligation d'affichage de l'origine des viandes en restauration « sera examiné le 11 janvier au Conseil d'État », a annoncé Julien Denormandie lors d'une conférence de presse le 4 janvier. Ce texte « pourra sortir dans la foulée si le Conseil d'État le valide », a précisé le ministre de l'Agriculture. Très attendue par la profession depuis son annonce par son prédécesseur Didier Guillaume, au Space en 2019, cette mesure permettra notamment « de savoir si le poulet consommé dans les cantines de nos enfants vient du Brésil ou d'Ukraine », a rappelé le ministre. L'étiquetage obligatoire de l'origine des viandes (actuellement en place uniquement pour la viande bovine) est particulièrement réclamé par la filière des volailles de chair, du fait de la forte présence de produits importés en restauration. Sur le plan européen, une proposition législative de la Commission est attendue pour fin 2022. Un calendrier qui ne pousse pas la présidence française de l'UE (PFUE) à faire aboutir ce dossier au premier semestre. Le sujet sera toutefois « rappelé et promu dès que pertinent dans le cadre d'autres dossiers de la PFUE », a précisé le cabinet du ministre de l'Agriculture à Agra Presse.

Les plus lus

Des néoruraux perdent face à un éleveur bio dans les Yvelines
L’éditrice Odile Jacob et d’autres habitant d’Adainville défendus par Corinne Lepage viennent de voir leur recours contre l’…
salon de l'agriculture
Le salon de l’agriculture 2022 se tiendra, les premières contraintes se dessinent
Gouvernement, organisateurs et agriculteurs ont affiché cette semaine leur forte volonté de voir se tenir le salon de l’…
feuille de cannabis
CBD : que dit l’arrêté du 30 décembre sur la récolte de fleur et de feuille de chanvre
Le gouvernement vient d’autoriser la culture des fleurs et des feuilles de chanvre en France mais avec de nombreuses conditions…
Salon de l'agriculture
« Il faut essayer de tenir le salon de l’agriculture 2022 coûte que coûte »
Réuni hier en conseil d’administration, le Ceneca reste sur sa position de maintenir le salon de l’agriculture 2022 aux dates…
Agriculture bio
Jusqu’à 5% d’exploitations converties auraient quitté le bio en 2021
Pour l’heure 2300 exploitations converties auraient arrêté le bio en 2021, selon des chiffres provisoires de l’Agence bio révélés…
Andréa Catherine : « Je veux montrer qu’une agricultrice sait faire autant qu’un homme »
A 23 ans, Andréa Catherine ne doute plus : elle sera agricultrice. Actuellement salariée dans une exploitation, elle a prévu de…
Publicité