Aller au contenu principal

Protéines végétales
Structurer des marchés premium pour développer la production des légumineuses

L’essor des légumineuses passera par l’organisation de filières à haute valeur ajoutée. C’est un des enseignements des 3es Rencontres francophones Légumineuses.

« La diversité d’espèces reste essentielle, dans une vision agroécologiquee et pour éviter les problèmes sanitaires comme celui d’aphanomyces en pois» ont souligné les expert lors de la 3ème édition des Rencontres Francophones Légumineuses.
© Véronique Bargain

Les légumineuses sont au cœur des débats sur la transition agroécologique, l’autonomie protéique et l’équilibre de consommation entre protéines animales et végétales. Partout dans le monde, des moyens sont mis en œuvre pour développer leur production.

Les légumineuses, sensibles aux stress, et pour lesquelles les moyens ont été limités en sélection et protection des cultures, s’avèrent toutefois complexes à produire. Plusieurs leviers existent (rotations, itinéraire technique, variétés, biocontrôle, association de cultures…), mais les défis restent importants. Un enjeu est de mettre au point des procédés technologiques pour l’utilisation en boulangerie, biscuiterie…

Un autre élément, essentiel, est la valorisation des graines. « L’essor des légumineuses ne se fera que par l’alimentation humaine et les marchés premium de l’alimentation animale, seuls à même d’assurer des prix attractifs pour les agriculteurs. Un autre driver pourrait être le profil Santé des légumineuses et produits d’animaux nourris aux légumineuses », estime Marie-Benoît Magrini, ingénieur de recherche en économie à l’Inrae.

Légumineuses à graines et tri-stockage

Les agriculteurs s’y intéressent déjà. Le soja se développe en Europe. En France, des moyens ont été dégagés pour les légumineuses avec le plan Protéines, doté de 100 M€. Quelque 20 M€ dédiés aux agroéquipements ont été rapidement consommés, surtout pour la récolte de légumineuses fourragères.

Un appel à projets, plus spécifique aux légumineuses à graines et à la partie tri-stockage, pourrait être lancé en 2022. « L’essor des légumineuses implique un changement profond des systèmes et une structuration des filières de transformation et distribution. À terme, pour l’équilibre agronomique, l’idéal serait de 10-12 % des 13 Mha de grandes cultures en légumineuses. Et d’ici deux ans, 500000 ha sont un objectif réalisable », estime Laurent Rosso, directeur de Terres Univia.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout La dépêche - le petit meunier.

Les plus lus

Nestlé choisit la France pour tester l'agriculture régénératrice
Le groupe international associe ses partenaires agricoles français à une démarche remettant le sol au coeur de l'activité agricole
Sofiprotéol mise sur les protéines végétales et le bio en 2021
La société d'investissement Sofiprotéol a fait le point sur l'année 2020 et présenté ses ambitions pour 2021
Lustucru pourrait racheter Panzani en France
La possibilité de la cession du pôle Pâtes sèches d'Ebro Foods est à nouveau d'actualité.
Dunkerque Port : un PCUF pour faciliter le contrôle des marchandises
Le Point de contact unique à la frontière (PCUF) du port de Dunkerque présente « les mêmes standards de compétitivité…
1,3 Md€ de chiffre d'affaires en 2020 pour la branche agricole d’Agrial
La branche agricole de la coopérative a moins souffert que les autres segments d’activité. L’activité globale a légèrement reculé.
La brasserie Mélusine renforce ses analyses de goût et de qualité de ses bières

La brasserie Mélusine, lancée en 2001 en plein cœur du bocage vendéen (7 bières artisanales et 6 bières bio au compteur à ce…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 352€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site La dépêche – le petit meunier
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez votre revue numérique la dépêche – le petit meunier
Recevez les évolutions des marchés de la journée dans la COTidienne