Aller au contenu principal

Salon de l’agriculture 2022
La troisième révolution agricole est en marche : soutien fort à la French AgriTech

Reprenant une partie des propositions du rapport de la Ferme Digitale, Julien Denormandie annonce une feuille de route Agriculture et numérique et des actions pour renforcer l’environnement déjà fertile des start-up spécialisées dans l’agriculture et l’alimentation.

Julien Denormandie sur la ferme digitale au salon de l'Agriculture
Julien Denormandie le 28 février sur le stand de la Ferme digitale au salon de l'Agriculture.
© Nathalie Marchand

Mardi 28 février au soir, tout l’univers des start-up agricoles françaises est réuni au pavillon 4 du salon de l’Agriculture dans l’attente de Julien Denormandie, retardé dans son programme par la guerre en Ukraine. Le ministre de l’Agriculture reçoit le rapport du président de la Ferme Digitale Jérôme Le Roy sur les conditions de développement des start-up agricoles françaises. Ce rapport, issu de 4 mois de travail, acte la création du mouvement French AgriTech, qui rassemble toutes les organisations du secteur. Il met en avant huit grandes actions à mettre en œuvre dont la création d’un programme d’accélération dédié à l’agriculture intitulé French AgriTech 30, soutenu par le gouvernement.


Lancement de French AgriTech 20

« Je crois à la troisième révolution agricole […] On n’a pas d’autre choix que de croire dans ce progrès », appuie Julien Denormandie dès son arrivée sur le stand de la Ferme Digitale. Le ministre annonce la mise en place d’une feuille de route Agriculture et numérique et la prochaine signature avec Cédric O d’un agenda ambitieux dont nous nous sommes procurés une copie pour renforcer la French AgriTech dont le lancement de la French AgriTech 20, en partenariat avec La FrenchTech.

« On va y aller à fond avec des financements conséquents », avance Julien Denormandie. Ce programme vise à aboutir à une sélection de 20 start-up à potentiel chaque année dont des start-up de l’univers des technologies numériques, des start-up maîtrisant les technologies industrielles (robotique, équipements connectés, production d’énergie, nouvelles formes d’exploitations agricoles, nouveaux process alimentaires…) et des start-up travaillant le vivant (génétique, biotechnologies, carbon farming…).

Un poste va être financé au sein de La French Tech pour s’occuper de ce programme d’accélération.

Un programme de recherche agroécologie et numérique

Au sein de la feuille de route numérique avant de renforcer la French AgriTech, le gouvernement annonce aussi la mise en place d’un programme et des équipements prioritaires de recherche sur agroécologie et numérique. Il bénéficiera de 65 millions d’euros au titre du programme d’investissement d’avenir (PIA) sur 8 ans et son pilotage a été confié début 2022 à l’Inrae et l’Inria (Institut national de recherche en sciences et technologies du numérique).

L’Agritech et la Foodtech représentent aujourd’hui 215 start-up en France. « Un mouvement exceptionnel qui n’a pas d’équivalent en Europe », assure Christiane Lambert, en tant que présidente de la Copa-Cogeca. Dans son rapport, le président de la Ferme Digitale, espère la création de 100 nouvelles start-up par an, et de l’émergence d’au moins 10 licornes French AgriTech.
 

Objectif 1 milliard d’euros de chiffre d’affaires en 2030

Le rapport se donne aussi pour ambition de voir émerger 5 nouveaux fonds français à plus de 200 millions d’euros d’ici 2030 mais aussi que l’écosystème French AgriTech pèse 1 milliard d’euros annuels de valeur cumulés par ses partenaires et ses clients.

Autre objectif : susciter le déploiement de plus de 100 expérimentations de start-up. Pour ce faire, Sébastien Windsor, président de l’assemblée permanente des chambres d’agriculture, a promis hier sur le salon de l’Agriculture de recruter dans les deux mois un responsable relation avec les start-up qui aura notamment pour mission de trouver des terrains d’expérimentation. Les chambres d’agriculture ont aussi été chargées par le ministère de l’Agriculture de créer un « agristore », site internet permettant aux agriculteurs de prendre connaissance des solutions numériques proposées par la French AgriTech.

Lire en avant-première l'agenda French AgriTech qui sera signé ce soir au salon de l'agriculture :

Les plus lus

Le meilleur de l'humour des agriculteurs sur les réseaux sociaux
L'humour agricole est une vieille tradition qui a trouvé sa place sur les réseaux sociaux. Autodérision, humour vache, absurde,…
Sophie Renaud, Miss France agricole 2021 : « On voit qu’il y a des femmes en agriculture grâce à Instagram »
Sophie Renaud s’est installée sur la ferme familiale en 2016. Elle communique beaucoup pour défendre son métier et la place des…
Preview image for the video "😱 18 BATTEUSES DANS 1 PARCELLE - Dernières moissons à l'ETA GABARD".
18 batteuses dans une parcelle, qui est derrière la vidéo qui fait le buzz ?
Mise en ligne vendredi 29 juillet sur Youtube, la vidéo cumule les vues. Elle est signée Honoré Sarrazin, jeune vidéaste et futur…
L’agriculture bio tire le marché des produits phytos vers le haut
Les ventes de produits phytopharmaceutiques aux distributeurs pour l’année 2021 ont augmenté. C'est l'agriculture bio qui a…
Benoît Le Baube de la ferme de Cagnolle répond à la vidéo du Parisien sur le maraîcher de Marcoussis Marc Mascetti.
[Video] Faire pousser des légumes sans eau ? La ferme de Cagnolle répond au maraîcher de Marcoussis
Alors que la France traverse une sécheresse historique, une vidéo du Parisien sur Marc Mascetti, maraîcher à Marcoussis,…
Production de fourrages : quel sera l’impact du changement climatique en 2070 ?
Le changement climatique s’accélère et l’agriculture est directement impactée. Quid des années futures avec le réchauffement…
Publicité