Aller au contenu principal

Financement
La plateforme Miimosa lève 30 millions d’euros pour financer la transition agricole

Miimosa vient de lever 30 millions d’euros pour lancer le premier fonds de dette en Europe dédié à la transition agricole et alimentaire.

Depuis sa création Miimosa affirme avoir accompagné 5000 projets pour près de 70 millions d’euros de financement.
© Capture d'écran

Fondée en 2015 par Florian Breton, la plateforme de financement participatif dédié à la transition agricole et alimentaire Miimosa annonce ce 18 janvier avoir levé 30 millions d’euros pour lancer « le premier fonds de dette en Europe dédié à sa thématique ».

Nommé Miimosa transition #1, ce fonds vise une taille de 50 à 60 millions d’euros et compte déjà 30 millions d’euros grâce à plusieurs souscripteurs dont le Fonds européen d’investissement, Carrefour, l’Ademe, Groupama Méditerranée et la Fondation Daniel et Nina Carasso.

Le fonds interviendra, aux côtés des particuliers, auprès de toutes les collectes supérieures à 100 000 euros, précise Miimosa. « Tous les dossiers sélectionnés par les équipes de Miimosa auront fait l'objet d'une analyse financière et extra-financière propriétaire et robuste », précise la plateforme.

« Le lancement de notre fonds de dette privée marque le début d’une nouvelle étape dans l’expansion de Miimosa et de sa mission : accélérer la transition agricole pour répondre aux défis du 21è siècle. Jamais dans l'histoire de l'agriculture européenne un fonds de dette n'avait été créé pour financer des exploitations agricoles. Ce lancement inédit est la démonstration de la capacité de Miimosa à innover et à fédérer, autour de sa mission, des investisseurs de référence », déclare Florian Breton, fondateur de Miimosa.

Miimosa financer des projets inscrits parmi les 11 finalités qu’il s’est fixées : contribuer à la sécurité et à la souveraineté alimentaire, assurer la santé humaine, lutter contre le changement climatique et s'adapter, préserver et produire de la biodiversité, préserver les ressources naturelles, produire des énergies renouvelables, lutter contre le gaspillage et gérer les déchets, assurer le bien-être animal, contribuer à l'emploi et au développement territorial, offrir des conditions de travail et un niveau de vie décents, contribuer à la cohésion sociale.

Depuis sa création Miimosa affirme avoir accompagné 5000 projets pour près de 70 millions d’euros de financement.

 

Les plus lus

Nicolas Meyrieux, youtubeur et comédien.
Ce célèbre youtubeur a radicalement changé sa vision de l’agriculture
« Je ne pense pas qu’on puisse vivre de la permaculture », c’est le constat de Nicolas Meyrieux, comédien, auteur de vidéos et de…
Vaches en France
La fin des aides Pac pour l’élevage demandée par une initiative citoyenne européenne
Bruxelles vient d’enregistrer une initiative citoyenne européenne qui demande l’arrêt des subventions pour l’élevage et réclame…
Les agriculteurs ukrainiens tentent de semer dans des champs minés
Héros de la deuxième ligne, les agriculteurs ukrainiens participent à l’effort de guerre en continuant coûte que coûte à…
Remise des diplômes 2022 d'AgroParisTech
[Vidéo] AgroParisTech : de jeunes diplômés appellent leurs camarades agronomes à déserter
La cérémonie des remises de diplômes d’ingénieurs agronomes 2022 de la grande école parisienne AgroParisTech a été marquée par le…
exploitation agricole du sud de la France
Perte de 6 millions d’exploitations agricoles d’ici à 2040 : quel pays résistera le mieux en Europe ?
Le nombre de fermes dans l’Union européenne devrait passer de 10 à 3,9 millions entre 2016 et 2040 selon une étude européenne. Un…
Discours de 8 jeunes diplômés lors de la remise des diplômes 2022 d'AgroParisTech
Découvrez la réaction d'AgroParisTech au discours choc de 8 étudiants
L’école d’ingénieur en agronomie répond dans un communiqué au buzz créé par la vidéo du discours radical de huit de ses jeunes…
Publicité