Aller au contenu principal

La baguette de pain française candidate à l’inscription au patrimoine immatériel mondial de l’Unesco

Elle représente la gastronomie française hors de nos frontières. La baguette de pain est candidate à une inscription au patrimoine immatériel mondial de l’Unesco, aux côtés de la fête viticole en Arbois et des toits de zinc de Paris. Roselyne Bachelot, la ministre de la Culture, va prochainement dévoiler son choix de candidature française unique à la commission de l’Unesco.

© Philippe Ramakers / Pixabay

La baguette de pain. Depuis fin 2018, elle est inscrite à l’inventaire national du patrimoine culturel immatériel français. Ce symbole du « manger français » est en lice pour une inscription au patrimoine immatériel mondial de l’Unesco. La baguette est candidate aux côtés de la fête viticole en Arbois et les toits de zinc de Paris. La ministre de la Culture, Roselyne Bachelot, doit se prononcer prochainement et soumettre son choix au président Macron pour proposer une candidature française unique à la commission de l’Unesco, détaillait France 24 en février. Le classement de l’organisation mondiale sera connu courant 2022. Chaque année, près d’une centaine de dossiers dans le monde obtiennent cette distinction.

 

Sauver un savoir-faire gastronomique typiquement français

Dans l’Oise agricole, Jean-Paul Martin, boulanger à Fécamp, président de la fédération des artisans boulangers de Seine-Maritime et trésorier de la Confédération nationale de la boulangerie-pâtisserie, défend le dossier. Pour lui, il faut sauver « ce savoir-faire gastronomique, ce savoir-faire typiquement français en déposant auprès de l’Unesco un dossier très technique, très complexe ». Et d’ajouter : « Cette sauvegarde a également pour finalité de maintenir le maillage des artisans-boulangers ruraux. Nous suivons l’évolution de la profession car elle préserve le lien dans les communes et fait tourner l’économie locale. Encore plus en période de crise sanitaire. »

Lire l’intégralité de l’article « La baguette sur la table de l’Unesco » dans l’Oise agricole.

Lire aussi dans Les Marchés « La Confédération nationale de la boulangerie-pâtisserie se mobilise en région ».

 

Lire aussi dans La Dépêche le Petit meunier « Dernière ligne droite pour la baguette française vers une candidature à l’Unesco ».

Les plus lus

[Covid-19] Agriculteurs : téléchargez l'attestation obligatoire au-delà de 10 km et pendant les horaires du couvre-feu
Pendant le confinement, les agriculteurs continuent à travailler. Pour les déplacements au-delà de 10 km ou pendant les horaires…
Emilie Faucheron
Vignes, fruits, betteraves anéantis par le gel : des agriculteurs témoignent
La gorge nouée, émus, des vignerons, arboriculteurs et betteraviers témoignent sur les réseaux sociaux des dégâts considérables…
Antoine Carré, président des Jeunes agriculteurs de Côte d'Or
[Pac - Manifestation à Dijon] Antoine Carré, président des Jeunes agriculteurs de Côte d’Or : « On m’a mis les menottes dans le dos, comme un délinquant »
Antoine Carré, président des Jeunes agriculteurs de Côte d’Or, en Gaec sur une exploitations polyculture élevage (limousines…
Gel
Une deuxième vague de froid, plus humide, attendue après le pire gel qu’ait connu l’agriculture française depuis 1950
Les agriculteurs français viennent de vivre un épisode de gel catastrophique et doivent se préparer au retour d'un froid, moins…
Religieuses et agricultrices : elles recherchent 700 000 € !
Dans le Gers, une communauté de moniales cisterciennes est installée depuis 1949 à l’abbaye de Boulaur. Le site abrite une…
Serge Zaka (ITK)
[Météo] Les records de la vague de chaleur plus graves que l'épisode de gel pour l'agriculture
Sur son temps personnel, le passionné Serge Zaka, docteur en agroclimatologie chez ITK et administrateur de l’association…
Publicité