Aller au contenu principal

Jusqu’à 5% d’exploitations converties auraient quitté le bio en 2021

Pour l’heure 2300 exploitations converties auraient arrêté le bio en 2021, selon des chiffres provisoires de l’Agence bio révélés par Agra Presse Hebdo. Mais les compteurs ne sont pas arrêtés et le taux de déconversions pourrait finalement atteindre son niveau historique de 2015.

© Cheick Saidou / agriculture.gouv.fr

Près de 4% des exploitations converties auraient quitté le bio en 2021, selon des chiffres provisoires de l’Agence bio révélés hier par nos confrères d’Agra Presse hebdo. « C’est un signal faible mais nous regardons attentivement », reconnaît Laure Verdeau, directrice de l’Agence bio, interrogée par nos confrères. 2300 exploitations sur les 58 720 exploitations certifiées sur le territoire national auraient ainsi renoncé au bio l’an passé, ce qui correspond à la moyenne des dix dernières années, mais ce taux pourrait bien s’avérer plus élevé.

« Ce n’est pas une explosion des arrêts mais les organismes certificateurs continuent d’en enregistrer, et le taux de 2021 pourrait au final atteindre 4,5 ou 5%, soit le niveau historique de 2015 », a confié à Agra Presse hebdo Dorian Fléchet, en charge de l’observatoire national de l’agriculture biologique au sein de l’Agence bio.

Les arrêts de certification s’expliqueraient principalement par les départs en retraite, mais la conjoncture dans plusieurs filières pourrait aussi pousser plus d’exploitants au départ, expliquent nos confrères qui évoquent « un contexte de prix en berne, d’embouteillages sur les marchés, et de nouvelle programmation Pac ».

Agra Presse hebdo détaille ensuite la situation dans chaque filière. Quelques filières comme le vin ou les œufs diminuent à court terme leur volume de production, quand en lait ou en volailles de chair, « certains verrous techniques empêchent les producteurs de revenir trop facilement en arrière ».

Les plus lus

Nicolas Meyrieux, youtubeur et comédien.
Ce célèbre youtubeur a radicalement changé sa vision de l’agriculture
« Je ne pense pas qu’on puisse vivre de la permaculture », c’est le constat de Nicolas Meyrieux, comédien, auteur de vidéos et de…
Vaches en France
La fin des aides Pac pour l’élevage demandée par une initiative citoyenne européenne
Bruxelles vient d’enregistrer une initiative citoyenne européenne qui demande l’arrêt des subventions pour l’élevage et réclame…
Les agriculteurs ukrainiens tentent de semer dans des champs minés
Héros de la deuxième ligne, les agriculteurs ukrainiens participent à l’effort de guerre en continuant coûte que coûte à…
Remise des diplômes 2022 d'AgroParisTech
[Vidéo] AgroParisTech : de jeunes diplômés appellent leurs camarades agronomes à déserter
La cérémonie des remises de diplômes d’ingénieurs agronomes 2022 de la grande école parisienne AgroParisTech a été marquée par le…
exploitation agricole du sud de la France
Perte de 6 millions d’exploitations agricoles d’ici à 2040 : quel pays résistera le mieux en Europe ?
Le nombre de fermes dans l’Union européenne devrait passer de 10 à 3,9 millions entre 2016 et 2040 selon une étude européenne. Un…
Discours de 8 jeunes diplômés lors de la remise des diplômes 2022 d'AgroParisTech
Découvrez la réaction d'AgroParisTech au discours choc de 8 étudiants
L’école d’ingénieur en agronomie répond dans un communiqué au buzz créé par la vidéo du discours radical de huit de ses jeunes…
Publicité