Aller au contenu principal

Jusqu’à 5% d’exploitations converties auraient quitté le bio en 2021

Pour l’heure 2300 exploitations converties auraient arrêté le bio en 2021, selon des chiffres provisoires de l’Agence bio révélés par Agra Presse Hebdo. Mais les compteurs ne sont pas arrêtés et le taux de déconversions pourrait finalement atteindre son niveau historique de 2015.

© Cheick Saidou / agriculture.gouv.fr

Près de 4% des exploitations converties auraient quitté le bio en 2021, selon des chiffres provisoires de l’Agence bio révélés hier par nos confrères d’Agra Presse hebdo. « C’est un signal faible mais nous regardons attentivement », reconnaît Laure Verdeau, directrice de l’Agence bio, interrogée par nos confrères. 2300 exploitations sur les 58 720 exploitations certifiées sur le territoire national auraient ainsi renoncé au bio l’an passé, ce qui correspond à la moyenne des dix dernières années, mais ce taux pourrait bien s’avérer plus élevé.

« Ce n’est pas une explosion des arrêts mais les organismes certificateurs continuent d’en enregistrer, et le taux de 2021 pourrait au final atteindre 4,5 ou 5%, soit le niveau historique de 2015 », a confié à Agra Presse hebdo Dorian Fléchet, en charge de l’observatoire national de l’agriculture biologique au sein de l’Agence bio.

Les arrêts de certification s’expliqueraient principalement par les départs en retraite, mais la conjoncture dans plusieurs filières pourrait aussi pousser plus d’exploitants au départ, expliquent nos confrères qui évoquent « un contexte de prix en berne, d’embouteillages sur les marchés, et de nouvelle programmation Pac ».

Agra Presse hebdo détaille ensuite la situation dans chaque filière. Quelques filières comme le vin ou les œufs diminuent à court terme leur volume de production, quand en lait ou en volailles de chair, « certains verrous techniques empêchent les producteurs de revenir trop facilement en arrière ».

Les plus lus

Agriculteur en retraite
Réforme des retraites : quels changements pour les agriculteurs ?
Le projet présenté par Elisabeth Borne n’entraine pas la disparition du régime agricole mais aura des conséquences sur la…
exploitation agricoles et ligne électrique
Prix de l’électricité bloqué à 280 euros/MWh : les agriculteurs éligibles doivent vite renvoyer leur formulaire
Un bouclier tarifaire est instauré pour les TPE ne bénéficiant pas de tarif de vente réglementé. Les agriculteurs peuvent y être…
Paysage de ampagne française vue du ciel
Politique agricole commune : tout savoir sur la nouvelle PAC
Le 1er janvier 2023 entre en application une nouvelle Politique agricole commune. Reussir.fr vous en dit plus sur ses…
Salon de l'agriculture, hall des animaux, porte de Versailles
Salon international de l’agriculture 2023, mode d’emploi
Le Salon de l’agriculture se tiendra du 25 février au 5 mars 2023, porte de Versailles à Paris. « L’agriculture : le vivant au…
Ovalie, vache égérie du salon de l'agriculture 2023, et ses deux veaux
La vache Ovalie ne viendra pas seule au salon de l’agriculture 2023
L’égérie du prochain Salon international de l’agriculture a donné naissance début janvier à des jumelles. Ses éleveurs se…
inrae
Comment les cultures associées peuvent augmenter la production agricole
Grâce à ses travaux, une équipe internationale de scientifiques, dont des chercheurs d’Inrae, a mis en avant l’intérêt des…
Publicité