Aller au contenu principal

[Juridique] Le régime des chemins d’exploitation lié à la présence d’un bail rural

A la différence des voies communales, les chemins d’exploitation sont ceux qui servent exclusivement à la communication entre divers fonds ou à leur exploitation. Il s’agit de voies de communication rurales et privées. Leur régime juridique est prévu aux articles L. 162-1 et suivants du Code rural (tout comme les sentiers d’exploitation).  Il convient d’articuler la présence d’un chemin rural avec l’existence d’un bail rural.

© Daniel Jolivet / flickr

Conformément à l’article L.162-1 du Code rural, l’usage du chemin rural est commun à tous ceux qui y trouvent un intérêt. Généralement, l’intéressé peut être le propriétaire et/ou son locataire, selon les cas d’espèce. Ainsi, en cas de bail rural en cours, deux hypothèses doivent être distinguées.

. Présence d’un bail rural incluant le chemin d’exploitation : lorsque la parcelle servant d’assiette au chemin est comprise dans le bail alors le droit d’usage est transféré au preneur. Cela signifie donc que seul le preneur a le droit d’usage,

. Présence d’un bail rural n’incluant pas le chemin d’exploitation : l’usage profite également à ceux qui mettent en valeur les fonds riverains du chemin (ces derniers tirant ce droit de leur relation avec les propriétaires desdits fonds riverains) Ainsi, le preneur, grâce au bail rural le liant avec le propriétaire, détient un droit d’usage du chemin d’exploitation.

Lire aussi « Terres agricoles : l’indice des fermages est publié » dans Réussir Grandes Cultures.

Droit d'usage du chemin d'exploitation

En contrepartie de cet usage par le preneur, ce dernier a l’obligation d’entretenir le chemin d’exploitation traversant les parcelles objet du bail rural, même si le chemin d’exploitation n’est pas inclus dans le bail rural. Par ailleurs, et même s’il s’agit d’une voie privée, le chemin d’exploitation peut également être emprunté par des tiers, puisque a priori il est ouvert à la circulation du public. S’ils le souhaitent, les propriétaires riverains ont donc la possibilité d’interdire l’accès au public. Dans ce cas, il est possible de poser une chaîne ou autre obstacle matériel, dès lors que chaque possesseur d’un fonds desservi par ce chemin peut y accéder librement. Ils sont alors tenus d’informer le public en apposant à l’entrée du chemin un panneau interdisant le passage aux non-riverains.

Lire aussi [Juridique] Les conditions d’un changement de destination et résiliation du bail rural

Lire aussi [Juridique] Le tribunal paritaire des baux ruraux règle les litiges entre bailleurs et exploitants

Lire aussi [Juridique] L’indemnisation au preneur sortant en cas de bail à une société

 

Les plus lus

Hugo Clément le 16 novembre sur France Inter.
Antibiotiques : comment Dr Toudou et des éleveurs répondent à Hugo Clément sur Twitter
A la suite de l’émission Sur le Front d’Hugo Clément sur l’usage des antibiotiques dans un élevage de lapin, plusieurs voix se…
biodiversité HVE
Certification HVE : tout savoir sur le nouveau cahier des charges
La refonte de la certification Haute valeur environnementale est officielle avec la publication de deux textes au journal…
niveau des nappes phréatiques au 1er novembre 2022
Niveaux des nappes phréatiques toujours bas : le BRGM appelle à limiter les prélèvements en eau
Les pluies du début d’automne n’ont pas compensé les déficits accumulés depuis le début de l’année : les nappes phréatiques…
Alexis Duval, président d'Intact.
Agriculture régénératrice : Alexis Duval lance Intact, start-up valorisant l’amidon de légumineuses
Soutenu par Axéréal, l’ex-président du directoire de Tereos, se lance dans la fabrication bas carbone d’ingrédients à base de…
Eleveur laitier proche de la retraite
La retraite des agriculteurs basée sur les 25 meilleures années à partir de 2026
L’Assemblée nationale a voté ce 1er décembre à l’unanimité un texte permettant de calculer la retraite de base des…
Ligne électrique au-dessus d'un champ
Risques de coupures d’électricité : comment les agriculteurs doivent s’y préparer
Le gouvernement demande aux préfets par une circulaire d’anticiper les risques de délestages électriques attendus pour janvier…
Publicité