Aller au contenu principal

Un fait divers relance le débat des « mêmes règles » pour tous les élevages ovins, professionnels et amateurs

Six cadavres de mouton au bord d’une route touristique du Calvados, en pleine canicule du mois d’août, c’est un « préjudice d’image » dont la profession se serait bien passée. Pour Jean-Philippe Mournaud, éleveur responsable de la section ovine de la FDSEA, ce fait divers regrettable rapporté par Thierry Guillemot dans l'Agriculteur normand est l’occasion de dénoncer l’inégalité entre professionnels et particuliers sur l’échelle des sanctions. En cas de non-respect de la législation, le coup de bâton est plus fort pour l’éleveur professionnel que pour le particulier.

© Alan Wilson / flickr

Jean-Philippe Mournaud est éleveur ovin en production bio, en Gaec avec son épouse, dans les marais de la Dives du Calvados. Il est également responsable de la section ovine du syndicat FDSEA 14. C’est à ce titre qu’il a été alerté il y a quelques jours. Du côté de Houlgate, dans l’arrière-pays, six cadavres de moutons ont été retrouvés « en putréfaction au bord de la D 142 », précise l’Agriculteur normand qui relate l’affaire. « Quelle image catastrophique pour notre profession ! » tempête l’éleveur dans le journal. Les animaux se seraient échappés d’un enclos et se seraient fait heurter par un train. Le propriétaire est un particulier. Jean-Philippe Mournaud ne comprend pas pourquoi les cadavres ont été déposés au bord de la route, à la vue des touristes pendant plusieurs jours, début août, en pleine canicule.

 

Lire l’intégralité de l’article « Les mêmes règles pour tous » dans l’Agriculteur normand.

Les plus lus

Il est « urgent » de s’occuper de l’agriculture alerte Jean-Marc Jancovici
Dans un message posté sur Linkedin, Jean-Marc Jancovici réagit à un article des Echos relatant la visite d’Emmanuel Macron aux…
investissement photovoltaïque agriculture
Investissements : optimiste pour 2022, le Crédit agricole exprime des « incertitudes » pour 2023
La première banque de l’agriculture a accordé un montant record de prêts en 2021 au monde agricole et annonce un bon premier…
méthanisation concurrence élevage fourrage
La méthanisation concurrence-t-elle l’élevage ? L’exemple breton
La méthanisation risque-t-elle de concurrencer l’approvisionnement des élevages ? Le débat reprend à l’occasion de cet été 2022…
Arnaud Gaillaut, président des Jeunes agriculteurs, et Emmanuel Macron à Terres de Jim.
Pacte d’orientation et d’avenir pour l’agriculture : les 4 annonces d’Emmanuel Macron
A Terres de Jim dans le Loiret, le président de la République a annoncé les grandes pistes sur lesquelles il compte travailler…
Jean Jouzel Giec changement climatique agriculture
« Changement climatique : les agriculteurs doivent faire partie des solutions », selon Jean Jouzel
Entretien avec Jean Jouzel, climatologue, ex vice-président scientifique du Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution…
estives Lozère sécheresse
Sécheresse – décapitalisation : « coopératives et négociants voient arriver beaucoup d’animaux depuis deux semaines »
La présidente de la Chambre d’agriculture de Lozère exprime sa crainte de voir la décapitalisation des bovins viande s’amplifier…
Publicité