Aller au contenu principal

Guerre en Ukraine : Le Crédit Agricole suspend ses activités en Russie, comme d’autres entreprises

Le groupe a communiqué qu’il avait cessé tout nouveau financement à des entreprises russes et toute activité commerciale dans le pays depuis le début du conflit.

conflit
La guerre en Ukraine a poussé certaines banques et entreprises à cesser leurs activités en Russie.
© Pixabay

Le Crédit agricole vient d'annoncer la suspension dans les prochaines semaines de ses activités en Russie. Le groupe bancaire a pris contact avec les entreprises internationales clientes pour déterminer avec elles les modalités de suspension des services qui leur sont rendus localement par Crédit Agricole CIB, pour une mise en œuvre dans les prochaines semaines. La filiale de Crédit Agricole CIB présente en Russie comprend 170 collaborateurs russes, n’exerce pas d’activité de banque de détail et a réalisé l’an dernier un résultat après impôt de 3,7 millions d’euros.

Dans un communiqué publié par la banque, il est précisé que « La priorité du Groupe, depuis le début de la guerre, est la mise en sécurité et l’apport de soutiens matériels et financiers aux 2 400 collaborateurs de Crédit Agricole Ukraine : encore présents sur le territoire, ils restent mobilisés pour permettre la continuité des services essentiels aux clients ». Présent en Ukraine depuis 2006, le groupe Crédit Agricole compte aujourd’hui 148 agences au service de 426 000 clients, particuliers et entreprises. Il précise : « Depuis des années, le Groupe s’est ainsi attaché à contribuer au développement du pays, avec en priorité la modernisation de l’agriculture ».

Pour manifester son soutien de façon coordonnée, et permettre aux collaborateurs qui le souhaitent de participer, le Crédit Agricole a lancé un fonds de soutien aux Ukrainiens d’un montant de 10 millions d’euros. Il est dédié en tout premier lieu aux enfants ukrainiens, ainsi qu’aux collaborateurs de Crédit Agricole Ukraine et leurs familles.

Ces annonces interviennent après la violente déclaration du président ukrainien Volodymyr Zelensky contre les entreprises françaises encore actives en Russie, hier devant le Parlement français.

Rester ou partir

La banque BNP Paribas a elle aussi cessé ses activités en Russie. Côté agroalimentaire, de grandes firmes ont été obligées de faire de même sous la pression de leurs habitués qui appelaient au boycott de leurs marques ou enseignes hésitant à se retirer. McDonald’s a annoncé fermer temporairement ses 850 restaurants russes représentant 9 % de son chiffre d’affaires, le géant Coca-Cola a lui aussi annoncé qu’il cessait temporairement ses activités en Russie, tout comme Starbucks.

" Ne pas ajouter à la guerre une crise alimentaire "

Bonduelle présent dans les deux pays en conflit, a annoncé début mars que ses activités commerciales étaient interrompues en Ukraine afin de mettre ses collaborateurs et leurs familles à l’abri mais a décidé de poursuivre l’activité de ses trois usines de transformation de légumes en Russie afin « de ne pas ajouter à la guerre une crise alimentaire ». Danone vient de déclarer que le groupe poursuivrait sa production locale en Russie de produits laitiers et de nutrition infantile essentiels, mais suspend ses investissements. Le groupe suisse Nestlé a pour sa  part choisi de rester présent en Russie mais a pris la décision de ne plus commercialiser des marques « non essentielles » comme Nesquik ou KitKat, là encore sous la pression publique. En tout, près de 300 entreprises, tous secteurs confondus, auraient décidé de cesser leurs activités en Russie.

Les plus lus

Agriculteur en retraite
Réforme des retraites : quels changements pour les agriculteurs ?
Le projet présenté par Elisabeth Borne n’entraine pas la disparition du régime agricole mais aura des conséquences sur la…
exploitation agricoles et ligne électrique
Prix de l’électricité bloqué à 280 euros/MWh : les agriculteurs éligibles doivent vite renvoyer leur formulaire
Un bouclier tarifaire est instauré pour les TPE ne bénéficiant pas de tarif de vente réglementé. Les agriculteurs peuvent y être…
film
« La terre n'absorbe plus l'eau parce qu'elle se meurt » : la dégradation des sols filmée dans les Hauts-de-France
« Paysans du ciel à la terre avec les agriculteurs de Hauts-de-France » est un film d'Hervé Payen et Agathe Vannieu réalisé entre…
Paysage de ampagne française vue du ciel
Politique agricole commune : tout savoir sur la nouvelle PAC
Le 1er janvier 2023 entre en application une nouvelle Politique agricole commune. Reussir.fr vous en dit plus sur ses…
Salon de l'agriculture, hall des animaux, porte de Versailles
Salon international de l’agriculture 2023, mode d’emploi
Le Salon de l’agriculture se tiendra du 25 février au 5 mars 2023, porte de Versailles à Paris. « L’agriculture : le vivant au…
Ovalie, vache égérie du salon de l'agriculture 2023, et ses deux veaux
La vache Ovalie ne viendra pas seule au salon de l’agriculture 2023
L’égérie du prochain Salon international de l’agriculture a donné naissance début janvier à des jumelles. Ses éleveurs se…
Publicité